Cobbler aux pêches blanches (sans œuf)

Cobbler aux pêches blanches


J’ai piqué cette recette de cobbler aux pêches blanches à David Lebovitz qui l’a publiée la semaine dernière. J’avais tout ce qu’il faut à la maison pour faire ce cobbler, auquel jai fait quelques modifications: j’ai diminué la quantité de sucre, augmenté celle de pêches et substitué des pêches blanches aux jaunes utilisées dans la recette originale.
Bien m’en a pris, c’est plutôt sucré, et l’acidité des pêches blanches fait un contrepoint très agréable.

(suite…)

Porc au caramel (Thịt kho)

Je continue la publication de recettes vietnamiennes avec le porc au caramel. C’est un plat qu’on prépare pour la fête du Têt, le nouvel an vietnamien.
Si vous savez faire un caramel, vous savez faire cette recette ! Il n’y a pas de difficulté particulière, et on trouve tous les ingrédients en supermarché, y compris le nuoc mam au rayon produits du Monde et l’eau de coco, au rayon boissons.

(suite…)

Boeuf Luc Lac (Bò lúc lắc)

Présentation du boeuf Luc Lac pour le service.

Cuisine vietnamienne, la suite, avec le fameux boeuf Luc Lac. Là encore, on trouve tous les ingrédients en supermarché. Et en période de confinement, avec un peu de chance vous aurez ce qu’il faut dans vos placards et congélateurs. L’œuf au plat est facultatif, si vous n’avez pas pu vous approvisionner, zappez-le.
La recette est facile, à condition de bien s’organiser pour la cuisson : on fait tout cuire en même temps, mais dans des récipients séparés. Attention à la coordination !

C’est le premier plat que j’ai appris à faire aux cours de cuisine du Foyer Vietnam. Pour la petite histoire, un participant m’avait demandé de lui envoyer mes notes, prises sur mon téléphone, et c’est comme ça que j’ai décidé ensuite de les publier ici. Et que mon blog a repris vie.

(suite…)

Mouna « moderne »

Mouna moderne, coupée

C’est bientôt Pâques, et j’ai décidé de vous proposer une troisième recette de mouna (ici, la mouna à la levure, et là, réalisée au levain). Pourquoi une nouvelle recette ? Parce qu’elle est adaptée au goût moderne : les Pieds-noirs vous le diront, la mouna traditionnelle est plutôt sèche et pâteuse. Les versions que j’ai déjà publiées sont dans cette tendance. Mais avec l’évolution des habitudes alimentaires, les gens préfèrent maintenant les brioches plus moelleuses, plus riches aussi. Au fil du temps, j’ai développé cette nouvelle version, qui fait un tabac auprès de ma famille et de mes amis, elle est donc « moderne ». Joyeuses Pâques !

Mise à jour du 29 mars 2020 : quand j’ai écrit ces lignes, on ne parlait pas de Covid-19, encore moins de confinement. Depuis, l’épidémie est passée par là, et nous sommes nombreux à ne plus avoir de farine, ce qui rend la réalisation de cette recette difficile en ce moment. J’ai quand même décidé de publier la recette, parce que pour moi, Pâques sans mouna, ce n’est pas Pâques.

(suite…)

En visitant La Cocinera loca, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus

Les cookies utilisés par La Cocinera loca sont utilisés uniquement pour faciliter votre navigation ou votre expérience utilisateur. Aucun usage commercial ou de suivi n'est effectué.
En poursuivant votre navigation vous acceptez leur utilisation. Si vous ne souhaitez pas utiliser les cookies de la Cocinera loca, merci de quitter le site, car ceux-ci sont indispensables à la navigation au sein de celui-ci.

Et son administrateur, croyez-le, n'aime les utilisations commerciales des cookies !

Fermer