Nous sommes en novembre, il fait gris, il fait moche, c’est le moment idéal pour se remettre à la soupe !

Si vous lisez mon blog régulièrement, vous devez penser que je suis une intégriste de la cuisine avec la foultitude de trucs que je fais maison. Pas tout à fait. Comme tout le monde, il m’arrive d’être pressée ou de ne pas avoir envie de faire la cuisine. J’ai donc souvent dans mes placards des haricots blancs ou des flageolets en conserve, pour faire cette soupe en même pas 10 minutes!

La recette marche avec toutes les variétés de haricots secs en conserve : les blancs, les flageolets, les rouges. Ça marche aussi avec les pois-chiche en boîte…

Matériel spécifique : un pied à soupe (girafe) ou un blender

Ingrédients
Il vous faudra une petite boîte pour 2 personnes, une grosse (500g) pour 4, à agrémenter de petits croutons, d’un peu de fromage, de lardons grillés ou de fines tranches de magret fumé, au choix.

Réalisation
Ouvrir la boîte, vider le contenu dans une casserole, liquide compris. Remplir la boîte vide avec de l’eau, environ au ¾. Ajouter l’eau dans la casserole, et mettre à chauffer. Je ne mets pas de sel, la conserve étant déjà salée. Si vous mangez très salé, il faudra peut-être ajouter du sel.
Pendant que ça chauffe, faire dorer les lardons dans une petite poêle, ou râper le fromage, ou préparer des croûtons, ou tout ça à la fois.
Quand le contenu de la casserole bout, mixer pour obtenir un velouté homogène. Répartir dans les assiettes, ajouter la garniture choisie et servir immédiatement.

%d blogueurs aiment cette page :

En visitant La Cocinera loca, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus

Les cookies utilisés par La Cocinera loca sont utilisés uniquement pour faciliter votre navigation ou votre expérience utilisateur. Aucun usage commercial ou de suivi n'est effectué.
En poursuivant votre navigation vous acceptez leur utilisation. Si vous ne souhaitez pas utiliser les cookies de la Cocinera loca, merci de quitter le site, car ceux-ci sont indispensables à la navigation au sein de celui-ci.

Et son administrateur, croyez-le, n'aime les utilisations commerciales des cookies !

Fermer