ridvot ©cocineraloca.fr

Aujourd’hui, pour la seconde journée mondiale du Ridvot,  je m’associe aux autres passionnés de ce légume et je vous propose cette recette.

La vogue est actuellement aux légumes oubliés, et s’il y en a un de réellement oublié, c’est bien le ridvot. Aucune mention dans les blogs les plus pointus, rien sur Wikipédia, et je crois que même le grand Alain Passard n’en a jamais proposé.
On en fait pourtant mention dans certains recueils médiévaux : Hildegard von Bingen l’évoque dans son Solutiones triginta octo quaestionum. On m’a signalé que le De re coquinaria, d’Apicius l’évoque également, mais n’ayant pas eu l’occasion d’avoir l’ouvrage entre les mains, je n’en sais pas plus.
Taillevent en propose une recette sous l’appellation « Panissée de ridvot » in : Taillevent, Le Viandier, Manuscrit de Sion. Bibliothèque cantonale du Valais, Sion, S 108 circa 1300

Voici la recette telle qu’on la trouve dans le manuscrit :
« Panissée de ridvot
Prenez tel ridvot comme vous voldrez. Panissez au sel menu
Saulce de lait de vache. Cuisiez votre formage que vous vourez, faitez bouilir et soit liant »

Je vous propose ci-dessous une interprétation moderne. J’ai choisi un fromage bleu et de la crème pour faire la sauce, pour faire un contrepoint hardi à la douceur du ridvot.

On ne trouve pas vraiment de ridvot dans les magasins bio, je vous conseille si vous voulez en goûter de le faire pousser dans votre jardin. Les associations de conservation de plantes anciennes et les conservatoires botaniques peuvent éventuellement vous fournir des graines. Le ridvot se cultive comme la betterave, et celui que vous voyez en photo provient de mon jardin.
Pour faire connaître ce légume, ou pour le découvrir, rejoignez le groupe qui existe sur Facebook et participez l’année prochaine au 3eme World Ridvot Day

Ridvot en croute de sel, crème au bleu

Pour deux personnes
1 ridvot d’environ 500g (ou deux petits de 250g), pour un service à l’assiette)
200 g de gros sel
200 g de farine
2 blancs d’œufs
eau
Pour la sauce
90 g de fromage bleu (bleu d’Auvergne, roquefort etc.)
2 grosses cuillerées à soupe de crème

Préchauffer le four à 180°C.
Préparer la pâte à sel : mélanger la farine et le sel, ajouter les blancs d’œufs et malaxer pour faire une pâte souple. Ajouter un peu d’eau si nécessaire. Laisser reposer 30 min au frais avant d’étaler la pâte au rouleau, sur 1 cm d’épaisseur
Peler le ridvot, le laver soigneusement, l’essuyer et l’enrober avec la pâte à sel. Souder la pâte autour du ridvot pour éviter les bulles d’air. Poser sur une plaque ou dans un plat à four, et enfourner pour environ 1h30. Baisser la température à 120°C si la pâte brunit trop vite.
10 min avant la fin de la cuisson, préparer la sauce : émietter le fromage bleu et le disposer dans une casserole avec la crème. Faire chauffer à feu très doux en mélangeant de temps à autre à la spatule. La sauce doit être homogène. Poivrer mais ne pas saler, le fromage l’est déjà.

Pour servir : fendez en deux la croûte et disposer une moitié de ridvot sur chaque assiette. Napper avec la sauce et servir immédiatement.

%d blogueurs aiment cette page :

En visitant La Cocinera loca, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus

Les cookies utilisés par La Cocinera loca sont utilisés uniquement pour faciliter votre navigation ou votre expérience utilisateur. Aucun usage commercial ou de suivi n'est effectué.<br> En poursuivant votre navigation vous acceptez leur utilisation. Si vous ne souhaitez pas utiliser les cookies de la Cocinera loca, merci de quitter le site, car ceux-ci sont indispensables à la navigation au sein de celui-ci.<br><br> Et son administrateur, croyez-le, n'aime les utilisations commerciales des cookies !

Fermer