maamouls ©cocineraloca.fr

A l’approche de Pâques et pour changer de la Mouna, voici une recette de maamouls, les petits gâteaux que les chrétiens du Liban préparent à cette occasion.

Préparation 40 min.
Temps de repos : une nuit + 3h
Cuisson : 15 à 20 min

Ingrédients pour environ 25 à 30 gâteaux
600g de semoule de blé fine
315 g de beurre
250 ml. de lait
1 cuiller à café de mahleb (voir note)
225 g de pistaches ou de noix ou de dattes
100 g de sucre
Eau de rose
Eau de fleur d’oranger

Réalisation
La veille mélanger la semoule, le mahleb et le beurre fondu. Laisser reposer toute la nuit.
Griller les pistaches et les mixer (mixer les noix sans les griller, idem pour les dattes dénoyautées)

Le lendemain, séparer la semoule en la frottant entre les mains, comme pour préparer un couscous. Ajouter le lait chaud (mais pas bouillant) mélanger. On peut faire moitié lait, moitié eau de fleur d’oranger. Laisser reposer au frais quelques heures.

Ajouter le sucre aux pistaches, puis un mélange à part égales d’eau de rose et d’eau de fleur d’oranger en quantité suffisante pour pouvoir former une farce.
Si on utilise des dattes, ne pas sucrer le mélange.

Former les maamouls : tapisser les moules en bois d’une couche pas trop épaisse de pâte à la semoule, creuser une cavité au centre, remplir de farce, et recouvrir avec de la pâte à la semoule pour refermer la cavité. Saisir le manche du moule, et taper d’un coup sec contre le plan de travail pour détacher le maamoul. Répéter l’opération jusqu’à épuisement des ingrédients.
On peut aussi faire des boulettes à la main si on n’a pas de moules, les creuser, les farcir et les refermer, et les décorer à la fourchette.

Cuire 15 à 20 min sur une plaque chemisée de papier cuisson dans un four préchauffé entre 120 C et 150°C. Les gâteaux doivent être à peine dorés. Laisser refroidir sur une grille et saupoudrer de sucre glace.

mahleb ©cocineraloca.fr

Le mahleb est en fait l’amande contenue dans les noyaux des cerises sauvages (merisiers). C’est ce qui donne le goût particulier des maamouls.
On en trouve dans les épiceries orientales sous forme d’amandes entières ou bien par correspondance, sur le site de la société Libanus, déjà moulu. On trouve également sur ce site les moules à maamouls. Attention au dosage qui doit être subtil, sinon les biscuits auront un goût amer.

Source : publié sur le site d’Arômes et Saveurs en avril 2007

%d blogueurs aiment cette page :

En visitant La Cocinera loca, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus

Les cookies utilisés par La Cocinera loca sont utilisés uniquement pour faciliter votre navigation ou votre expérience utilisateur. Aucun usage commercial ou de suivi n'est effectué.
En poursuivant votre navigation vous acceptez leur utilisation. Si vous ne souhaitez pas utiliser les cookies de la Cocinera loca, merci de quitter le site, car ceux-ci sont indispensables à la navigation au sein de celui-ci.

Et son administrateur, croyez-le, n'aime les utilisations commerciales des cookies !

Fermer