Charlotte aux fraises

Charlotte aux fraises

Et oui, tout arrive… une nouvelle recette sur le blog ! J’ai bidouillé cette recette il y a quelques jours, à l’occasion d’une visite familiale. Je voulais une charlotte aux fraises qui se tienne, mais avec une crème qui ne soit pas « mastoc ». J’ai trouvé, en combinant du Kremfix (un fixateur pour chantilly) et de la gélatine.

Petit détail, je monte mes charlottes avec les biscuits à la cuiller côté bombé vers l’intérieur : ça se faisait autrefois, et j’aime bien l’effet rétro que ça donne.

Dernière précision : on peut tapisser le moule à charlotte de papier film, mais au démoulage, ça fait de vilains plis sur les biscuits. Je préfère faire un peu de découpage et utiliser du papier cuisson.

Tranche de charlotte aux fraises

Ingrédients
500 g de fraises
30 biscuits à la cuiller environ
30 cl de crème fleurette
1 sachet de Kremfix
2 feuilles de gélatine (4 g)
2 cuillers à soupe de sucre glace
Vanille en poudre
Sirop :
20 cl d’eau
90 g de sucre
1 doigt de rhum

Réalisation
Beurrer légèrement le moule à charlotte, le chemiser de papier cuisson pour faciliter le démoulage. Réserver.
Préparer le sirop en faisant bouillir le sucre et l’eau quelques minutes. Laisser refroidir.
Laver et équeuter les fraises. Réserver quelques unes pour la déco, couper le reste en morceaux. Faire fondre la gélatine dans 5 cl de crème chaude. Laisser refroidir, incorporer le reste de crème battue en chantilly avec le sucre glace, le kremfix et la vanille. Incorporer les morceaux de fraises.
Tremper rapidement les biscuits dans le sirop et en tapisser le fond et les bords du moule. Verser une partie de la crème aux fraises, déposer une couche de biscuits trempés dans le sirop, recouvrir d’une couche de crème, terminer par une couche de biscuits. Recouvrir de papier film, poser une petite assiette et ajouter des poids (j’utilise des boîtes de conserve) pour tasser l’ensemble et laisser reposer une nuit au frigo avant de démouler. Décorer avec les fraises réservées.

Bonne année 2018

Voeux 208 - Café - cocineraloca.fr

Tous mes vœux pour cette nouvelle année ! J’espère que cette année sera douce et bonne. En ce qui me concerne, l’année 2017 a été difficile, ce qui explique le peu de publications sur mon blog. Je souhaite pouvoir vous proposer plus de recettes en 2018. A bientôt sur mon blog 🙂

Tomates farcies au tourteau et à l’aïoli

Tomates farcies au tourteau et à l'aïoli

Il y a quelques semaines, j’ai récupéré un beau tourteau de manière inattendue et j’ai réalisé cette recette avec. Il n’y a rien de bien difficile… sauf qu’il faut décortiquer un tourteau, et que ça prend un peu de temps.
Ami lecteur, si tu es flemmard, rien ne t’empêche de prendre du crabe en boîte, mais en dehors du fait que c’est nettement moins bon, comme je n’ai pas pris la peine de peser la chair du crabe décortiqué, je n’ai pas la moindre idée du nombre de boîtes dont tu auras besoin. (suite…)

Aïoli au lait (sans œufs)

Aïoli au lait - sans oeufs ©cocineraloca.fr

Cet été, à l’occasion d’un séjour en Espagne, j’ai appris que dans certaines régions du pays, on fait de l’aïoli sans œufs, mais avec du lait. Non seulement c’est pratique si on n’a plus d’œufs ou qu’on y est allergique, mais en plus, cela donne une belle blancheur à l’aïoli.

J’ai fouiné sur le web pour trouver une recette et j’ai essayé celle-ci (en espagnol). Non seulement elle est super facile, mais en plus, elle est parfaite : j’ai obtenu un aïoli très stable, et bien équilibré en terme de saveurs.
Le seul hic, c’est qu’il faut un blender pour le faire. Je ne crois pas qu’on puisse monter ce type d’aïoli à la main. (suite…)

En visitant La Cocinera loca, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus

Les cookies utilisés par La Cocinera loca sont utilisés uniquement pour faciliter votre navigation ou votre expérience utilisateur. Aucun usage commercial ou de suivi n'est effectué.
En poursuivant votre navigation vous acceptez leur utilisation. Si vous ne souhaitez pas utiliser les cookies de la Cocinera loca, merci de quitter le site, car ceux-ci sont indispensables à la navigation au sein de celui-ci.

Et son administrateur, croyez-le, n'aime les utilisations commerciales des cookies !

Fermer