fallue coupée

Pour l’Épiphanie, je vous propose une recette 100% normande, la fallue. Son nom vient du mot « falle » qui veut dire estomac en patois normand. On l’écrit parfois falue, les deux orthographes sont correctes.
Il s’agit d’une pâte levée agrémentée de beurre et de sucre, traditionnellement servie avec de la teurgoule dans les assemblées campagnardes mais aussi à l’occasion de la fête des Rois.
On la façonne en une longue brioche ovale, assez plate, et incisée sur tout le pourtour.

Quand j’étais enfant, à la cantine de mon école primaire, on nous servait de la fallue une année sur deux pour l’Épiphanie, et l’autre année c’était la galette feuilletée à la frangipane que tout le monde connaît.
À l’époque, je n’aimais pas la fallue, que je trouvais sèche et pas assez sucrée. Maintenant c’est le contraire, c’est la galette des rois qui ne passe plus, trop grasse, trop lourde, trop sucrée. Comme quoi…
Je vous conseille de manger la fallue tiède, peu de temps après l’avoir sortie du four, avec de la confiture. N’oubliez pas de mettre une fève à l’intérieur si vous la servez pour les rois !

Fallue entière

La recette que je vous propose est adaptée de celle de la Confrérie de la Teurgoule et de la Fallue de Normandie, fallue d’or 2006. Elle donnera une grande fallue pour 6 à 8 personnes.
C’est la meilleure que j’ai trouvée sur le Net. Elle contient très peu de sucre, un peu de beurre, peu de levure et lève au moins 8 heures au froid : quand je l’ai vue j’ai su tout de suite que c’était la bonne. Après l’avoir faite, je confirme, elle est super !

Vous trouverez partout sur Internet une autre recette qui contient de la crème : je l’ai déjà testée, oubliez-là.
Ce n’est pas mauvais mais pour qui est normand et connait la vraie fallue, ça n’a rien à voir. Je ne sais pas trop d’où sort cette recette, mais à ma connaissance, on ne met ni lait ni crème dans la fallue.
Je me demande si quelqu’un plein de bonnes intentions mais pas vraiment normand, a cru bon de bidouiller une recette personnelle, croyant que comme on met de la crème partout en Normandie, on en met aussi dans la brioche ? Mystère.

À la suite des photos de ma fallue maison, la dernière représente une fallue achetée dans une boulangerie de Caen, ça vous permettra de bien voir à quoi ça ressemble. La mienne est un peu tordue, ma plaque de four étant un peu trop petite pour les dimensions de la pâte.
Bonne fête des Rois !

fallue du boulanger

Matériel spécifique : Robot pétrin ou machine à pain. On peut la faire à la main aussi.

À préparer la veille pour le lendemain.
Ingrédients
250g de farine T45
90 ml d’eau
1 œuf
50g de beurre mou coupé en morceaux
25g de sucre
5g de levure de boulangerie fraîche
5g de sel
1 jaune d’œuf pour la dorure

Réalisation
La pâte se prépare la veille de la cuisson.
A la machine à pain : mettre tous les ingrédients dans l’ordre indiqués par le fabriquant. Lancer le programme « pâte seule » ou « pâte à pizza ». À la fin du programme, rabattre la pâte, la placer dans un grand sac congélation et mettre à lever au frigo pour environ 8 heures.
Au robot pétrin : mélanger les ingrédients au batteur muni d’un crochet à petite vitesse pendant 4 minutes, puis à vitesse moyenne pendant 10 minutes. Placer la pâte  dans un grand sac congélation et mettre à lever au frigo pour environ 8 heures.
À la main : diluer la levure dans l’eau. Mélanger tous les ingrédients secs dans un saladier. Creuser une fontaine au milieu, ajouter l’œuf et la levure diluée au milieu. Mélanger, puis ajouter le beurre mou coupé en morceaux. Continuer à mélanger pour former une boule. Pétrir cette boule sur le plan de travail fariné 15 min. Placer la pâte dans un grand sac congélation et mettre à lever au frigo pour environ 8 heures.
Le lendemain, sortir la pâte du frigo, la dégazer et la façonner au rouleau à pâtisserie en lui donnant une forme ovale et allongée. Poser sur une plaque recouverte de papier cuisson, recouvrir d’un torchon et laisser lever à température ambiante jusqu’à ce que la pâte double de volume : compter environ 2 heures.
Préchauffer le four à 200°C.
Au bout de ce temps, dorer la pâte avec le jaune d’œuf dilué dans un peu d’eau. Tremper les pointes d’une paire de ciseaux dans de l’eau froide et inciser profondément la pâte à intervalles réguliers pour former des pics.
Enfourner pour environ 25 minutes.
Servir tiède avec une teurgoule ou avec de la confiture et accompagner d’un verre de cidre

En visitant La Cocinera loca, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus

Les cookies utilisés par La Cocinera loca sont utilisés uniquement pour faciliter votre navigation ou votre expérience utilisateur. Aucun usage commercial ou de suivi n'est effectué.
En poursuivant votre navigation vous acceptez leur utilisation. Si vous ne souhaitez pas utiliser les cookies de la Cocinera loca, merci de quitter le site, car ceux-ci sont indispensables à la navigation au sein de celui-ci.

Et son administrateur, croyez-le, n'aime les utilisations commerciales des cookies !

Fermer