Ayé, le soleil est enfin revenu sur Paname ! Pour fêter ça, voici une recette de glace pour profiter des beaux jours.

Cette glace a une longue histoire… Quand j’étais étudiante, j’ai séjourné à Sienne en Italie pendant quelques mois, dans le cadre d’une bourse Erasmus. J’y ai eu comme professeur Antonio Tabucchi, mais c’est une autre histoire, que je vous raconterai peut-être un jour.

Vous connaissez le goût immodéré des italiens pour la glace, quelle que soit la saison. Tous les dimanches après-midi, même en décembre, avec quelques copains étudiants, nous avions un petit rituel : on partait acheter une glace chez Nannini, le glacier de la ville avant d’aller au cinéma. Et rituel oblige, je prenais à chaque fois le parfum « meringata », mon préféré.
Rentrée en France et toujours étudiante, je rêvais de manger à nouveau cette glace onctueuse et crémeuse, pleine de petits bouts de meringue.
Étudiante disais-je, donc désargentée, sous équipée, et surtout sans sorbetière. À force d’essais dans ma minuscule cuisine parisienne, j’étais parvenue à un résultat proche de l’original.

J’ai donné cette recette sur le forum cuisine d’Aufeminin, je crois en 2003, et à l’époque; elle avait eu un grand succès. J’espère qu’elle vous plaira aussi, et je la dédie à tous les étudiants désargentés et sous-équipés qui rêvent de cuisiner 🙂

Matériel spécifique :
Il vous suffira de deux saladiers, d’un batteur électrique et d’un congélateur pour faire cette glace. Initialement, je n’avais même pas de congélateur, juste un tout petit freezer dans un minuscule frigo et j’y arrivais quand même !

Ingrédients pour 4 personnes
20cl de crème liquide entière bien froide
30g de sucre glace
2 blancs d’œufs
100g de meringue (chez le pâtissier)
Coulis de framboises pour servir

Réalisation
Monter la crème en chantilly bien ferme à l’aide du batteur, ajouter les 15g de sucre glace quand la crème commence à. épaissir et continuer à battre jusqu’à la consistance désirée. Réserver au frais le temps de battre les blancs.
Battre les blancs en neige ferme, ajouter le sucre glace restant pour les serrer à mi-parcours et continuer à battre jusqu’à la consistance désirée.
Émietter les meringues en gros morceaux.
Incorporer, dans l’ordre et délicatement les blancs à la chantilly, puis la meringue émiettée.
Verser dans une boîte en plastique ou un moule en métal et placer au congélateur. Quand la glace commence à prendre sur les bords (au bout d’1/2h à 1h), ramener les bords vers le centre à la fourchette délicatement.
Remettre au froid. 1/2h plus tard recommencer la  même chose avec la fourchette.
Laisser ensuite prendre complètement et garder au congélateur jusqu’au moment du service.

Servir avec le coulis de framboises.

Les infos et petits trucs « spécial lecteur sous équipé »

Bien sûr, la glace sera meilleure avec des meringues faites maison, ce qui est le cas de la glace sur la photo. Mais à l’époque où je l’ai inventée, je n’avais même pas de four !
Les meringues d’un bon pâtissier seront très bien aussi, mais évitez celles de supermarché qui contiennent souvent autre chose que de l’œuf et du sucre.

Pour le coulis de framboise, je l’achète surgelé, faute de framboisiers dans mon environnement proche, et surtout en raison du prix prohibitif des framboises à Paris.
Mon coulis industriel surgelé contenait 88% de framboises, 12% de sucre et rien d’autre, donc c’est un produit de qualité et moins cher qu’une barquette de framboises fraîches de surcroit.

Autrement cette glace est adaptable à volonté : on peut parfumer la chantilly avec du cacao ou du zeste de citron, accompagner avec des pêches ou de la mangue…

Si vous êtes novice en chantilly, il faut impérativement prendre une crème liquide entière, la crème allégée ne peut pas monter.

Si vous n’avez pas de batteur électrique, vous pouvez investir dans un fouet à blancs : la crème monte mieux et plus vite au fouet à main et c’est pareil pour les blancs en neige, si ! si !

%d blogueurs aiment cette page :

En visitant La Cocinera loca, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus

Les cookies utilisés par La Cocinera loca sont utilisés uniquement pour faciliter votre navigation ou votre expérience utilisateur. Aucun usage commercial ou de suivi n'est effectué.<br> En poursuivant votre navigation vous acceptez leur utilisation. Si vous ne souhaitez pas utiliser les cookies de la Cocinera loca, merci de quitter le site, car ceux-ci sont indispensables à la navigation au sein de celui-ci.<br><br> Et son administrateur, croyez-le, n'aime les utilisations commerciales des cookies !

Fermer