Angoulême mur peint 2 ©cocineraloca.fr

Le 41ème festival de bande dessinée d’Angoulême ouvre ses portes ce jeudi et cela m’a rappelé que j’avais complètement oublié de vous parler du court séjour que j’ai effectué cet été dans la bonne ville d’Angoulême.
Si vous avez planifié d’y faire un tour pour le festival, voici un petit tour de la ville en images, histoire de préparer votre séjour là-bas.

Donc disais-je, j’ai fait une grande boucle pendant mes vacances d’été. Je suis partie de Paris pour aller à Caen  et j’ai poussé  ensuite jusqu’à Bilbao en  Espagne en passant aussi par Bordeaux et Biarritz.
Sur le chemin du retour, je me suis arrêtée à Angoulême pour rendre visite à ma copine Marie-Reine que je n’avais pas vue depuis plusieurs années.

Je n’avais jamais mis les pieds à Angoulême et ça tombe bien, Marie-Reine est guide conférencière du patrimoine. J’ai eu l’immense plaisir de découvrir la ville guidée par son érudition. Ce que je vous raconte ici est largement issu de ses connaissances.
Si vous voulez à votre tour recourir à ses services pour visiter la ville, je vous ai indiqué ses coordonnées à la fin de l’article.

En revanche, je parlerai peu de gastronomie : je suis arrivée un dimanche après-midi, tout était fermé, y compris la Halle où se déroule le marché couvert et je suis repartie le lundi soir.

fondant au chocolat ©cocineraloca.fr
Mon séjour était bref et excepté  le tourteau fromagé, le fromage de chèvre et le fondant au chocolat, je n’ai pas pu vraiment découvrir les spécialités locales.

tourteau fromagé ©cocineraloca.fr

Alors, venons-en à la ville proprement dite : c’est une jolie ville ancienne perchée sur un éperon rocheux, qui a prospéré longtemps grâce à l’industrie du papier et hasard ou continuité historique est maintenant connue pour son festival de Bande Dessinée.

musée bande dessinée angouleme ©cocineraloca.fr

En plus de la cité internationale de la bande dessinée et de l’image, du festival bien connu et du musée du papier « Le Nil », la municipalité a engagé tout un programme d’illustration urbaine, les murs peints.

mur-peint Angoulême ©cocineraloca.fr
Ceux-ci reproduisent des figures emblématiques de la bande dessinée et au gré des promenades dans la ville on tombe nez à nez avec des personnages de bande dessinée.

cigarettes-le-NIl ©cocineraloca.fr
Les commerçants ont emboité le pas, et il n’est pas rare de tomber sur un rideau de fer tout décoré…

devanture ©cocineraloca.fr

 

… Ou bien de fenêtres aveugles d’où se penchent Gaston Lagaffe ou  Natacha.

gaffophone ©cocineraloca.fr

natacha BD ©cocineraloca.fr

La ville comporte bon nombre de monuments anciens, dont certains restaurés au 19ème siècle par le Violet le Duc local, Paul Abadie. La cathédrale en est un exemple.

angoulême cathedrale ©cocineraloca.fr

Angoulême est riche aussi d’un environnement champêtre.

papy charentais ©cocineraloca.fr

On peut faire des promenades bucoliques au bord de la Charente ou plus urbain, faire une pause au Jardin Vert, en centre ville.

Hibiscus au jardin vert d'Angoûleme ©cocineraloca.fr

Voilà, j’espère que ça vous a plu et que vous aurez envie d’en savoir plus.

Sambre ©cocineraloca.fr
N’hésitez pas à contacter Marie-Reine pour une visite guidée, c’est son métier ! Pour les tarifs, se renseigner directement auprès d’elle
Marie-Reine Bernard, guide conférencière du patrimoine, spécialiste des murs peints.
Tél : [zéro]six 85 77 00 43

En visitant La Cocinera loca, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus

Les cookies utilisés par La Cocinera loca sont utilisés uniquement pour faciliter votre navigation ou votre expérience utilisateur. Aucun usage commercial ou de suivi n'est effectué.
En poursuivant votre navigation vous acceptez leur utilisation. Si vous ne souhaitez pas utiliser les cookies de la Cocinera loca, merci de quitter le site, car ceux-ci sont indispensables à la navigation au sein de celui-ci.

Et son administrateur, croyez-le, n'aime les utilisations commerciales des cookies !

Fermer