sopa azteca 1 © cocineraloca.fr

Comme promis, voici la suite de mes recettes mexicaines. Emblématique de la cuisine du Mexique, cette soupe n’est pas vraiment originaire du Yucatan. Elle a toutefois l’avantage d’être faisable en Europe sans trop d’ingrédients compliqués à chercher.
Je vous donne des adresses, trucs et astuces en fin de recette pour faire « presque comme si vous étiez au Mexique »

Pour 6 personnes
Matériel spécifique : un blender

Ingrédients
8 tortillas coupés en lamelles (on utilise généralement les tortillas rassises de la veille)
4 tomates
1/2 oignon
1 gousse d’ail
2 litres de bouillon de poule (du vrai svp !)
1 branche de persil
2 piments pasilla
1 avocat coupé en lamelles
½ tranche de fêta pas trop salée
Crème liquide
Sel et poivre
Huile pour frire

Réalisation
Éplucher l’oignon et le couper en deux-trois morceaux. Éplucher la gousse d’ail. Laver les tomates, les couper en 4. Mettre tout ça dans le blender et mixer jusqu’à obtenir une purée bien lisse.
Faire chauffer un peu d’huile à feu moyen dans un faitout et y faire revenir la purée de tomates quelques minutes pour qu’elle épaississe et prenne du goût. Ajouter le bouillon de poule, la branche de persil, saler (peu), poivrer et porter à ébullition. Baisser le feu et laisser cuire à frémissement le temps de préparer la suite, soit 15 à 20 min.
Couper les tortillas en lamelles et les faire frire dans un peu d’huile jusqu’à ce quelles deviennent croustillantes. Égoutter sur un papier absorbant et réserver. Couper également les piments en lanières et les faire frire dans l’huile pour les rendre croustillants. Attention, s’ils cuisent trop vite, ils prennent un goût amer et seront immangeables. Les égoutter également sur un papier absorbant et réserver. Goûter la soupe et rectifier l’assaisonnement si nécessaire.
Pour servir, répartir la soupe dans les assiettes, ajouter des lamelles de tortillas, des lamelles de piment, quelques lamelles d’avocat, et un peu de féta émiettée. Ajouter un peu de crème si vous aimez.

sopa azteca 2 © cocineraloca.fr

Vous aurez sûrement du mal à trouver des vraies tortillas et des piments pasillas. Vous pouvez en acheter sur Internet ici et. Ou alors achetez de fausses tortillas au rayon tex-mex du supermarché : ça n’a rien à voir avec les vraies, mais dans une soupe, ça se remarque moins ! Les tortillas sont beaucoup plus petites que nos ersatz de supermarchés. Si vous utilisez les vraies, augmentez la quantité à 12. Sur la photo, ce sont des tortillas réalisées avec mes petites mimines (méthode à suivre incessament sous peu sur ce blog)

Vous pouvez aussi remplacer les pasillas par un autre piment séché, mais pas trop fort : le pasilla ne pique pratiquement pas. On trouve de la ñora chez certains épiciers orientaux, c’est un substitut honorable. Si vous ne trouvez pas, oubliez complètement le piment, ce n’est pas l’ingrédient fondamental de cette recette.

En revanche, prenez la peine de préparer un vrai bouillon de poulet : c’est bien meilleur que les cubes, et ça fait une vraie différence pour cette recette. Et profitez-en pour ajouter un peu de la chair du poulet émiettée dans les assiettes.

Les mexicains utilisent un fromage, le panela qui a la consistance de la fêta, mais qui n’est pas vraiment salé. A la place, j’utilise de la fêta de brebis que je dessale une petite heure dans un bol d’eau, ou si je trouve, j’achète de la fêta super bas de gamme en hard discount : à base de vache, elle se rapproche alors du panela, et ne nécessite pas de dessalage.

Avant de faire un tour dans le Yucatan, j’avais un beau blender dont je ne savais trop quoi faire et qui a trouvé son rôle depuis que je cuisine mexicain : il y a plein de recettes qui comportent le verbe « licuar » (passer au blender), et c’est un appareil qui trône dans la plupart des cuisines du Mexique. Si vous ne savez pas quoi faire du vôtre, c’est le moment de le ressortir du placard!

Sources en espagnol :
ici et

En visitant La Cocinera loca, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus

Les cookies utilisés par La Cocinera loca sont utilisés uniquement pour faciliter votre navigation ou votre expérience utilisateur. Aucun usage commercial ou de suivi n'est effectué.
En poursuivant votre navigation vous acceptez leur utilisation. Si vous ne souhaitez pas utiliser les cookies de la Cocinera loca, merci de quitter le site, car ceux-ci sont indispensables à la navigation au sein de celui-ci.

Et son administrateur, croyez-le, n'aime les utilisations commerciales des cookies !

Fermer