Aloha ! Un barbecue made in Hawaï ça vous dit ?
Huli signifie « tourner » en hawaïen, si vous ne connaissez rien aux langues polynésiennes 😉

Le poulet Huli Huli est donc un poulet qu’on a fait mariner et qu’on tourne et retourne ensuite sur la braise, en prenant soin de l’enduire d’une sauce sucrée salée à chaque tour.

Pour vous mettre un peu plus dans l’ambiance hawaïenne,  je vous ai mis à la fin du billet la vidéo de la  chanson « Huli Huli chicken » par un authentique groupe hawaïen, les Barefoot natives!

Le poulet Huli Huli est un grand classique de la cuisine hawaïenne même si la recette est d’invention récente

La recette a été inventée à Hawaï dans les années 50 par Ernest Morgado. Devant le succès de sa recette, Ernest Morgado l’avait brevetée et tenait la liste des ingrédients secrets. Si vous allez à Hawaï, vous pouvez trouver la sauce Huli Huli prête à l’emploi dans la plupart des magasins.

La recette que je vous propose n’est donc pas la « vraie » recette, mais elle est rudement bonne ! En fait, j’ai fait un mix de plusieurs recettes trouvées sur le net, en prenant pour base celle de l’université d’Hawaï.

J’ai profité d’un séjour chez mon frère qui a une maison et un jardin tout neufs pour préparer mon poulet, sur un barbecue tout vieux ! Merci frérot !

Pas besoin de matériel super sophistiqué pour cette recette, ni d’ingrédients compliqués, tout se trouve en supermarché. Je n’avais même pas de grille pour tourner et retourner mes morceaux de poulet, je me suis contentée d’une spatule et d’une fourchette.

Matériel spécifique : un pinceau et un barbecue bien sûr !

Ingrédients
10 à 12 morceaux de poulets : hauts de cuisse, pilons
Pour la marinade et la cuisson du poulet :
60 ml de ketchup
60 ml de sauce soja
120 ml de bouillon de poule (maison ou en cubes)
80 ml de vin blanc
60 ml de jus d’ananas très concentré (voir note)
3 cuillers à soupe de sucre brun
2 cm de gingembre frais, pelé et haché

Réalisation:

Mélanger tous les ingrédients de la marinade et ajouter les morceaux de poulet. Laisser le poulet mariner le temps de préparer le barbecue.
Allumer le barbecue et mettre à cuire le poulet quand la braise est à point, c’est à dire rougeoyante et recouverte d’une fine pellicule de cendre.
Pour ce faire, égoutter les morceaux de poulet et réserver la marinade. Poser le poulet sur la grille du barbecue et retourner les morceaux très régulièrement, en badigeonnant à chaque fois la viande à l’aide du pinceau, avec la marinade réservée. La cuisson prend environ 40 minutes.

Pour le jus d’ananas concentré : aux États-Unis, on trouve du jus d’ananas concentré surgelé, qui normalement sert de base à cette recette.
Faute de trouver ça en France, je me suis débrouillée autrement : j’ai acheté du jus d’ananas 1er prix que j’ai transvasé sans le secouer dans un verre mesureur. C’est ainsi que j’ai récupéré la partie concentrée du jus qui était restée au fond du bocal pour l’ajouter à la marinade. J’ai reversé ensuite le contenu du verre mesureur dans le bocal et remis celui-ci au frigo. Comme ça pas de gâchis, même si le jus restant est un peu plus clair que d’habitude.

J’ai converti les mesures américaines en mesures métriques, mais comme il s’agit d’une marinade, pas besoin d’être précis au ml près. Les quantités de marinade sont très larges et permettent de cuire  2 à 3 poulets.

J’ai acheté du poulet déjà découpé en morceaux par commodité, mais normalement, il faudrait découper en quarts des poulets entiers. Si vous savez, faire, c’est mieux !

Source : Université d’Hawaï et aussi ce site hawaïen

Et la vidéo de la chanson des Barefoot Natives : c’est un super groupe mais attention, la vidéo est kitchissime !

%d blogueurs aiment cette page :

En visitant La Cocinera loca, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus

Les cookies utilisés par La Cocinera loca sont utilisés uniquement pour faciliter votre navigation ou votre expérience utilisateur. Aucun usage commercial ou de suivi n'est effectué.<br> En poursuivant votre navigation vous acceptez leur utilisation. Si vous ne souhaitez pas utiliser les cookies de la Cocinera loca, merci de quitter le site, car ceux-ci sont indispensables à la navigation au sein de celui-ci.<br><br> Et son administrateur, croyez-le, n'aime les utilisations commerciales des cookies !

Fermer