Un petit mot sur les pinchos morunos : c’est une tapa qu’on trouve couramment dans les bars espagnols et c’est une brochette de viande marinée, généralement du porc.
C’est assez rigolo, parce que littéralement ça veut dire « brochettes mauresques » et bon, pas besoin d’avoir fait de longues études théologiques pour savoir que les maures musulmans ne mangeaient pas de porc !

Je ne connais pas vraiment l’historique de ce plat : est-ce une lente transformation de l’héritage arabo-andalou au fil des siècles ou bien une invention culinaire moderne ?

Toujours est-il que c’est hyper simple à préparer, et qu’on trouve en Espagne un mélange d’épices tout prêt dans les supermarchés pour faire mariner la viande. C’est ce que j’ai utilisé pour mon plat et c’est la petite boîte jaune et kitch que vous voyez sur une des photos.
Pas de panique si vous n’avez pas la précieuse petite boîte à la maison, la composition est très proche de celle du curry, vous pouvez donc utiliser un curry du commerce à la place.

Un dernier mot avant de passer à la recette : j’ai fait mes brochettes avec du poulet, et j’utilise souvent les épices à pinchitos pour agrémenter des blancs de poulet les jours où je n’ai pas trop envie de cuisiner. Vous pouvez utiliser du porc (filet mignon ou morceaux d’échine) ou même de l’agneau à la place.

À préparer quelques heures avant la cuisson
Matériel spécifique : des brochettes !

Pour 2 personnes

Ingrédients
2 blancs de poulet
Le jus d’un citron
2 cuillerées à café d’épices pour pinchos ou de ucrry
2 cuillers à soupe d’huile d’olive

Réalisation
Couper la viande en gros dés. Mélanger tous les ingrédients dans un petit saladier, couvrir de papier film et laisser mariner au moins deux heures au frigo.
Embrocher la viande sur les brochettes sans oublier d’huiler celles-ci au préalable. Chauffer le grill à feu moyen, et cuite les brochettes 7 à 10 minutes environ, en les retournant à intervalles réguliers. Accompagner avec du riz ou des pommes de terre.

Si vous voulez vous lancer dans la réalisation d’un mélange d’épices maison, ma petite boîte jaune contient : du sel, de l’origan, du carvi, du curcuma, de la coriandre en poudre, du cumun, du paprika doux, de l’anis, du piment de cayenne (très peu, ça ne pique pas du tout) et du clou de girofle.

Si vous n’avez pas de grill, vous pouvez cuire vos brochettes sous le grill du four, voire à la poêle.

Je ne sale pas, parce que le mélange contient déjà du sel. On peut remplacer le jus de citron par un peu de vinaigre.

%d blogueurs aiment cette page :

En visitant La Cocinera loca, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus

Les cookies utilisés par La Cocinera loca sont utilisés uniquement pour faciliter votre navigation ou votre expérience utilisateur. Aucun usage commercial ou de suivi n'est effectué.
En poursuivant votre navigation vous acceptez leur utilisation. Si vous ne souhaitez pas utiliser les cookies de la Cocinera loca, merci de quitter le site, car ceux-ci sont indispensables à la navigation au sein de celui-ci.

Et son administrateur, croyez-le, n'aime les utilisations commerciales des cookies !

Fermer