Spéculoos pour la Saint-Nicolas

speculoos pour la Saint-Nicolas ©cocineraloca.fr

L’année dernière ma sœur, qui vit en Belgique, m’a offert un joli moule en bois à l’effigie de St-Nicolas et qui sert à faire des spéculoos.
Je me suis bien amusée avec et voici donc la recette : vous avez quinze jour pour vous entraîner avant le jour J, puisque la Saint-Nicolas, c’est le 6 décembre 😉

Si vous n’avez pas de moule en bois, pas de panique, il vous suffira d’un rouleau à pâtisserie et d’un emporte-pièce pour faire vos spéculoos.

On obtient le goût particulier des spéculoos en utilisant de la vergeoise (en Belgique on dit « cassonade » mais il s’agit bien de vergeoise) qu’on mélange avec des épices.
Pour ces dernières, il y a trois solutions : la première consiste à acheter un mélange tout fait. C’est ce que je comptais faire, mais manque de chance, impossible d’en trouver lors de ma dernière virée à Paris. Restait donc deux autre solutions : mélanger du cinq-épices chinois avec de la cannelle ou faire sa propre composition d’épices, si on n’a pas de cinq-épices chez soi.
C’est ce que j’ai dû faire. Je vous donne donc la composition de mon mélange, à fabriquer à l’aide d’un moulin à café électrique. Autrement, pour le mélange tout fait, on le trouve disponible à la vente en ligne, si vous pouvez le commander, faites-le, vous gagnerez du temps.

Mise à jour de fin de soirée : pour rendre service à ma copine Franor, je viens d’intégrer à la fin du billet une vidéo montrant comment utiliser un moule en bois. Soyez indulgents pour la qualité de celle-ci SVP 🙂 (suite…)

En visitant La Cocinera loca, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus

Les cookies utilisés par La Cocinera loca sont utilisés uniquement pour faciliter votre navigation ou votre expérience utilisateur. Aucun usage commercial ou de suivi n'est effectué.
En poursuivant votre navigation vous acceptez leur utilisation. Si vous ne souhaitez pas utiliser les cookies de la Cocinera loca, merci de quitter le site, car ceux-ci sont indispensables à la navigation au sein de celui-ci.

Et son administrateur, croyez-le, n'aime les utilisations commerciales des cookies !

Fermer