rosanjin céramique feuille ©cocineraloca.fr

Aujourd’hui, je vous emmène au Japon grâce au musée Guimet, qui m’a gentiment envoyé une invitation pour visiter l’exposition « L’art de Rosanjin, génie de la cuisine japonaise »

Ça tombait bien, parce que j’adore la céramique mais que je ne connais pas grand-chose à la cuisine japonaise et pas du tout Kitaoji Rosanjin. J’ai donc visité l’exposition il y a 15 jours, et si vous voulez faire comme moi, elle est ouverte jusqu’au 9 septembre.

Donc Kitaoji Rosanjin est un céramiste japonais qui a révolutionné l’esthétique japonaise de la table, et qui non seulement fabriquait les plats, mais a aussi ouvert un restaurant mythique au Japon, « Le Club des Gourmets ». Sans connaître le personnage, j’aime l’idée de ces gens qui vont au bout de leur passion et font œuvre totale.

Venons à l’exposition proprement dite, racontée de mon point de vue de cuisinière aimant la céramique.

rosanjin bol  ©cocineraloca.fr

Tout d’abord, les pièces sont magnifiques et aussi très éclectiques. Il y a une grande diversité des formes et des couleurs.

J’ai apprécié la mise en scène des œuvres exposées : la céramique, c’est en volume, et dans l’ensemble, on peut tourner autour des plats pour voir l’endroit et l’envers, c’est suffisamment rare pour être signalé.

En tant que cuisinière, j’ai trouvé que ça manquait un peu d’incarnation : j’aurai adoré voir, sentir, toucher les mets qu’on déposait dans ces belles céramiques. Pour y remédier, l’exposition propose deux installations multimédia très rigolotes. On s’assoit devant une table virtuelle, à l’opposé, une vidéo montre les mains d’un cuisinier en train de préparer des plats, et qui nous sert… virtuellement. Le tout accompagné par une petite musique, c’est très sympa.

rosanjin installation  multimédia  ©cocineraloca.fr

En revanche, j’aurai aimé quelques photos, textes et sons montrant Kitaoji Rosanjin au quotidien, dans son atelier de céramiste, dans son restaurant… bref, j’aurais aimé en savoir un peu plus sur le personnage. En tout cas, c’est une chouette exposition, si j’ai l’occasion, j’y retournerai avec plaisir.

rosanjin Guimet  ©cocineraloca.fr

Autrement, puisqu’on parle de cuisine, le musée Guimet vous propose un concours de recettes sur le thème « La cuisine japonaise et l’art ». Si ça vous avez dit, vous avez jusqu’au 2 septembre inclus pour y participer.

concours de cuisine guimet

Je ne pense pas participer au concours parce que je pars bientôt en vacances, mais j’avais 2-3 recettes japonaises qui dormaient dans mes tiroirs, je vais tâcher de les publier durant le mois d’août pour vous donner envie de cuisiner japonais. Et attention ! Zéro sushi dans les recettes qui vont venir !

Et pour aller voir l’expo, toutes les infos sur le site du musée Guimet

 

 

 

 

En visitant La Cocinera loca, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus

Les cookies utilisés par La Cocinera loca sont utilisés uniquement pour faciliter votre navigation ou votre expérience utilisateur. Aucun usage commercial ou de suivi n'est effectué.
En poursuivant votre navigation vous acceptez leur utilisation. Si vous ne souhaitez pas utiliser les cookies de la Cocinera loca, merci de quitter le site, car ceux-ci sont indispensables à la navigation au sein de celui-ci.

Et son administrateur, croyez-le, n'aime les utilisations commerciales des cookies !

Fermer