Biscotti aux noisettes et à la farine de châtaigne

Biscotti aux noisettes et à la farine de châtaigne posés sur une assiette aux bords marron, sur une nappe à motifs fleuris bleue et rose.

Il fallait absolument que je partage avec vous cette recette de biscotti aux noisettes et à la farine de châtaigne : toutes mes collègues se sont consciencieusement resservies le jour où je les ai apportés au bureau. Ce sont des biscuits secs, parfaits pour tremper dans un thé ou un café. En Toscane, la version locale, les cantucci, se sert avec du vin santo.

Pour tout vous dire, cette semaine, j’ai eu envie de partager un petit truc sympa avec mes collègues. Je me suis décidée à pâtisser à 21 h passées et j’ai donc préparé ces biscuits un peu tard, avec ce qu’il y avait dans mes placards, sur le modèle des biscotti italiens. On prépare des pâtons qu’on cuit une première fois au four, puis on coupe des tranches qu’on repasse au four et on obtient donc des gâteaux cuits deux fois, des bis-cuits, donc.

Traditionnellement on fait les biscotti avec des amandes entières, comme je n’en avais pas, j’ai utilisé des noisettes et un peu de farine de châtaigne que j’avais dans un bocal. J’ai mis moins de sucre que la version classique, parce que la farine de châtaigne est déjà assez sucrée.

lire plus…

Pastis landais pour le World Bread Day

Part de pastis landais posé sur une assiette à dessert, à l'arrière-plan, le reste du gâteau brioché, posé sur un torchon

Aujourd’hui c’est le World Bread Day !

Comme tous les ans, depuis trèèèès longtemps, Zorra organise l’évènement et je participe aujourd’hui avec un pastis landais. OK, c’est plus une brioche qu’un pain, mais c’est tout de même une pâte levée, toute pleine de vanille, de rhum et de fleur d’oranger.

Au cas où vous ne connaîtriez pas, c’est une brioche originaire du Sud-Ouest, qu’on appelle aussi pastis bourrit, du latin pasticium. Ça vous dit quelque chose ? Ça veut dire gâteau, et de ce mot latin est dérivé notre français « pâtisserie »

La pâte est plus dense qu’une brioche parisienne, et on décore le pastis landais avec du sucre en grain.

Si vous avez un robot pétrin, la recette est facile à faire, en revanche, à la main, c’est beaucoup plus compliqué : la pâte est assez liquide, et il faut un bon coup de main et pas mal d’expérience pour la pétrir correctement.

Je pensais à en faire depuis un moment, et l’actualité internationale et française est tellement déprimante cette semaine que j’ai décidé vendredi de faire un gâteau doudou pour penser à autre chose.

Sauf que… il y a des tas de recettes sur Internet et pas une pour ressembler à l’autre. Je me suis inspirée de celle-là, d’une part parce que les proportions me semblaient correctes, d’autre part je trouvais rigolo qu’un camping publie une recette de cuisine.

Foreign readers, please find the english text below

lire plus…

Chutney de pêches blanches

Pots de chutneys de pêche blanche

L’été n’est pas encore tout à fait fini, et on trouve encore des pêches blanches sur les états. C’est le moment de réaliser ce chutney de pêches blanches.
D’habitude, le chutney de pêches se fait plutôt avec des pêches jaunes, mais je trouve les pêches blanches plus parfumées, et leur acidité fait merveille dans ce chutney.
Le chutney de pêches blanches accompagne très bien la charcuterie mais aussi les fromages type cheddar ou tomme de brebis.

lire plus…

Liqueur de rose  croate – Rozulin

Liqueur de rose dans un verre à liqueur, avecen arrière-plan  une rose et des biscuits dans une assiette

Ma mère a environ 70 rosiers dans son jardin, et cet été, j’ai eu envie de faire de la liqueur de rose avec ses roses les plus parfumées.
Je me suis rappelée qu’en Croatie, on fait du Rozulin, une liqueur de rose qu’on laisse macérer au soleil de l’été. J’ai voulu reproduire la même chose. Victoire ! Ma liqueur de rose à le même goût que le Rozulin croate.
Voici donc le résultat après 50 jours de macération, une bouteille de liqueur de rose d’une jolie couleur, délicatement parfumée… et sacrément forte en alcool.
Pour la déguster, choisissez la modération, et faites comme les dames du siècle dernier, et buvez juste « un doigt de liqueur » à la fin du repas.

