Voici la recette des petits pains briochés des îles Samoa, qui ont pour particularité de cuire dans une sauce sucrée à base de lait de coco. Pani = pain Popo = coco. J’ai pris la recette sur le blog (en anglais) Panipopo’s kitchen. Je vous invite à y faire un tour pour y découvrir plein de choses concernant la cuisine polynésienne des Samoa.  L’auteur prend un soin tout particulier pour expliquer ses recettes qui sont souvent suivies d’une vidéo explicatives.

J’ai suivi la recette à la lettre, et obtenu 18 petits pains délicieusement moelleux avec une mie bien filante, à déguster  tous chauds en les trempant dans la sauce de cuisson. Je trouve que c’est une recette idéale pour les après-midi pourries du mois de novembre, horriblement humides et sombres. A savourer avec un thé, un café, ou en version ++ avec un chocolat chaud au lait de coco.
J’ai réalisé ma pâte à la machine à pain, mais elle est aussi très facile à faire à la main.

Ingrédients
Pour les petits pains
475 g de farine T65
12 g de levure fraîche
50g de sucre
30 ml d’huile (tournesol ou colza)
240ml d’eau
1 œuf battu
5 g de sel

Pour la sauce coco
200 ml de lait de coco
200 ml d’eau
100 g de sucre

Réalisation
A la machine à pain : mélanger tous les ingrédients dans l’ordre indiqué sur le mode d’emploi, et lancer le programme « pâte seule » ou « pizza ». Une fois le programme terminé et la pâte levée, dégazer la pâte et continuer la recette suivant les indications ci-dessous, à partir du moment où il faut former les petits pains.
À la main : délayer la levure dans un peu d’eau, prélevée sur les 240 ml de la recette. Laisser reposer entre 10 et 20 min, jusqu’à ce que le mélange mousse. Mélanger dans un saladier la farine, le sucre et le sel. Creuser une fontaine au centre, y verser l’huile et l’œuf battu. Mélanger le tout et incorporer l’eau peu à peu pour former une boule. Pétrir ensuite la pâte au moins 15 min, jusqu’à ce que la pâte soit lisse et élastique. La recette originale disait « lisse et douce comme les fesses d’un bébé ». Je trouve l’image très parlante.

Poser la boule de pâte dans un saladier, recouvrir de papier film et laisser lever jusqu’à ce que la pâte double de volume.Dégazer la pâte et former les petits pains.

Pour ce faire, il y a deux options. La première consiste à former un long boudin, couper la pâte en morceaux et façonner ensuite ceux-ci en petites boules. C’est la méthode la  plus simple, et comme j’aime me compliquer la vie, j’ai suivi la seconde option : étaler la pâte en un long rectangle à l’aide d’un rouleau à pâtisserie, puis enrouler le rectangle de pâte sur lui-même, comme pour faire un gâteau roulé. Couper en rondelles de 2,5 cm d’épaisseur.  Ensuite disposer les rondelles à plat dans un plat de cuisson à bords hauts ou dans un moule à gâteau en les espaçant largement, en prévision de leur augmentation de volume.  Pour l’option « boulettes » procéder de même. Recouvrir le plat de cuisson de papier film, et laisser lever jusqu’à ce que les pâtons aient doublé de volume.
Pendant ce temps, préchauffer le four à 190°C et préparer la sauce. Mélanger l’eau, le lait de coco et le sucre. Pour bien dissoudre le sucre et lier le lait de coco, je place tous les ingrédients dans un grand bocal à confiture muni d’un couvercle, je ferme bien et je secoue le tout 3-4 fois.
Verser la sauce dans le plat, directement par-dessus les pâtons  et enfourner pour environ 25-30 minutes. C’est prêt quand c’est tout doré et que la sauce bouillonne légèrement sur les bords

Servir tout chaud à la sortie du four, avec un peu de la sauce de cuisson

Mes petites remarques de testeuse :
L’auteure disait qu’avant cuisson la sauce paraît horriblement sucrée, mais qu’une partie du sucre sera absorbée par la pâte et qu’il n’y paraît plus à la dégustation. Je confirme. En conclusion, ne pas diminuer la dose de sucre.

C’est tellement bon qu’on trouve presque qu’il n’y a pas assez de sauce. Si la taille de votre plat le permet, augmentez la dose de sauce de moitié, mais pas plus, pour éviter les débordements intempestifs dans le four.
S’il y a des restes (heu…) ils se réchauffent très bien. C’est ce que j’ai fait pour les deux que vous voyez sur la photo. Comme il n’y avait plus beaucoup de sauce, j’en ai refait un peu que j’ai chauffé à la casserole. Mais cette sauce du lendemain est moins épaisse et moins savoureuse que celle de cuisson.

J’étais dubitative quand j’ai roulé ma pâte sur la visibilité des spirales de pâte après cuisson, et je ne m’étais pas trompée. Si vous voulez les faire ressortir, badigeonnez légèrement le rectangle de pâte  d’un peu de sauce au lait de coco à l’aide d’un pinceau avant de la rouler sur elle-même.

%d blogueurs aiment cette page :

En visitant La Cocinera loca, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus

Les cookies utilisés par La Cocinera loca sont utilisés uniquement pour faciliter votre navigation ou votre expérience utilisateur. Aucun usage commercial ou de suivi n'est effectué.<br> En poursuivant votre navigation vous acceptez leur utilisation. Si vous ne souhaitez pas utiliser les cookies de la Cocinera loca, merci de quitter le site, car ceux-ci sont indispensables à la navigation au sein de celui-ci.<br><br> Et son administrateur, croyez-le, n'aime les utilisations commerciales des cookies !

Fermer