Sablés normands ©cocineraloca.fr

Savez-vous que les sablés sont une spécialité authentiquement normande ?
Il parait qu’on en fabrique en Normandie depuis le 18ème siècle et on en trouve encore partout, soit produits par de petites boulangeries comme à Beuvron en Auge ou fabriqués par des biscuiteries artisanales, voire industrielles.

Si vous faites un tour en Normandie, ne ratez pas les sablés d’Asnelles ou testez ceux des petites boulangeries que vous croiserez sur votre chemin.

En revanche, on voit souvent dans les livres de cuisines une recette de « Sablés de Caen » à base de jaunes d’œufs durs qui sont sûrement délicieux, mais que je n’ai jamais, mais alors jamais vu en vente dans la bonne ville de Caen, ma ville natale.

Mais à quoi reconnaît-on un sablé normand ?
À sa simplicité : pas de dorure à l’œuf, pas de glaçage, c’est un biscuit mat, sans fioritures.
À son goût : derrière son aspect bien sage, c’est effroyablement bon. D’ailleurs, ceux que vous voyez sur cette photo étaient destinés à mes collègues. J’ai eu l’idée saugrenue d’en goûter un pour voir s’ils étaient réussis et, hem… j’en ai mangé sept.

Et quels sont les secrets pour bien les réussir ?
C’est là que ça se gâte : comme tout ce qui a l’air super simple, ce n’est pas si simple à réussir.
En vrac, voilà tout ce qu’il faut savoir pour faire de beaux et bons sablés made in Normandie.

Tout d’abord, ne pas se tromper sur le beurre : non salé SVP, on est en Normandie, pas en Bretagne. Je n’ai rien contre le beurre salé breton, mais il n’a rien à faire dans cette recette.
Toujours en ce qui concerne le beurre, prenez le meilleur et le plus cher permis par votre porte-monnaie, c’est ce qui rend les sablés si bons. Le mien était donc doux, normand, cru, bio et de baratte.

Ensuite, il faut bien sabler la pâte entre les mains, mais aussi doser correctement l’eau. Si la pâte est trop sèche, elle cassera au moment de l’étaler, trop humide, elle collera au plan de travail.
J’ai fait quelques photos de la fabrication de la pâte, histoire de vous aider.

J’ai indiqué le temps de repos minimum pour la pâte une fois roulée en boule. Mais si vous pouvez, prenez le maximum de temps de repos syndical, à savoir une nuit au frigo. Laissez ensuite la pâte revenir une heure à température ambiante avant de l’étaler.
Et quand vous récupérez les chutes pour les ré-étaler, respectez si possible 15 min de temps de repos avant d’aplatir la pâte et de découper les nouveaux sablés. Cela empêche la pâte de se rétracter.

Et pour finir, n’étalez pas la pâte trop fin, sinon vos sablés se déformeront au moment de les déposer sur la plaque de cuisson.

Sablés normands 2   ©cocineraloca.fr

Matériel spécifique
1 emporte-pièce de 5cm de diamètre ou un verre, une plaque à pâtisserie, un rouleau à pâtisserie, papier cuisson

Pour environ 35 sablés de 5 cm de diamètre

Ingrédients
250g de farine (T65 bio pour moi)
125g de beurre mou
100g de sucre
2 jaunes d’œufs (bio pour moi)
25ml d’eau
Vanille en poudre ou un sachet de sucre vanillé
1 pincée de sel

Réalisation
Mélanger la farine, le sucre, la vanille et le sel dans un saladier.

sablage de la pâte  ©cocineraloca.fr
Ajouter le beurre coupé en petits morceaux et l’amalgamer à la farine en frottant légèrement le mélange entre les mains pour obtenir un mélange poudreux.

Jaunes et eau ajoutés au mélange  ©cocineraloca.fr
Ajouter les deux jaunes d’œuf et l’eau au milieu. Mélanger, toujours à la main jusqu’à ce que la pâte se rassemble en boule et se détache des doigts. Ne pas pétrir surtout !

pâte sablée terminée  ©cocineraloca.fr
Recouvrir de papier film et réserver au frais au moins 1 heure.
Préchauffer le four à 200°C.
Étaler la pâte sur une épaisseur de 5 à 7mm environ sur le plan de travail fariné, à l’aide d’un rouleau à pâtisserie.
Découper la pâte en ronds de 5 cm de diamètre  à l’aide d’un emporte-pièce, ou d’un verre retourné. Déposer les ronds de pâte sur une plaque à pâtisserie chemisée de papier cuisson.
Rassembler les chutes de pâte en boule, étaler à nouveau et découper de nouveaux sablés. Recommencer l’opération jusqu’à épuisement de la pâte. Laisser reposer les sablés 30 min au frigo avant de les cuire.
Enfourner et cuire 15 min à 200°C : les sablés doivent être juste dorés. Laisser refroidir sur une grille.
Conserver les sablés (si vous y arrivez !) dans une boîte en fer.

En visitant La Cocinera loca, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus

Les cookies utilisés par La Cocinera loca sont utilisés uniquement pour faciliter votre navigation ou votre expérience utilisateur. Aucun usage commercial ou de suivi n'est effectué.
En poursuivant votre navigation vous acceptez leur utilisation. Si vous ne souhaitez pas utiliser les cookies de la Cocinera loca, merci de quitter le site, car ceux-ci sont indispensables à la navigation au sein de celui-ci.

Et son administrateur, croyez-le, n'aime les utilisations commerciales des cookies !

Fermer