Pour une fois, pas de recette chez la cocinera loca, mais de quoi briller devant vos invités pendant l’apéro. Et oui, non seulement vous aurez fait les trucs à grignoter, mais les piques-olive aussi !

C’est très facile à faire, et pour peu que vous ayez pensé à ramasser de petits coquillages au bord de la plage, cela ne vous coutera pas très cher à réaliser.
Donc si vous êtes en vacances, c’est le moment de faire votre petite récolte en prévision d’un atelier « travail manuel » à votre retour.
Si vous pouvez, lavez vos coquillages à l’eau de vaisselle, rincez-les et séchez-les à l’avance, vous gagnerez du temps au moment du  montage.

J’avais repéré des piques de ce modèle dans une boutique à côté de chez moi, mais ahem, j’ai tiqué sur le prix : 6 € le sachet de 30 piques, pour un truc à usage unique, il ne faut pas exagérer.
Comme j’avais un sachet de coquillages à la maison et de la super glue, je me suis dit que je pouvais le faire moi-même.
Bien m’en a pris, je n’ai même pas mis 10 minutes à faire mes petites piques.

Matériel nécessaire
De petits coquillages bien lavés et séchés : porcelaines, coquilles de bernard-l’hermite, bulots etc.
De la super glu en gel (impératif, pour éviter les coulures)
Des piques en bois
Une paire de gants en latex à usage unique
Un morceau de toile cirée ou de papier glacé pour poser ses œuvres

Réalisation
Poser chaque coquillage sur le papier ou la toile cirée, le côté à encoller vers le haut, en laissant un intervalle entre chaque pour glisser les piques.
Enfiler les gants à usage unique, et encoller la pointe d’une pique en bois. Poser le côté encollé sur le 1er coquillage, à l’intérieur de la coquille, en appuyant légèrement : pas besoin de s’aider avec un doigt, une petite pression du bois sur le coquillage suffit largement. Laisser prendre la glu et procéder de même avec les autres coquillages.
Refermer le tube de colle. Enlever les gants, et faire un tour pendant 10 minutes le temps que la glue prenne.
Ça y est, vous avez fait vos piques, pas mal non ?

Les petites remarques qui pourront vous aider
En ce qui concerne le matériel, on trouve tout en supermarché. Les gants à usage unique se trouvent juste à côté des gants roses qui servent à faire la vaisselle au rayon des produits ménagers.

J’ai utilisé un encart publicitaire sur papier glacé un peu épais tiré d’un magazine pour poser mes piques et travailler proprement, sans salir ma nappe.
Si vous nagez dans le luxe, un vieux morceau de toile ciré sera très bien aussi !
Il faut absolument prendre de la glu sous forme gel, c’est beaucoup plus facile à manier que la forme classique.

Les gants en latex sont là pour éviter les collages de doigts intempestifs et donc, ne pas les zapper, c’est une question de sécurité.

En visitant La Cocinera loca, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus

Les cookies utilisés par La Cocinera loca sont utilisés uniquement pour faciliter votre navigation ou votre expérience utilisateur. Aucun usage commercial ou de suivi n'est effectué.
En poursuivant votre navigation vous acceptez leur utilisation. Si vous ne souhaitez pas utiliser les cookies de la Cocinera loca, merci de quitter le site, car ceux-ci sont indispensables à la navigation au sein de celui-ci.

Et son administrateur, croyez-le, n'aime les utilisations commerciales des cookies !

Fermer