La soupe de moules à la tomate et au basilic d’Eugenio

 

On ne peut pas dire que cette recette soit vraiment de saison pour un mois de février finissant, mais disons qu’un somptueux ras-le-bol de l’hiver constitue un bon prétexte pour la publier.
Cette recette me vient d’un ami napolitain, le fameux Eugenio du titre et se fait à l’origine avec un restant de moules marinières cuisinées  avec leur jus de cuisson.
J’ai écrit la recette « comme si » on préparait la recette de A à Z, donc en commençant par cuire les moules marinières, pour ceux d’entre mes lecteurs qui voudraient faire exclusivement cette recette en zappant une soirée moules-frites. Pour ma part, il s’agit toujours du deuxième service le lendemain de ladite soirée, histoire de liquider les restes en renouvelant un peu le goût des moules. (suite…)

En visitant La Cocinera loca, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus

Les cookies utilisés par La Cocinera loca sont utilisés uniquement pour faciliter votre navigation ou votre expérience utilisateur. Aucun usage commercial ou de suivi n'est effectué.
En poursuivant votre navigation vous acceptez leur utilisation. Si vous ne souhaitez pas utiliser les cookies de la Cocinera loca, merci de quitter le site, car ceux-ci sont indispensables à la navigation au sein de celui-ci.

Et son administrateur, croyez-le, n'aime les utilisations commerciales des cookies !

Fermer