Caroubéens, oui, et non pas caribéens : ces biscuits sont faits avec de la farine de caroube, que j’ai rapportée de Croatie. J’en ai fait des biscuits que j’ai apportés au pique-nique de Dorian, et comme le goût de la caroube rappelle le chocolat, je les ai chemisés de chocolat et poudrés d’écorce d’orange pour un résultat hyper gourmand. Ici et , deux compte-rendus du pique-nique, celui de Murielle reprend les recettes avec les liens.

La caroube vient du caroubier, un arbre qui pousse partout en Méditerranée, et c’est un fruit extrêmement nourrissant. La gousse peut se grignoter telle quelle, comme coupe-faim ou s’incorporer à du pain ou des gâteaux, une fois moulue.

Mal connue en France, on en trouve sous sa forme moulue dans tous les supermarchés de Croatie pour même pas 2€ le kilo. A l’inverse on la trouve à un prix prohibitif chez nous, dans les magasins bio, parée de mille vertus diététiques et de santé. Cela me met plutôt mal à l’aise : pour moi, il s’agit plutôt d’un aliment de famine, qui était consommé par les pauvres et le bétail en Méditerranée…

A l’opposé, ses graines ont servi à créer le carat, vous savez, le truc qui détermine la pureté de l’or !

Vous en avez sûrement consommé sans le savoir : on s’en sert pour donner de l’onctuosité aux glaces industrielles.
Je vous donne la recette si vous en avez acheté par hasard, ou si vous projetez d’en rapporter de vos vacances en Méditerranée. En Croate, on dit Roga?. Ailleurs je ne sais pas, mais normalement ça doit se trouver sans trop de difficultés en Grèce, en Espagne ou au Maroc.  Il faut savoir que l’odeur de la caroube est assez forte, et qu’elle disparait à la cuisson.

 


Prévoir deux fois 30 min de temps de repos de la pâte
Matériel spécifique : un emporte-pièce ou un verre à moutarde, un rouleau à pâtisserie.

Pour 25 biscuits
100 g de farine
50 g de farine de caroube
75 g de beurre
1 œuf
30 g de sucre
1 pincée de sel
100 g de chocolat noir
15 g d’écorce d’oranges confites (1 quartier)

Réalisation :

Dans un saladier, mélanger la farine, la farine de caroube , le sel et le sucre. Ajouter le beurre coupé en petits morceaux et l’incorporer au mélange du bout des doigts. Casser un œuf dans un ramequin, le battre à la fourchette. Incorporer une partie de l’œuf battu au mélange et amalgamer avec les mains pour former une boule. Ajouter le restant de l’œuf si nécessaire. La pâte est prête quand elle se détache des mains et forme une boule. Filmer la pâte et laisser reposer au frigo au moins 30 min.
Étaler la pâte sur le plan de travail fariné, à l’aide d’un rouleau à pâtisserie. Piquer la pâte à la fourchette. Découper les biscuits à l’aide de l’emporte-pièce ou du verre retourné. Rouler les chutes de pâtes en boule, étaler et redécouper des biscuits. Répéter l’opération jusqu’à épuisement de la pâte. Déposer les biscuits sur une plaque à pâtisserie chemisée de papier cuisson et laisser reposer au frigo environ 30 min. Préchauffer le four à 200°C. Enfourner et cuire environ 12 min. Laisser refroidir sur une grille. Pendant ce temps, couper l’écorce d’orange confites en petits dés. Faire fondre le chocolat au bain-marie, y tremper  à demi les biscuits. Poser les biscuits sur une plaque à pâtisserie chemisée de papier cuisson. Décorer avec les dés d’oranges confites avant que le chocolat soit pris. Laisser prendre et servir avec un thé ou un café

Les puristes pourront tempérer le chocolat, pour éviter les petits points disgracieux qu’on voit sur ma photo. Pour ma part, j’estime que ça ne vaut pas la peine de se casser les pieds pour 100 petits grammes de chocolat et quelques biscuits.

Ma pâte était cassante quand j’ai voulu l’étaler. J’ai donc procédé en plusieurs fois en étalant de petites boules de pâte et ça a bien marché.

%d blogueurs aiment cette page :

En visitant La Cocinera loca, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus

Les cookies utilisés par La Cocinera loca sont utilisés uniquement pour faciliter votre navigation ou votre expérience utilisateur. Aucun usage commercial ou de suivi n'est effectué.<br> En poursuivant votre navigation vous acceptez leur utilisation. Si vous ne souhaitez pas utiliser les cookies de la Cocinera loca, merci de quitter le site, car ceux-ci sont indispensables à la navigation au sein de celui-ci.<br><br> Et son administrateur, croyez-le, n'aime les utilisations commerciales des cookies !

Fermer