Feuilleté au fromage de chèvre frais, jeunes pousses et radis

feuilleté chèvre radis jeunes pousses ©cocineraloca.fr

C’est le printemps ! Voici venir les petits radis, les jeunes pousses de salade et autres légumes primeurs. Je vous propose de les présenter dans un feuilleté bien croustillant, sur un tapis de fromage de chèvre frais au miel

J’ai acheté un rouleau de pâte feuilletée à un artisan boulanger, et il n’y a pas photo, le résultat est très supérieur à ce qu’on fait avec les pâtes de supermarché. Je ne m’attendais pas à ce que ma pâte lève autant, et j’ai dû découper un couvercle à mon feuilleté pour déposer mon fromage et mes herbes, alors que je pensais tout poser sur ma pâte une fois celle-ci cuite (je l’avais piquée au préalable).
Ma pâte était pré-étalée en rectangle, j’ai donc fait un feuilleté rectangulaire. (suite…)

Douillons ou bourdelots aux poires

douillons ou bourdelots au poires ©cocineraloca.fr

Aujourd’hui, pas de crêpes ou de galettes chez moi pour la Chandeleur, mais une recette bien normande, les douillons ou bourdelots aux poires. C’est un dessert fermier qu’on fait aussi bien aux pommes qu’aux poires et que Guy de Maupassant a immortalisé dans une nouvelle célèbre « Le vieux ». Depuis le 19e siècle, la recette a évolué et on utilise maintenant de la pâte feuilletée, avant, on faisait plutôt une pâte brisée sucrée pour faire les bourdelots.

Si vous cherchez sur Internet, vous verrez que d’aucuns disent que le douillon c’est le mot utilisé pour les poires et bourdelot, pour les pommes. Que nenni : le mot « douillon » est employé en Haute-Normandie, tandis que les » bourdelots » ou même « bourdots » sont les termes usités en Basse-Normandie. Bref, c’est une question de patois, qui n’est pas tout à fait le même dans les deux régions. Chez, moi, en Basse-Normandie, ce sont donc des bourdelots. Nous avons aussi des bourdins, qui sont une espèce de tarte aux pommes, mais c’est une autre histoire… (suite…)

Des pastéis de Belém pour l’Epiphanie, ça vous dit ?

pastéis de Belem 1 © cocineraloca.fr

Aujourd’hui, jour de l’Epiphanie, on tire les rois. Enfin on les tirait, jusqu’au jour pas si vieux que ça où les pâtissiers ont réussi à convaincre les français de manger de la galette jusqu’à la fin du mois de janvier. Vous allez donc voir fleurir les recettes de galettes à la frangipane sur les blogs et en manger jusqu’à friser l’overdose.
Comme je suis une grande philanthrope, j’ai décidé de vous épargner la mienne de galette, et à la place de vous proposer ces petites douceurs portugaises, qui n’ont rien à voir avec l’Epiphanie. Quoique, vous savez ce que ça signifie Belém en portugais ? 😉

Il y a aussi plein de recettes de pastéis de nata sur Internet, mais je n’en ai jusqu’ici pas vu qui restituent ce qu’on mange à Belém : la pâte feuilletée est roulée et découpée en rondelles avant de garnir les moules, et on garnit les tartelettes d’une crème anglaise épaisse à base de crème et non pas comme on le lit trop souvent, de crème pâtissière. Pour finir, on sert tiède, saupoudré de cannelle et de sucre glace.

(suite…)

En visitant La Cocinera loca, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus

Les cookies utilisés par La Cocinera loca sont utilisés uniquement pour faciliter votre navigation ou votre expérience utilisateur. Aucun usage commercial ou de suivi n'est effectué.
En poursuivant votre navigation vous acceptez leur utilisation. Si vous ne souhaitez pas utiliser les cookies de la Cocinera loca, merci de quitter le site, car ceux-ci sont indispensables à la navigation au sein de celui-ci.

Et son administrateur, croyez-le, n'aime les utilisations commerciales des cookies !

Fermer