macaron de st-émilion©cocineraloca.fr

…6 révélations (heu, faudrait pas exagérer tout de même, donc 6 trucs me concernant)

J’ai été doublement taguée par Allulou et Charline
A mon tour donc de me prêter au jeu,

Pour rappel la règle du jeu:
1 -Mettre en lien le nom de la personne qui vous tague.
2 -Mettre le règlement sur votre blog.
3 -Mentionner six choses/habitudes/tics non importants sur vous même.
4 -Taguer six personnes a la fin de votre billet en mettant leurs liens.
5 -Avertir directement sur leurs blogs les personnes taguées.

Donc voili voilou
1 – je suis gauchère
2 – j’adore le foie gras sur du pain grillé pour accompagner mon café noir le matin
3– je déteste être bousculée, au propre comme au figuré
4 – j’ai beau avoir passé 2 CAP, je ne suis toujours pas capable de préparer des œufs pochés
5 – je fais de la danse tahitienne, quand mes os me le permettent
6 – j’aime bien l’odeur du durian et ne supporte pas du tout celle de la truffe fraîche

Je passe le relais, s’ils (elles) sont d’accord à :
Cindy en espérant que ça lui donnera l’envie de revenir à son blog
Couleur kémia rien que pour le plaisir de vous envoyer faire un tour en piednoirie
Minouchka , dont je viens de découvrir le blog
Il cavoletto di bruxelles, on verra si Sigrid nous écrira sur son blog français ou italien
Caroline et ses culinotests ça me fait un bon prétexte pour retourner faire un tour sur son blog
Annie, qui est à Tahiti et que je lis souvent, même si je ne crois pas lui avoir déjà laissé des commentaires

%d blogueurs aiment cette page :

En visitant La Cocinera loca, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus

Les cookies utilisés par La Cocinera loca sont utilisés uniquement pour faciliter votre navigation ou votre expérience utilisateur. Aucun usage commercial ou de suivi n'est effectué.
En poursuivant votre navigation vous acceptez leur utilisation. Si vous ne souhaitez pas utiliser les cookies de la Cocinera loca, merci de quitter le site, car ceux-ci sont indispensables à la navigation au sein de celui-ci.

Et son administrateur, croyez-le, n'aime les utilisations commerciales des cookies !

Fermer