Pâques approchant, voici un petit bidouillage maison inspiré de la tradition italienne. Pour d’autres recettes pascales, ici et, vous trouverez mes deux recettes de Mouna, notre brioche traditionnelle pied-noir et pour ceux qui aiment la cuisine libanaise, la recette des Maamoul se trouve.

Donc ce que vous voyez ici à l’image ne sont ni des cupcakes, ni des muffins mais bel et bien des pains au lait que j’ai enrichi d’une garniture d’orange et de cédrat confits, et recouverts du glaçage de la Colomba di Pasqua, la brioche italienne traditionnelle des fêtes pascales.
J’ai fait cette recette parce que j’avais très envie de ladite brioche italienne, mais pas l’opportunité d’en acheter (pas de traiteur italien à proximité) ni le temps d’en faire une vraie : réalisée à base de levain naturel, il faut au moins quatre levées successives pour la fabriquer, ce qui était complètement incompatible avec mon emploi du temps.

Si ça vous intéresse, la vidéo (en italien) pour faire la Colomba di Pasqua avec du levain.

Matériel spécifique : robot pétrin ou machine à pain. Moules à cupcakes en papier ou moules à muffins bien beurrés

Ingrédients pour 12 mini pains de 7 cm de diamètre
250g de farine
40g de sucre
100 ml de lait
1 œuf
60g de beurre très mou
5g de sel
8g de levure fraiche
Zeste d’une orange bio
100g d’écorce d’orange confite
100g de cédrat confit
1 blanc d’œuf
30 g de poudre d’amandes
50g de sucre glace
2 cuillers à soupe de sucre en grains
50g d’amandes entières mondées

Réalisation
Avec un robot pétrin, muni d’un crochet : disposer la farine, le sel, le zeste râpé de l’orange et le sucre dans la cuve du robot. Mélanger à petite vitesse. Arrêter le robot pour ajouter le lait, l’œuf et la levure émiettée. Mélanger à nouveau, toujours à petite vitesse jusqu’à ce que la pâte forme une boule. Ajouter alors le beurre coupé en petits morceaux, et  continuer à battre à petite vitesse. Dès que le beurre est amalgamé, augmenter la vitesse du robot et pétrir à vitesse moyenne 8 à 10 minutes, jusqu’à ce que la pâte soit souple et élastique. Enlever le crochet, couvrir le bol de papier film et laisser doubler de volume à température ambiante. Compter environ 1h à 1h30, suivant la température de la pièce.
A la machine à pain : mettre les ingrédients cités ci-dessus dans l’ordre indiqué par le fabriquant et lancer le programme « pizza » ou « pâte seule ».
Une fois la pâte levée vous pouvez passer directement aux opérations ci-dessous, mais si vous avez le temps, dégazez la pâte (chassez l’air) et conserver la pâte au frigo pour 12 heures : la pâte fermentée sera plus moelleuse et se conservera plus longtemps.
Pendant que la pâte lève, recouvrir le cédrat et l’orange confite d’eau chaude et laisser tremper environ 10 min pour les ramollir et faciliter la découpe. Égoutter puis couper ensuite les fruits confits en petits dés.
Dégazer la pâte sur un plan de travail farinée, et l’étaler en rectangle à l’aide d’un rouleau à pâtisserie. Parsemer la pâte des dés de fruits confits. Rabattre la pâte en boule sur les fruits confits et incorporer ceux-ci dans la pâte par rabats successifs de la pâte sur elle-même.
Découper en 12 portions. Rouler chaque portion en boule et placer dans un moule en papier ou bien dans un moule à muffins bien beurré.


Recouvrir d’un torchon ou de papier film et laisser doubler de volume à température ambiante. Compter entre 45 min et 1h30 suivant la température de la pièce. Pendant ce temps, préparer le glaçage : mélanger le blanc d’œuf avec le sucre glace, bien battre à l’aide d’un fouet et ajouter la poudre d’amandes. Battre encore pour bien mélanger.
Faire griller les amandes mondées (c.a.d sans la peau), les laisser refroidir et les couper en gros morceaux.


Préchauffer le four à 200°C. Quand les pains ont doublé de volume, les recouvrir de glaçage, parsemer le glaçage avec le sucre en grains et les morceaux d’amandes en enfonçant légèrement celles-ci dans le glaçage. Enfourner et cuire environ 15 minutes. Laisser refroidir avant de déguster

Même si vous ne comprenez pas l’italien, allez voir la vidéo, vous comprendrez mieux le pourquoi du comment de ma recette. En bonus, on voit bien la texture du glaçage avant cuisson.

J’ai eu la main nettement plus légère que la vidéo pour mon glaçage, parce qu’avec l’ajout de sucre en grains et de poudre d’amande, disons que c’est riche…

Je n’incorpore jamais mes fruits confits, pépites de chocolat etc avant la première levée, mais toujours avant la deuxième : je trouve que ça réussit mieux à la pâte, qui lève mieux ainsi.

Le fait d’humidifier mes fruits confits dans de l’eau chaude leur donne du moelleux, et donne au final une pâte bien aérée.

Il faut absolument cuire la pâte dans des moules : le glaçage à tendance à dégouliner en début de cuisson, ce qui formera un désastre sur une plaque à pâtisserie, alors que les moules le contiennent à la surface des petits pains.

Faites de petites boules comme sur la photo : la pâte va doubler de volume et encore lever dans le four pendant la cuisson

%d blogueurs aiment cette page :

En visitant La Cocinera loca, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus

Les cookies utilisés par La Cocinera loca sont utilisés uniquement pour faciliter votre navigation ou votre expérience utilisateur. Aucun usage commercial ou de suivi n'est effectué.<br> En poursuivant votre navigation vous acceptez leur utilisation. Si vous ne souhaitez pas utiliser les cookies de la Cocinera loca, merci de quitter le site, car ceux-ci sont indispensables à la navigation au sein de celui-ci.<br><br> Et son administrateur, croyez-le, n'aime les utilisations commerciales des cookies !

Fermer