Pizzette chorizo / piquillos à déguster avec du cidre rosé Val de Rance

Pizzette piquillos chorizo

J’ai participé récemment à un atelier accords mets et cidre autour des cidres produits par la coopérative Val de Rance, organisé par CooKzeWeb.
Le principe était simple : nous étions 4 équipes de 3 blogueurs(euses) et nous devions élaborer suivant les groupes 3 recettes différentes pour l’apéro, l’entrée, le plat principal et le dessert, à partir d’un panier contenant divers ingrédients. Le fruit de nos cogitations devait s’accorder avec la gamme de cidres « Envies de… » de Val de Rance.

Je me suis retrouvée dans l’équipe apéro avec ma copine de longue date, Pascale, et ma nouvelle copine, dont j’ai fait la connaissance ce soir-là, Framboize. Nous étions secondées par Nolween, de chez Val de Rance, avec l’idée de faire plein petits trucs rigolos à accorder avec du cidre rosé. (suite…)

Sorbet Mojito (sans sorbetière)

sorbet mojito ©cocineraloca.fr

Ça vous dirait de manger un Mojito plutôt que de le boire ? C’est possible, si on en fait un sorbet, et luxe de luxe, sans sorbetière en plus ! Je me suis amusée à transformer le mythique cocktail cubain en une glace pour adultes seulement, qui a exactement le même goût que le cocktail.

À consommer sans modération avec modération avec les températures caniculaires qui s’annoncent ce week-end !

Si vous voulez faire comme sur la photo et utiliser ce sorbet pour rafraîchir un vrai Mojito à boire, je vous ai donné la recette à la fin de ce billet. (suite…)

Tzatziki vroum vroum au concombre et au cumin

Tzatziki au cumin ©cocineraloca.fr

Il fait beau, il fait chaud, c’est le moment de sortir et de profiter de la vie, plutôt que de passer de longues heures en cuisine pour mitonner des plats sophistiqués.

Ça tombe bien, j’ai ce qu’il vous faut : un tzatziki fait en deux temps trois mouvement grâce au mixeur magique, celui qui va faire cette recette en deux coups de vroum-vroum. (suite…)

Soupe glacée de melon au jambon fumé et à la menthe

Mise à jour du 02 août 2012 : j’ai ajouté une photo de la version au pastis et au melon Galia, qui est celle que je préfère et dont je parlais tout en bas de l’article voici 4 ans. C’est cette version au pastis que j’ai apporté au pique-nique de Dorian cette année.  Il faut abaisser les quantités de pastis par rapport à celles indiquées pour la version au Porto. Ami lecteur, tu auras la lourde tâche de goûter pour ajuster à ton goût !

 

 

melon au porto © cocineraloca.fr

 

 

Ingrédients pour 4

1 gros melon de cavaillon
4 cuillers à soupe de porto blanc
2 tranches de jambon fumé (40g environ)
4 feuilles de menthe
Sel
Poivre

Matériel spécifique : une cuiller parisienne

Réalisation

Couper le melon en deux, enlever les pépins à l’aide d’une cuiller.
Lever des petites billes dans la chair du melon, à l’aide de la cuiller parisienne.
Verser les billes dans un saladier. Prélever la chair restante et le jus qui a coulé, mixer le tout.
Ajouter le mélange dans le saladier, compléter avec de l’eau froide pour obtenir un mélange fluide.
Couper le jambon en petits dés, mélanger avec le melon. Ajouter le porto et la menthe ciselée.
Saler et poivrer.
Mettre au frais au moins 2h avant de servir.

Attention à l’équilibre des saveurs : le porto, le jambon et la menthe doivent souligner le goût du melon, mais en aucun cas dominer.

Pour une présentation dans l’air du temps, servir dans des verres, en portions individuelles.

Sur la photo, il s’agit de melon de cavaillon. Je préfère nettement réaliser cette recette avec du melon Galia, et remplacer les 4 cuillers de porto par 1 à 2 cuillers à soupe de pastis.

Source : recette personnelle déjà publiée sur le site d’Arômes et Saveurs fin juin 2005.

« Diet drink » : pas besoin de dépenser des sous pour boire light !

Diet drink au fenouil © cocineraloca.fr

Faute de temps pour poster une recette, je vous propose un boisson d’été toute simple et toute fraîche : de l’eau parfumée.

Il faut : une bouteille avec un bouchon, de l’eau (du robinet pour moi) et une herbe aromatique. Sur la photo, c’est une branche de fenouil, pour une eau aromatisée à l’anis. Je fais pareil avec une branche de menthe, de verveine ou de mélisse, voire un mélange de tout ça.

Donc, on rince la branche pour la débarrasser des poussières et insectes éventuels, on la met dans la bouteille, on remplit d’eau, on bouche et c’est parti pour 12h au frigo.

Je re-remplis la bouteille au fur et à mesure et je change la branche tous les deux-trois jours.

C’est bon, il n’y a pas de sucre, pas de colorants, pas d’additifs, ça coûte trois fois rien, et c’est fait maison.

En visitant La Cocinera loca, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer