choucroute garnie ©cocineraloca.fr

Ce week-end, je me suis lancée dans une recette très exotique pour moi, à savoir la choucroute alsacienne. Et oui ! L’Alsace est loin de ma Normandie natale et jusqu’ici, je ne m’étais jamais essayée à faire une choucroute à partir de choucroute crue.

Si comme moi, vous n’avez jamais fait de choucroute et si vous vous demandez si ça vaut le coup de cuisiner la choucroute crue, la réponse est oui ! C’est bien meilleur qu’avec de la choucroute cuite du commerce, et surtout, beaucoup moins acide.

J’ai farfouillé un peu sur le net, et comme il n’y a pas deux recettes de choucroute identiques, j’ai fait un mix de ce qui me plaisait le plus. J’ai indiqué mes sources à la fin de cet article, pour ceux que ça intéresse. J’ai choisi de mettre du carvi et de la pomme dans ma recette comme certains le font en Alsace : la pomme adoucit la choucroute et le carvi… si vous suivez mon blog, vous savez que j’adore ça.

C’est une recette qui ne présente aucune difficulté, mais qui demande du temps. J’avais prévu de servir ma choucroute ce midi, mais comme je n’avais aucune envie de me lever aux aurores, et que j’ai lu que la choucroute se réchauffe bien, j’ai commencé la préparation la veille.
À savoir que j’ai lancé la cuisson de la palette de porc hier, et au bout d’1h30 de cuisson, j’ai cuisiné parallèlement ma choucroute, en utilisant l’eau de cuisson de la palette pour parfumer le chou.
J’ai aussi cuit la saucisse fumée hier. J’ai conservé les viandes dans le bouillon et la choucroute dans son faitout (tout ça au frigo bien sûr), et terminé mon plat ce midi par la cuisson des pommes de terre et des knacks.

Pour les viandes et les saucisses, achetez de la qualité : comme je n’ai pas trouvé de knacks convenables, j’ai utilisé des saucisses de Francfort bio à la place : en fait, je ne trouve des knacks d’Alsace qu’en supermarché et heu… quand on voit ce qu’il y a dedans, non merci.

Matériel nécessaire : deux grands faitouts, un égouttoir et un saladier pour rincer la choucroute

Ingrédients pour 5 à 6 personnes
Pour la choucroute
1 kg de choucroute crue
1 oignon
1 pomme
10 baies de genièvre
1 cuiller à café bombée de graines de carvi
1 gousse d’ail
25 g de saindoux
25 cl de Riesling
3 louches de bouillon (de cuisson de la palette de porc)
Sel
Garniture
450 g de palette de porc fumée
3 tranches épaisses de poitrine de porc fumée (350g)
5 à 6 saucisses types knacks d’Alsace (Francfort bio pour moi)
1 saucisse fumée à cuire (de Montbéliard pour moi)
5 à 6 pommes de terre à chair ferme
Pour le bouillon
1 oignon
1 carotte
1 feuille de laurier
1 clou de girofle

Réalisation
Commencer par la cuisson de la palette de porc fumée : la disposer dans une grande marmite, ajouter une grande quantité d’eau non salée, la carotte et l’oignon épluchés (piquer l’oignon avec le clou de girofle), la feuille de laurier et cuire environ 1h30. L’eau doit être frémissante mais ne pas bouillir.
Au bout de ce temps, faire bouillir 1 litre d’eau puis réserver l’eau bouillante. Continuer la cuisson de la palette de porc.
Pendant que l’eau est en train de bouillir, préparer la choucroute : rincer la choucroute à l’eau froide plusieurs fois pour enlever l’acidité. Arrêter le rinçage quand l’eau est claire. Essorer la choucroute entre les doigts.
Éplucher l’oignon et la pomme. Émincer l’oignon, couper la pomme en dés. Faire fondre le saindoux dans un très grand faitout et y faire fondre l’oignon et les dés de pommes. Ils ne doivent pas dorer. Ajouter les baies de genièvre et les graines de carvi. Mélanger. Démêler la choucroute avec les doigts pour l’aérer et l’ajouter dans le faitout. Mélanger avec les aromates et ajouter le Riesling. Prélever 3 louches du bouillon de cuisson de la palette de porc et les ajouter à la choucroute. Saler légèrement, couvrir et laisser mijoter à petit feu. Au bout de 30 min de cuisson, ajouter les tranches de lard fumé sur le dessus et poursuivre la cuisson encore une heure. Goûter et rectifier l’assaisonnement si nécessaire.
Parallèlement, remplacer les 3 louches de bouillon prélevées dans la marmite contenant la palette de porc par l’eau mise à bouillir précédemment. Ajouter la saucisse fumée dans la marmite et continuer la cuisson encore 30 minutes, à feu frémissant.
Pendant ce temps, laver les pommes de terre et les mettre à cuire à l’eau salée, sans les peler.
Quelques minutes avant la fin de la cuisson des pommes de terre, ajouter les knacks dans la marmite contenant la palette de porc et la saucisse fumée.
Quand tout est cuit (ouf !), peler les pommes de terre et les couper en deux. Découper la saucisse fumée en rondelles, la palette de porc en morceaux ainsi que les tranches de lard.
Disposer choucroute, viande et pommes de terre dans le plat de service et servir bien chaud.

Suivant votre appétit, cette recette est pour 5 à 6 personnes. Pensez à ajuster le nombre de knacks et de pommes de terre en conséquence.

En consultant les recettes sur le net, j’ai trouvé des temps de cuisson super longs, sauf sur ce site qui expliquait qu’en tout, la choucroute a besoin d’1h30 de cuisson, mais qu’elle peut se réchauffer tant qu’on veut. Je me suis basée sur ce temps, plus le réchauffage du lendemain que j’ai lancé en même temps que la cuisson des pommes de terre.

Voici les recettes dont je me suis inspirée : Charles Christ, Alsace-terroir, recettes-alsace.fr, jds.fr

%d blogueurs aiment cette page :

En visitant La Cocinera loca, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus

Les cookies utilisés par La Cocinera loca sont utilisés uniquement pour faciliter votre navigation ou votre expérience utilisateur. Aucun usage commercial ou de suivi n'est effectué.
En poursuivant votre navigation vous acceptez leur utilisation. Si vous ne souhaitez pas utiliser les cookies de la Cocinera loca, merci de quitter le site, car ceux-ci sont indispensables à la navigation au sein de celui-ci.

Et son administrateur, croyez-le, n'aime les utilisations commerciales des cookies !

Fermer