Coupe de glace à la noisette grillée

Bonjour tout le monde, j’ai préparé une recette de glace à la noisette grillée tellement bonne que j’ai décidé de la publier tout de suite,maintenant, au lieu de faire la sieste sur mon canapé. Elle contient du lait entier, de la crème, du sucre et de la purée de noisette grillée. Et elle se mange en un clin d’œil.

Je vous raconte ma vie : demain, j’ai des invités, et j’ai décidé de faire de vraies pêches Melba pour le dessert, avec des pêches blanches pochées par mes petites mains et une glace à la vanille maison, vu que les glaces de supermarché sont devenues vraiment dégueulasses.
Donc, j’avais acheté un litre de lait microfiltré, et hier, je sors la sorbetière du placard dans lequel elle dormait depuis un moment, je me plonge dans le mode d’emploi, et ensuite, je lis les recettes du livret.
Je suis tombée sur une recette de glace vanille démente, avec une quantité de crème astronomique et un truc très pratique, avec des œufs entiers.
J’ai toujours pléthore de blancs d’œufs au congélateur, alors évidemment, j’ai voulu essayer. Sauf que… j’avais acheté beaucoup trop de lait pour la recette, et que je ne savais pas trop quoi faire de l’excédent.
C’est pourquoi, j’ai fait un test avec de la purée de noisette grillée, afin de voir le rendu de la recette. Validée !
Ci-dessous, la recette, et après, les petits trucs pour bien la réussir. Et oubliez votre summer body, non seulement, c’est plein de sucre et de gras, mais en plus on est déjà à la moitié de l’été !


La recette

Matériel spécifique : sorbetière ou turbine à glace
Attention, il faut préparer la crème 24 h à l’avance

Pour 1 litre de glace environ
Ingrédients :
500 ml de crème fleurette entière (voir note)
250 ml de lait entier pasteurisé ou microfiltré
2 œufs
70 g de sucre en poudre
30 g de sirop de glucose ou d’agave ou de canne
100 g de purée de noisettes grillées

Réalisation :
Faire chauffer le lait et à la crème à feu moyen, sans faire bouillir. Pendant ce temps, battre les œufs avec le sucre en poudre. Ajouter le sirop de sucre choisi et mélanger à nouveau. Incorporer le mélange lait/crème dès qu’il est chaud.
Reverser dans la casserole et chauffer en mélangeant constamment jusqu’à ce que le mélange ait la consistance d’une crème anglaise. Verser immédiatement dans un saladier pour stopper la cuisson.
Incorporer la purée de noisette grillée, bien mélanger.
Couvrir pour empêcher la formation d’une peau et laisser refroidir. Une fois la crème aux noisettes froide, la laisser vingt-quatre heures au réfrigérateur avant de la transformer en glace.
Le lendemain, verser la crème dans la sorbetière ou la turbine à glace et laisser prendre.
Déguster si possible dès que la glace est prise, la texture est idéale. Dans le cas contraire, sortir la glace à la noisette grillée du congélateur au moins 20 minutes avant de servir.

Les petits « plus »pour bien réussir votre glace :


Si comme pour moi, votre sorbetière a un bol réfrigérant, n’oubliez pas de le mettre au congélateur en même temps que vous mettrez la crème aux noisettes au frigo… Si vous n’avez pas de sorbetière essayez cette recette.

Le sirop de glucose a ici une fonction bien précise : il préserve le moelleux de la crème glacée, une fois prise. Il ne figure pas dans la recette d’origine (la noisette non plus) et si vous décidez de servir la glace directement sortie de la sorbetière, sans stockage au congélateur par la suite, vous pouvez le remplacer par 30 g de sucre. Autrement, le sirop de canne (genre Canadou) ou le sirop d’agave font l’affaire.

La glace est un produit sensible en termes d’hygiène alimentaire. Tout doit être impeccablement propre et la crème à la noisette doit refroidir en moins d’une heure.
Pour ce faire, je prépare un bain-marie d’eau froide dans lequel je place des plaquettes réfrigérantes qui sortent du congélateur, et je mets ma crème à la noisette au-dessus.

J’ai utilisé de la purée de noisette grillées de cette marque. Si vous avez un robot puissant type Thermomix ou Vitamix, vous pouvez la faire vous-même, moi, j’ai eu la flemme.

J’ai acheté du lait entier microfiltré : gustativement, c’est ce qui se rapproche le plus du lait cru, la sécurité alimentaire en plus.

Pour la crème fleurette, j’ai pris celle-là. Faites attention à bien prendre de la crème fleurette sans additifs : ceux-ci changent et la texture, et le goût de la crème. Si vous ne trouvez pas la même marque que moi, cherchez de la crème fleurette bio au rayon frais de votre supermarché

PS : cet article n’est pas sponsorisé, je vous ai mis les liens juste pour que vous voyez les produits que j’ai utilisés.

En visitant La Cocinera loca, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer