Quand je suis rentrée d’Italie, j’ai eu envie de tiramisù mais avec du citron.
J’ai donc assemblé des couches de biscuits imbibés de limoncello, et recouverts de crème au citron, pour un tiramisù tout acidulé.
Pour une décoration croustillante et rigolotte, j’ai transformé en chapelure les biscuits restants du paquet entamé.

Le détail qui tue : j’ai ajouté des framboises au dernier moment, après avoir fait la photo… C’était le vrai truc en plus, donc si vous avez des framboises, n’hésitez pas à les intégrer à votre dessert.

Matériel spécifique : batteur électrique pour les blancs.

 

Pour 4 verrines, à préparer au moins 6 heures à l’avance
Ingrédients
200g de mascarpone
3 œufs
50g de sucre + 15g
1 citron bio (zeste + jus)
3 cuillers à soupe de limoncello
60 ml d’eau
12 biscuits boudoirs + 3

Réalisation
Mélanger le mascarpone avec 50g de sucre. Râper le zeste du citron et l’incorporer au mascarpone. Casser les œufs et séparer les blancs des jaunes. Incorporer les jaunes au mascarpone.
Battre les blancs en neige ferme, les incorporer délicatement à la crème au mascarpone en prenant soin de ne pas casser les blancs. Réserver au frais.
Presser le jus du citron, ajouter les 15g de sucre restant, le limoncello et l’eau. Mélanger pour dissoudre le sucre.
Montage des verrines : tremper les boudoirs  un à un dans le mélange au limoncello. Les disposer au fur et à mesure au fond de chaque verrine, en les retaillant si nécessaire. Verser la moitié de la crème au mascarpone par-dessus. Ajouter une nouvelle couche de biscuits imbibés et recouvrir du reste de crème. Réserver au frigo pour au moins 6h.
Pendant ce temps, passer les boudoirs restants au four préchauffé à 150°C. pendant une dizaine de minutes, pour les sécher. Laisser refroidir et passer au mixeur pour les réduire en chapelure. Réserver dans un récipient hermétique à l’abri de l’humidité.
Au moment de servir, décorer chaque verrine avec la chapelure de biscuits.

En Italie, on fait le tiramisù avec des biscuits appelés savoiardi. On en trouve dans les épiceries italiennes et parfois chez Leader Price. L’équivalent français le plus proche, ce n’est pas le biscuit à la cuillère mais le boudoir de la marque « Brossard ». Je ne suis pas sponsorisée chez eux, c’est juste une indication amicale !

Si vous n’avez pas de limoncello, je pense qu’un doigt de rhum blanc devrait aller avec le goût du citron.

En visitant La Cocinera loca, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus

Les cookies utilisés par La Cocinera loca sont utilisés uniquement pour faciliter votre navigation ou votre expérience utilisateur. Aucun usage commercial ou de suivi n'est effectué.
En poursuivant votre navigation vous acceptez leur utilisation. Si vous ne souhaitez pas utiliser les cookies de la Cocinera loca, merci de quitter le site, car ceux-ci sont indispensables à la navigation au sein de celui-ci.

Et son administrateur, croyez-le, n'aime les utilisations commerciales des cookies !

Fermer