Pommes de terre farcies à l’oseille de mon arrière arrière-grand-mère

JP me disait cet été que j’étais exceptionnelle parce que j’avais de l’oseille dans mon frigo, et qu’à son avis, c’est plutôt rare.
En fait pas tant que ça, cela dépend d’où l’on vient. C’est une plante assez commune en Normandie, et on la cuisine avec sa copine indissociable, la crème crue normande, soit en soupe, soit avec des œufs, soit avec du poisson.

J’ai grandi avec le goût de l’oseille, parce qu’il y en avait à foison dans le jardin de mes grands-parents, et que cette oseille-là, elle a une histoire.
En effet, les plants qui ont servi à faire cette recette ont au moins 60 ans. À l’origine, ils poussaient dans le jardin de mon arrière-arrière-grand-mère, que je n’ai pas connue. À sa mort, mon grand-père a récupéré les pieds de son jardin et de déménagements en déménagements, l’oseille familiale s’est installée de jardins en jardins.
Elle pousse désormais chez tous mes oncles et tantes et aussi chez ma mère, qui la cultive en pot plutôt qu’en pleine terre.
Je crois qu’à mon tour, l’année prochaine, je ferai croître et multiplier l’oseille familiale sur ma terrasse. (suite…)

En visitant La Cocinera loca, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus

Les cookies utilisés par La Cocinera loca sont utilisés uniquement pour faciliter votre navigation ou votre expérience utilisateur. Aucun usage commercial ou de suivi n'est effectué.
En poursuivant votre navigation vous acceptez leur utilisation. Si vous ne souhaitez pas utiliser les cookies de la Cocinera loca, merci de quitter le site, car ceux-ci sont indispensables à la navigation au sein de celui-ci.

Et son administrateur, croyez-le, n'aime les utilisations commerciales des cookies !

Fermer