Pour faire ma liqueur, j’ai cherché un peu sur le net, et je suis tombée sur cette recette. Je l’ai un peu modifiée : j’ai mis nettement moins de sucre et comme mon contenant faisait juste un litre, j’ai adapté les quantités. En Croatie, on utilise l’eau-de-vie locale, la Rakija, pour faire des liqueurs. J’ai utilisé ce qu’on trouve le plus facilement en France pour faire de la liqueur, à savoir de l’alcool pour fruits.
Sinon, j’ai scrupuleusement suivi le modus operandi, qui me laisse un peu perplexe : quelle est l’utilité du soleil dans cette recette ? Si on met du sucre et des fruits au soleil cela va provoquer une fermentation alcoolique. Mais dans cette recette, on met de l’alcool dès le début, au contraire de ce qui est expliqué dans le premier lien de mon article (en français) sur l’histoire du Rozulin en Croatie.
Je suppose que la chaleur du soleil va augmenter le degré d’alcool, mais sans certitude. Si quelqu’un a une explication scientifique, je suis preneuse.

Traditionnellement, on recommande la rose de Damas, très parfumée, pour réaliser des préparation culinaires (confiture, sirop, etc.) ou comme les Croates, Rosa centifolia pour faire cette liqueur. Il n’y a aucun de ces rosiers dans le jardin de ma mère, donc je suis allée consciencieusement sentir les roses et j’ai choisie les plus odorantes.

Vous trouverez deux recettes sur mon blog utilisant de la liqueur de rose : cette tarte, qui est à tomber, et ce gâteau, beaucoup plus sophistiqué. Vous pouvez l’utiliser dans un sirop de sucre, pour agrémenter un dessert à base de fraises ou de rhubarbe.

lire plus…

Biscuits à la noisette, écorce d’orange et éclats de chocolat

Assortiment de biscuits à la noisette, écorce d'orange et éclats de chocolat dans un plat de service

Ces biscuits à la noisette, écorce d’orange et éclats de chocolat ne gagneront pas le concours des biscuits les plus sexy sur Instagram, mais ils ont été intégralement dévorés en moins d’une heure par ma mère et moi, il y a quelque temps.

J’ai improvisé cette recette pour utiliser un blanc d’œuf qui dormait dans le frigo de ma mère, et j’en ai profité pour liquider deux-trois trucs qui dormaient dans ses placards depuis longtemps. Les quantités indiquées correspondent aux sachets et ingrédients entamés. J’ai pesé au fur et à mesure et noté les pesées pour pouvoir refaire ces biscuits le cas échéant.

Ils sont sans gluten et sans lactose, et surtout, ils permettent d’utiliser des blancs d’œufs sans se lancer dans des préparations compliquées.

Si vous aimez la noisette, il y a pas mal de recettes sur mon blog : un chouette gâteau, d’autres biscuits, une glace, etc.

lire plus…

Salade à l’orange et au fenouil grillés, noix de Saint-Jacques

Bientôt la Saint-Valentin ! Et amoureux ou pas, j’ai ce petit plat très sympa à servir pour deux personnes, quand on veut mettre les petits plats dans les grands : une salade de fenouil et d’orange grillés, avec des noix de coquille Saint-Jacques.

J’ai préparé ce plat il y a huit jours sur une idée d’Estérelle Payany, qui a posté sur Instagram des photos d’oranges grillées en disant que ça changeait tout.

J’ai eu envie d’essayer (j’adore les agrumes) en modernisant une salade d’hiver italienne très classique, au fenouil et à l’orange. Le hasard à fait que je suis tombée sur des coquilles Saint-Jacques bon marché et j’ai donc inventé un nouveau concept, la salade chaude !

Sérieusement, c’est vraiment très bon, et ça change. Donc, si vous cherchez une idée pour la Saint-Valentin, cette salade de noix de Saint-Jacques à l’orange et au fenouil grillés est pour vous.

lire plus…

2023 = 15 ans de cuisine ici

Nous sommes le 31 janvier, c’est le dernier jour pour vous souhaiter une bonne année. C’est aussi l’anniversaire de mon blog, qui a donc 15 ans aujourd’hui. Bon anniversaire à lui, et bonne année à vous, donc.

J’ai très peu publié ces derniers mois pour plusieurs raisons : d’une part je n’ai pas beaucoup de temps en ce moment, d’autre part, j’ai peu de nouveautés à vous proposer. Mais ne vous inquiétez pas, dès que j’aurais de chouettes recettes testées et approuvées à vous mettre sous la dent, je les posterai ici.

Pour l’anecdote, J’ai testé des recettes peu satisfaisantes, ou qu’il faut améliorer, comme un gâteau de pommes de terre aux épinards italien très bon, mais servi avec une sauce très nulle. J’ai aussi refait des plats déjà publiés ici. Par exemple, ce gâteau coulant au chocolat pour égoïste, cette soupe gratinée à l’oignon que je fais souvent l’hiver, cette pintade tandoori transformée en rôti de dinde, etc.

L’année dernière je vous annonçais un questionnaire pour mieux vous connaître, c’est toujours dans les tuyaux, sauf que je suis comme le lapin blanc d’Alice au pays des merveilles, je suis en retard…

Et pour finir, j’ai obtenu ma certification au moi de mai.

Je reviens très vite avec de nouvelles recettes.

Salade Chioggia au foie gras et aux dattes

Présentation de la salade terminée dans un saladier , avec au fond les feuilles de salade et par dessus les autres éléments, dans des tons carmin pour la salade et brun clair pour les autres ingrédients



Amis lecteurs, pour Noël, je vous propose la recette d’une belle et bonne salade qui allie l’amertume de la chicorée rossa di Chioggia à la richesse du foie gras, à la douceur des dattes et à la suavité d’un vinaigre à la vanille de Madagascar.

Si vous cherchez d’autres recettes de fête, c’est par ici. Et là : toutes mes autres recettes contenant du foie gras.

Pour la petite histoire, ma voisine m’a donné une salade Chioggia (radicchio pour les italophones) et des dattes, et j’ai pensé que ça irait bien avec les tranches de foie gras qui dormaient dans mon congélateur. En effet, l’amertume se marie bien avec le foie gras, même si c’est une alliance ça à laquelle on ne pense pas souvent.
Pour les dattes, je savais déjà que le mélange fonctionnait bien.
J’ai ajouté des croûtons, à la fois pour donner du croquant et pour liquider du pain rassis.
Pour finir, j’ai assaisonné avec un vinaigre à la vanille, qui lui aussi dormait, mais dans mon placard, parce que l’acidité à tendance à tuer le foie gras et que ce vinaigre-là est très doux
Tout ça mis bout-à-bout a donné une délicieuse salade de fête, facile à faire, dont voici la recette.

lire plus…

Gâteau marbré moelleux vanille cacao

tranche de gâteau marbré moelleux sur une assiette



Aujourd’hui, je vous propose une recette de gâteau marbré à la vanille et au cacao très moelleux. J’ai apporté ce gâteau marbré à une fête de famille, et il a disparu en quelques minutes. Cette recette est donc validée par la dizaine de personnes qui était devant le plat à gâteau au moment où je l’ai déposé sur la table.

Je me suis inspirée de la recette du pâtissier du Ritz, François Perret mais je l’ai simplifiée, et surtout, je l’ai allégée en sucre. La recette originale comprend 360 g de sucre, sirop d’imbibage compris… et c’est énorme.
J’ai enlevé 100 g de sucre et j’ai gardé les bonnes idées, à savoir incorporer de la crème liquide à la préparation pour lui donner du moelleux. Le sirop d’imbibage, à verser dès la sortie du four, a la même fonction, ne le zappez surtout pas.

Pas besoin de robot pour préparer ce cake très facile à réaliser : j’ai tout fait dans deux saladiers, avec une spatule.

lire plus…

Empanadas au thon et à l’oignon

empanadas au thon et à l'oignon coupée en deux


Après vous avoir donné la recette de la pâte à empanadas telle qu’on la fait en Espagne, voici une recette de garniture au thon et à l’oignon. On trouve ce type de garniture dans la région de Valence. J’ai ajouté un peu de poivron pour donner de la couleur.
En Espagne, on dit plutôt empanadillas pour ce petit format mais j’ai gardé l’appellation « empanadas » tout bêtement parce que c’est plus connu comme ça en France.

Avec les quantités indiquées, on obtient environ 50 empanadillas format apéro ou 25 format « en-cas ».

lire plus…

En visitant La Cocinera loca, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer