Involtini de lapin au speck, ricotta et sauge

Je voulais faire des raviolis, et finalement j’ai fait des roulades de lapin ! En fait, j’avais cogité sur une farce de ricotta, speck et sauge pour des raviolis mais comme j’étais trop fatiguée pour me lancer dans de grandes manœuvres culinaires; j’ai improvisé cette recette à la place. J’ai accompagné avec des pommes de terre à la sauge. (suite…)

Salade tiède d’agretti (salsola soda) à la mozzarella di bufala

Comme je vous le disais la semaine dernière, je suis revenue avec des légumes rigolos de mon séjour romain.
La veille du départ, je me baladais au marché du quartier, et j’ai demandé au maraîcher ce qu’on faisait avec les agretti. Il m’a répondu qu’on les faisait cuire à l’eau, puis qu’on les servait avec de l’huile d’olive, du citron et de l’ail:
Je n’avais pas la moindre idée de ce que j’étais en train d’acheter, mais la curiosité aidant, je suis revenue avec 200g d’agretti dans mes bagages. Cela peut paraître peu, mais c’est  assez volumineux, et ça suffit pour une entrée pour 4 personnes.

Une fois à Paris, j’ai fait un tour sur Internet pour savoir ce qu’étaient les agretti. Et là, j’ai découvert que j’avais acheté de la soude ! Oui oui, la plante qui servait autrefois à produire le carbonate de soude, pour faire du savon. Je ne savais pas que ça se mangeait.
Le petit nom latin de la chose c’est Salsola soda, pour les botanistes. (suite…)

Roma golosa : Rome gourmande

Comme promis, voici le compte-rendu en images de mon séjour à Rome.
J’ai mélangé des vues de la ville avec celles de mes découvertes gourmandes.
Je vais essayer de vous parler aussi des manières de table italiennes au fil de ce billet, si vous planifiez un séjour romain, ça pourra vous être utile.
J’ai aussi rapporté quelques petites choses culinaires, ça sera l’objet de mon prochain billet. Et enfin vous aurez droit à des recettes italiennes durant le mois de juin. (suite…)

Arrivederci Roma !

Je suis revenue de Rome où j’ai passé une chouette semaine. Comme je vous le disais ici, j’ai besoin envie de ralentir le rythme en ce moment. C’est pourquoi il vous faudra patienter une petite quinzaine de jours pour lire le compte-rendu gourmand de mon séjour romain.

Pour vous faire patienter, j’ai prévu de publier une recette en fin de semaine, que j’avais rédigée à l’avance. Rien que du très basique, mais de temps en temps, c’est bien de retourner à l’essentiel. Si vraiment, vraiment, vous n’en pouvez plus d’attendre, vous pouvez toujours aller faire un tour sur le site de Larousse cuisine pour tout savoir de ma vie, mon oeuvre, le temps qui passe, blah blah blah… bref, pour lire mon interview !

En visitant La Cocinera loca, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus

Les cookies utilisés par La Cocinera loca sont utilisés uniquement pour faciliter votre navigation ou votre expérience utilisateur. Aucun usage commercial ou de suivi n'est effectué.
En poursuivant votre navigation vous acceptez leur utilisation. Si vous ne souhaitez pas utiliser les cookies de la Cocinera loca, merci de quitter le site, car ceux-ci sont indispensables à la navigation au sein de celui-ci.

Et son administrateur, croyez-le, n'aime les utilisations commerciales des cookies !

Fermer