Crevette sauce cédrat vanille de Tahiti ©cocineraloca.fr

 

Voici une petite recette inspirée d’une autre, tahitienne, celle du mahi-mahi sauce vanille. J’y ai juste ajouté le zeste d’un beau cédrat, que j’ai trouvé dans un magasin bio. L’acidité du zeste contrebalance la douceur de la crème et la puissance de la vanille.
Si vous ne connaissez pas le cédrat, sur la photo, ce sont les rondelles de l’espèce de gros citron à la peau épaisse.
On n’en trouve pas partout, vous pouvez le remplacer par un autre agrume, citron, citron vert, pamplemousse…

La recette n’est pas difficile, la cuisson ne prend que quelques minutes. Tenez en compte pour préparer votre accompagnement, à savoir, avant de vous lancer dans la cuisson des crevettes. La garniture doit être prête dès la cuisson du plat terminée.

Matériel nécessaire : une râpe ou un zesteur, une poêle

Pour 4 personnes
Ingrédients
16 grosses crevettes crues (voir note)
1 cédrat
1 gousse de vanille (Tahiti pour moi)
15 cl de vin blanc
20 cl de crème
Sel, poivre
1 cuiller à soupe d’huile

Réalisation
Décortiquer les crevettes. Réserver les têtes. Fendre le dos des crevettes à l’aide d’un couteau pour enlever le boyau central.
Faire chauffer l’huile dans une poêle, y faire revenir les têtes de crevettes. Quand elles sont dorées, ajouter le verre de vin blanc,  et écraser légèrement les têtes de crevettes pour donner du goût à la sauce. Ajouter les crevettes décortiquées et râper le zeste du cédrat au-dessus de la poêle. Enlever les têtes de crevettes de la poêle. Fendre la gousse de vanille en deux et gratter les graines à l’aide d’un couteau. Quand le vin a réduit et que les crevettes sont presque cuites, ajouter la crème et la vanille dans la poêle. Saler et terminer la cuisson. Donner un tour de moulin à poivre et servir avec du riz.

Si vous utilisez des crevettes crues surgelées, n’oubliez pas de les dégeler la veille, en les plaçant toute la nuit au frigo.

La quantité de crevettes dépend du calibre. Celui-ci est indiqué sur la boîte pour les crevettes crues surgelées. Pour moi, c’était 20 crevettes au kg.

J’ai servi avec du riz, un peu d’avocat arrosé de citron vert et quelques rondelles de piment. Zappez le piment : il masque trop le goût du cédrat.

En visitant La Cocinera loca, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus

Les cookies utilisés par La Cocinera loca sont utilisés uniquement pour faciliter votre navigation ou votre expérience utilisateur. Aucun usage commercial ou de suivi n'est effectué.
En poursuivant votre navigation vous acceptez leur utilisation. Si vous ne souhaitez pas utiliser les cookies de la Cocinera loca, merci de quitter le site, car ceux-ci sont indispensables à la navigation au sein de celui-ci.

Et son administrateur, croyez-le, n'aime les utilisations commerciales des cookies !

Fermer