Interlude…..

côte amalfitaine © cocineraloca.fr

Blog en pause jusqu’à fin mai.

Je vous laisse avec ces deux rochers au bord de la côte amalfitaine à contempler tranquillement. A mon retour, des photos de l’autre bout du monde, exactement.

Culinairement vôtre,

La cocinera loca

PS : j’ai désactivé les commentaires jusqu’à mon retour

Grosse fatigue…

meringues à la fraise © cocineraloca.fr

La cocinera loca est crevée, et va donc se reposer jusqu’à fin décembre. Retour des recettes en janvier 2009 et pour vous faire patienter d’ici là, j’ai programmé une série de photos, qui parlent toute de cuisine, de manière indirecte.

pandoro © cocineraloca.fr

Si ça vous amuse, essayez de deviner ce qui m’a plu dans chacune des photos qui seront publiées à partir du 15 décembre et faites moi-part de vos suppositions dans les commentaires !

Joyeux Noël et à l’année prochaine

C’est l’heure de la sieste…

sieste féline ©cocineraloca.fr

… pour mon blog, pour cause d’absence prolongée de la rédactrice. Retour en juin avec des recettes de cuisine d’un autre continent !
Pour les participants au Kiki, ne vous pressez pas pour m’envoyer vos réalisations avant le 31 mai, je ne pourrai pas relever ma boîte mail durant tout le mois de mai. J’ai désactivé les commentaires pour la même raison, le retour à la normale est prévu le 31 mai également.

Formulaire de contact : j’ai corrigé un bug, si par hasard vous m’avez envoyé un message resté sans réponse, c’est parce que je ne l’ai pas reçu, désolée. Tout est rentré dans l’ordre, vous pouvez l’utiliser à nouveau, normalement, ça marche.

A bientôt

En visitant La Cocinera loca, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus

Les cookies utilisés par La Cocinera loca sont utilisés uniquement pour faciliter votre navigation ou votre expérience utilisateur. Aucun usage commercial ou de suivi n'est effectué.
En poursuivant votre navigation vous acceptez leur utilisation. Si vous ne souhaitez pas utiliser les cookies de la Cocinera loca, merci de quitter le site, car ceux-ci sont indispensables à la navigation au sein de celui-ci.

Et son administrateur, croyez-le, n'aime les utilisations commerciales des cookies !

Fermer