Le pot au feu des familles, ma version à moi

pot au feu ©cocineraloca.fr

Voici ma contribution à l’appel du pot au feu lancé par Requia. J’adore ce plat qui est à la fois simple à faire, économique, diététique et dont les restes peuvent être recyclés en hachis parmentier ou en potage aux vermicelles.

La recette vient de ma maman, et évidemment, c’est le meilleur pot au feu du monde! Son secret ? Une cuisson très longue, 8h au moins. Le mieux étant de le préparer la veille pour le lendemain.
Quand j’étais petite, à partir du même plat, chacun faisait sa tambouille personnelle dans son assiette : servi avec ou sans bouillon, avec de la moutarde ou des cornichons, du gros sel… et le must, pour moi, (je continue à pratiquer), c’était d’écrabouiller tous les légumes à la fourchette, patates comprises, d’effilocher la viande, d’ajouter la moutarde et de recouvrir de bouillon. Pas très présentable, mais au combien savoureux.

Ce plat à un seul inconvénient à mes yeux : il n’est pas très photogénique….La photo est donc ce qu’elle est, et encore je vous ai épargné la mixture telle que consommée par moi (suite…)

En visitant La Cocinera loca, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus

Les cookies utilisés par La Cocinera loca sont utilisés uniquement pour faciliter votre navigation ou votre expérience utilisateur. Aucun usage commercial ou de suivi n'est effectué.<br> En poursuivant votre navigation vous acceptez leur utilisation. Si vous ne souhaitez pas utiliser les cookies de la Cocinera loca, merci de quitter le site, car ceux-ci sont indispensables à la navigation au sein de celui-ci.<br><br> Et son administrateur, croyez-le, n'aime les utilisations commerciales des cookies !

Fermer