Après le caviar, je me demandais  quelle serait la prochaine recette au menu? J’ai failli vous proposer la pizza, histoire de faire le grand écart gastronomique entre produits de luxe et cuisine populaire mais faute de temps pour rédiger quelque chose de précis et détaillé (oui, une vrai pizza napolitaine, c’est du boulot), je me suis ravisée. Voici donc une côte de veau, salsa de mangue et en même temps, des nouvelles de mes copains de virée culinaire, que j’ai revu récemment.

Avant de vous raconter quoi faire avec la côte de veau que j’ai croisée chez Chef Nini récemment je vous invite à aller faire un tour chez Létitia, qui a rédigé un chouette compte-rendu de l’atelier cuisine que nous avons organisé chez moi, il y a huit jours.
Outre Létitia et moi, Sara et Pascale étaient de la partie, tandis qu’Elodie et Patrick ont déclaré forfait, retenus par d’autres obligations, dommage !

Pour notre melting popote, Létitia nous a expliqué comment faire les lempers indonésiens, ensuite j’ai fait une démo de la préparation des vraies tortillas mexicaines, et nous avons fini le repas avec des gâteaux algériens achetés dans ma pâtisserie préférée de Ménilmontant et servis avec un thé à la menthe. Pas le tour du monde, mais presque, sur les 8m2 de ma terrasse 🙂
Allez voir les photos de Létitia, et vous aurez en exclusivité mondiale un aperçu de mon matériel culinaire, y compris mon Penu, le pilon polynésien qui a fait son petit effet sur l’assemblée…
Sara et Pascale on fait des photos aussi, il y aura peut-être des infos sur leurs blogs respectifs dans les jours à venir

Pour ma part, j’étais chez moi et je recevais  ce qui m’a rendue très paresseuse pour la prise de vue.
Pas d’image ici, mais dans le courant de la semaine prochaine, la recette du pain coco cuit dans des feuilles de pandan qui a fait saliver mes amis sur Facebook et que j’ai créé pour liquider les restes de l’atelier : si ce n’est pas du teasing ça?

Revenons à nos moutons, en conséquence une côte de veau servie avec une salsa de mangue. Comme je le disais plus haut, la recette vient de chez Chef Nini, j’ai juste un peu modifié la salsa pour la pimenter à mon goût et je conseille les proportions de salsa données pour deux plutôt que quatre personnes, sinon ça fait un peu chiche. Non en fait , c’est moi qui suis gourmande ^ ^

J’ai repéré la recette la semaine dernière sur son blog, il y avait des côtes de veau au congélateur, j’ai aussi trouvé des mangues mûres à point à la superette du quartier, le menu de dimanche midi était donc tout indiqué !

Pour 2 personnes
Ingrédients
2 côtes de veau
1 mangue mûre à point
4 petits oignons nouveaux (verts)
1 cuillère à café de coriandre ciselée
1 cuillerée à café de ciboulette ciselée
1 petit piment rouge (à doser au goût)
Le jus d’un citron vert

Réalisation
Commencer par la préparation de la salsa. Découper la mangue en deux moitiés, le long du noyau.Tailler l’intérieur en bandes à l’aide d’un couteau, puis quadriller en taillant des bandes du côté opposé. Retourner la moitié de mangue et couper en cubes, toujours avec le couteau. Pour avoir des cubes plutôt que des rectangles, couper à mi-hauteur, puis couper à nouveau, cette fois-ci au ras de la peau.

Dans un bol, mélanger les dés de mangue avec le jus du citron vert, les oignons émincés fins, la coriandre, la ciboulette et le piment coupé en rondelles. Saler, poivrer et réserver au frais.

Préparer le riz d’accompagnement. 10 minutes avant la fin de la cuisson du riz, cuire les côtes de veau à la poêle, dans un mélange beurre/huile. Faire dorer des deux côtés à feu vif, puis baisser le feu et continuer la cuisson environ 10 min. Saler, poivrer et servir immédiatement avec la salsa et le riz.

Mon verdict : c’est très bon, facile et rapide à faire, et j’ai trouvé d’autres idées pour utiliser les restes de salsa. Tout d’abord avec un poisson grillé, et ensuite… ça sera l’objet d’un prochain billet !

%d blogueurs aiment cette page :

En visitant La Cocinera loca, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus

Les cookies utilisés par La Cocinera loca sont utilisés uniquement pour faciliter votre navigation ou votre expérience utilisateur. Aucun usage commercial ou de suivi n'est effectué.<br> En poursuivant votre navigation vous acceptez leur utilisation. Si vous ne souhaitez pas utiliser les cookies de la Cocinera loca, merci de quitter le site, car ceux-ci sont indispensables à la navigation au sein de celui-ci.<br><br> Et son administrateur, croyez-le, n'aime les utilisations commerciales des cookies !

Fermer