Oui, oui, dit comme ça, le mélange paraît improbable, et pourtant…. J’ai découvert par hasard que l’association fenouil ananas fonctionne très bien, un jour où j’avais mis dans la même assiette l’entrée, le fenouil et le dessert, l’ananas. Tout ça parce que je n’ai pas de lave-vaisselle, et que je n’aime pas du tout, mais alors pas du tout faire la vaisselle ! Et en goûtant les deux ensemble, nature sans aucun apprêt, j’ai trouvé ça vraiment très bon.
Essayez cette petite salade de fin d’hiver, en attendant les petits radis, les oignons nouveaux et toutes les bonnes choses qui arriveront avec le printemps 🙂

J’ai trouvé le vinaigre à la vanille au Salon de l’agriculture,  en musardant sur les stands. C’est un vinaigre très doux, sucré qui m’a fait penser au Mirin japonais, la vanille en plus.
Je crois qu’on peut le fabriquer à partir de ce que j’ai lu sur l’étiquette : mélanger du vinaigre blanc, du sucre (environ 20g pour 100ml de vinaigre), y faire macérer pendant un bon mois une gousse de vanille fendue en deux, et voilà, un beau vinaigre à la vanille fait maison!

Pour la salade, pour 4 personnes
Ingrédients
La moitié d’un bel ananas pelé et débarrassé de la partie dure
1 beau fenouil ou deux petits
16 à 20  crevettes selon grosseur
2 cuillers à soupe de vinaigre à la vanille

C’est tout. C’est diet, mais ce n’est pas fait exprès, je trouve juste que c’est très bon comme ça. Si le vinaigre pur vous semble trop violent, ajouter une à deux cuillers de crèmes fraîche pour l’adoucir, et du sel si vous aimez

Réalisation
Cuire les crevettes à l’eau bouillante salée si elles sont crues, les refroidir dans un bol d’eau froide et les éplucher. Couper la base du fenouil et enlever les côtes extérieures. Laver le fenouil et garder les pluches vertes pour la déco. Couper le fenouil en deux, puis chaque moitié en lamelles très fines. Détailler l’ananas en morceaux, de la même manière.  Disposer les morceaux d’ananas, les lamelles de fenouil et les crevettes dans un saladier. Ajouter le vinaigre, bien mélanger, et servir tel quel, soit dans le saladier, où comme sur la photo dans de vieux verres de bistrot

Les côtes extérieures du fenouil sont comestibles : je les enlève parce que je n’aime pas trop l’idée qu’ils ont traîné dans les étals, ont été tripotés par les acheteurs etc… Par souci d’économie, vous pouvez les utiliser mais bon, lavez-les bien hein ?

Les proportions sont celles de petits mangeurs, si vous avez un bon coup de fourchette, multipliez tout par deux !

En visitant La Cocinera loca, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus

Les cookies utilisés par La Cocinera loca sont utilisés uniquement pour faciliter votre navigation ou votre expérience utilisateur. Aucun usage commercial ou de suivi n'est effectué.
En poursuivant votre navigation vous acceptez leur utilisation. Si vous ne souhaitez pas utiliser les cookies de la Cocinera loca, merci de quitter le site, car ceux-ci sont indispensables à la navigation au sein de celui-ci.

Et son administrateur, croyez-le, n'aime les utilisations commerciales des cookies !

Fermer