Curry de haricots rouges - Rajmah ©cocineraloca.fr

Comme je vous le disais il y a quelques semaines, je m’essaie à la cuisine végétarienne, avec la complicité de mon collègue Raphaël qui m’a prêté quelques bouquins.

Aujourd’hui j’ai essayé une recette d’un livre de cuisine indienne, qui est annoté par Beena Paradin. Si vous ne connaissez rien à la cuisine indienne, végétarienne ou pas, c’est le bouquin à acheter : Beena a expliqué en bas de chaque recette des ingrédients de substitution.
On trouve également dans le livre la présentation des différentes épices, le matériel à utiliser et aussi des explications pour faire les préparations de base.

Pour revenir à ce curry, il est originaire du Nord de l’Inde et en furetant sur le net, j’ai vu que la liste des épices variait d’une recette à l’autre. Ça tombe bien, je n’avais tout ce qu’il fallait dans mes placards, donc j’ai pris des libertés avec le plat de base.

J’ai fait l’effort de tremper des haricots rouges secs et de les cuire moi-même, mais si vous êtes pressés, n’hésitez pas à utiliser des haricots rouges en conserve.

Ingrédients
175 g de haricots rouges secs (ou une grosse boîte de conserve)
3 oignons
4 grosses tomates (coulis de tomate pour moi)
2 gousses d’ail
2 cm de gingembre frais
6 gousses de cardamome verte
1 cuiller à café de piment rouge en poudre
1 cuiller à café de curcuma en poudre
1 cuiller à café de garam masala (voir note)
2 feuilles de laurier indien
1 cuiller à soupe d’huile végétale
10 tiges de coriandre fraîche
Sel

Réalisation
Si vous utilisez des haricots rouges secs, faites les tremper dans de l’eau froide la veille. Le lendemain égouttez-les et rincez-les et les disposer dans une grande casserole. Recouvrir d’eau, porter à ébullition et faire cuire jusqu’à ce que les haricots soient tendres (une bonne heure). Saler uniquement en fin de cuisson, autrement, les haricots resteront durs.
Une fois les haricots cuits, les réserver le temps de préparer la suite de la recette.
Peler l’ail et le gingembre et réduire le tout en pâte à l’aide d’un mixeur ou d’un pilon.
Si vous utilisez des tomates fraiches, mixez-les en purée.
Écraser les gousses de cardamome, sortir les graines des gousses.
Faire chauffer l’huile dans une grande poêle et y faire revenir les feuilles de laurier et les graines de cardamome quelques instants. Ajouter les oignons, la pâte d’ail et de gingembre, le piment rouge et le curcuma. Faire revenir à feu moyen (le mélange ne doit pas brûler) et quand les oignons sont tendres, ajouter les tomates mixées (ou le coulis de tomates) et laisser cuire encore 5 min. Ajouter ensuite les haricots rouges et leur jus, le garam masala et faire cuire encore 10 min.
Laver la coriandre, la sécher et l’effeuiller. Hacher les pluches de coriandre et les disposer sur le curry. Servir bien chaud.

Vous trouverez les épices en supermarché, y compris le garam masala : j’en ai vu sous la marque Ducros, mais aussi Albert Ménès.

Le laurier indien est différent du laurier français, si vous n’en trouvez pas, omettez-le.

La dose de piment indiquée est « mini ». Si vous aimez le piment, n’hésitez pas à en mettre plus.

Source : Pure & Simple, Nouvelle cuisine végétarienne indienne. Vidhu Mittal, Agnès Viénot éditions, 2009.

En visitant La Cocinera loca, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus

Les cookies utilisés par La Cocinera loca sont utilisés uniquement pour faciliter votre navigation ou votre expérience utilisateur. Aucun usage commercial ou de suivi n'est effectué.
En poursuivant votre navigation vous acceptez leur utilisation. Si vous ne souhaitez pas utiliser les cookies de la Cocinera loca, merci de quitter le site, car ceux-ci sont indispensables à la navigation au sein de celui-ci.

Et son administrateur, croyez-le, n'aime les utilisations commerciales des cookies !

Fermer