Ensaimadas comme à Majorque pour le World Bread Day

Ensaimadas majorquines ©cocineraloca.fr

Aujourd’hui, c’est le World Bread Day !  Pour l’occasion, voici une recette espagnole, les ensaimadas, des viennoiseries de pâte levée légèrement feuilletée en forme d’escargot, qu’on consomme nature, ou bien fourrées de confiture de cheveux d’ange (une variété de courge) ou encore de soubressade.

World Bread Day 2016 (October 16)

Foreign readers please use Reverso or Google Translate if needed.

La préparation des ensaimadas est assez originale et bien qu’on utilise du saindoux, la méthode rappelle beaucoup les recettes arabes, en particulier la fabrication de la pâte à baklava puisqu’on étire la pâte jusqu’à ce qu’elle devienne transparente.
Seconde originalité : la pâte se fait soit avec du levain, soit avec une pâte fermentée et contrairement à la plupart des pâtes à pain, il n’y a qu’une seule levée, qui dure 12 heures. En ce qui me concerne, j’ai choisi de les préparer avec une pâte fermentée. (suite…)

Churros de ma grand-mère (sans œufs)

churros ©cocineraloca.fr

J’ai profité d’un séjour en famille pour réaliser cette recette de churros qui est chère à mon cœur, puisque c’est celle de ma grand-mère. Elle nous a quittés en 2010, et mon frère avait récupéré sa machine à churros, avec la recette écrite directement sur le carton de la boîte.
Avec mon frère, nous avons eu envie d’un petit retour en enfance, et zou ! C’était parti pour une trentaine de churros. (suite…)

Ragoût de pois chiches au chorizo et à la morcilla

ragoût de pois chiche au chorizo et morcilla ©cocineraloca.fr

Brr… ça y est le froid est revenu. Et il n’y a toujours pas de chauffage chez moi. Pour se réchauffer, je vous propose une recette bien espagnole, à savoir des pois chiches mijotés longuement avec  légumes et cochonnailles espagnoles.

Si vous ne connaissez pas la morcilla, c’est un peu l’équivalent espagnol de notre boudin noir, avec des variantes locales.
On en trouve farcie au riz comme à Burgos mais celle que j’avais vient de Jabugo et m’a été gracieusement envoyée il y a quelque temps, tout comme le chorizo, par Iber Y Co.
C’est d’ailleurs cet envoi qui m’a réconciliée avec la morcilla : d’habitude, je n’aime pas trop le boudin, mais cette morcilla-là est forte en viande et n’a pas le gout douceâtre du boudin français.

La recette n’est pas compliquée et peut être relativement rapide si on utilise des pois-chiche en conserve. Si c’est le cas, achetez des pois chiche en bocal de verre, ils sont meilleurs.
Pour ma part, j’ai préféré utiliser des pois chiches sec à tremper, c’est beaucoup plus long, mais c’est meilleur !
Si vous faites comme moi, n’oubliez pas de faire tremper vos pois chiche la veille, et de les mettre à cuire 1h30 avant de préparer la recette. (suite…)

En visitant La Cocinera loca, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus

Les cookies utilisés par La Cocinera loca sont utilisés uniquement pour faciliter votre navigation ou votre expérience utilisateur. Aucun usage commercial ou de suivi n'est effectué.<br> En poursuivant votre navigation vous acceptez leur utilisation. Si vous ne souhaitez pas utiliser les cookies de la Cocinera loca, merci de quitter le site, car ceux-ci sont indispensables à la navigation au sein de celui-ci.<br><br> Et son administrateur, croyez-le, n'aime les utilisations commerciales des cookies !

Fermer