Pain au lait d’Hokkaido : Hokkaido milk bread

Pain au lait d'Hokkaido ©cocineraloca.fr

Voici la dernière recette de ma série japonaise, un pain moelleux et un peu sucré contenant du lait et de la crème, que j’ai testé au mois de juillet

Je ne sais pas quelle est l’origine de ce pain. J’ai trouvé des tas de théories sur le web se rapportant soit à la farine de la région d’Hokkaido, soit au lait, soit à la méthode de fabrication… bref, j’ai l’impression que personne  ne sait vraiment. Quoi qu’il en soit, il est très bon !

Le résultat est impeccable et ce pain délicieux encore tiède, avec une mie bien filante. En revanche, la mie se tasse un peu une fois le pain complètement refroidi. (suite…)

Fallue normande : notre galette des rois à nous !

fallue coupée

Pour l’Épiphanie, je vous propose une recette 100% normande, la fallue. Son nom vient du mot « falle » qui veut dire estomac en patois normand. On l’écrit parfois falue, les deux orthographes sont correctes.
Il s’agit d’une pâte levée agrémentée de beurre et de sucre, traditionnellement servie avec de la teurgoule dans les assemblées campagnardes mais aussi à l’occasion de la fête des Rois.
On la façonne en une longue brioche ovale, assez plate, et incisée sur tout le pourtour.

Quand j’étais enfant, à la cantine de mon école primaire, on nous servait de la fallue une année sur deux pour l’Épiphanie, et l’autre année c’était la galette feuilletée à la frangipane que tout le monde connaît.
À l’époque, je n’aimais pas la fallue, que je trouvais sèche et pas assez sucrée. Maintenant c’est le contraire, c’est la galette des rois qui ne passe plus, trop grasse, trop lourde, trop sucrée. Comme quoi…
Je vous conseille de manger la fallue tiède, peu de temps après l’avoir sortie du four, avec de la confiture. N’oubliez pas de mettre une fève à l’intérieur si vous la servez pour les rois ! (suite…)

Craquelins boulonnais remastérisés au cacao, à la vanille de Tahiti et rhum vieux

Quand Nadia et Manue ont proposé de faire des craquelins pour leur Défi boulange, j’ai eu tout de suite très envie de jouer avec elles.
Non seulement je ne connaissais pas du tout les craquelins, mais en plus ça faisait longtemps que je n’avais pas fait de pâte levée feuilletée, c’était l’occasion de m’y remettre.

J’ai ajouté ma touche personnelle à la recette en ajoutant de la vanille à la pâte, un peu de cacao sur le beurre du feuilletage et en badigeonnant mes craquelins de sirop au rhum vieux, pour un résultat ultra gourmand. (suite…)

Cuisine indienne du Kerala : Kallappam (crêpes à la farine de riz et noix de coco)

Kallappam : crêpes à la farine de riz et noix de coco

Voici ma première recette estampillée « retour d’Inde du Sud« , les autres suivront incessamment sous peu.
J’ai aussi prévu de vous faire un petit compte-rendu de mon séjour en images, mais je suis un peu en retard pour trier et traiter mes photos, il vous faudra patienter encore un peu pour rêver en images.

Dans le Kerala, les parathas, appam et autres pains plats sont une composante essentielle du repas et servent à accompagner un plat salé en sauce « gravy », « stew » ou autre, qu’on mange avec les doigts de la main droite. (suite…)

Pain paresseux ou le truc génial quand les boulangers partent en vacances

Aujourd’hui, une recette hyper fastoche qui tombe à pic quand il n’y a pas une seule boulangerie ouverte à 25 km à la ronde.

En effet, pas besoin de pétrissage, pas besoin de matériel spécialisé, il faut juste un peu de patience, parce que la pâte à besoin de fermenter au frigo quelques jours avant la cuisson du pain proprement dit. Donc exit la machine à pain ou le robot pétrisseur, il suffit d’un grand récipient en plastique et d’une cuiller de bois pour se lancer ! Et ensuite, la pâte est à disposition dans le frigo, et donnera un pain à volonté, en moins d’une heure. (suite…)

En visitant La Cocinera loca, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus

Les cookies utilisés par La Cocinera loca sont utilisés uniquement pour faciliter votre navigation ou votre expérience utilisateur. Aucun usage commercial ou de suivi n'est effectué.
En poursuivant votre navigation vous acceptez leur utilisation. Si vous ne souhaitez pas utiliser les cookies de la Cocinera loca, merci de quitter le site, car ceux-ci sont indispensables à la navigation au sein de celui-ci.

Et son administrateur, croyez-le, n'aime les utilisations commerciales des cookies !

Fermer