Recettes de la fête des Morts, la première : flan coco

flan coco ©cocineraloca.fr

Hier, 2 novembre, jour des Morts, j’ai commémoré mes chers disparus autour d’un repas amical, comme je le fais chaque année depuis que mes proches ont commencé à s’en aller. Merci à tous ceux qui prennent la peine d’être présents ce jour là avec moi.

J’ai pris l’habitude de fêter mes morts autour d’un repas mexicain. Hier j’ai donc préparé des tamales au poulet et au mole poblano, du guacamole, une petite salade de piment doux et de tomates, un flan coco et le pain des morts.

Je commencerai par publier les recettes les plus rapides à faire (et à écrire aussi) : aujourd’hui le flan coco, ensuite le guacamole, et je finirai par les tamales, un vrai morceau de bravoure culinaire. J’ai déjà publié l’année dernière la recette du Pan de muerto, qui est ici.

Mon flan coco est d’une simplicité enfantine, on trouve la recette un peu partout sur Internet, je crois même qu’elle figure sur les boîtes de lait concentré du commerce. Si on utilise un pot de confiture de lait à la place du caramel, le temps de préparation ne doit même pas dépasser 10 min !
Je donne la recette simplement parce que j’ai pris la peine de faire une photo 🙂 J’ai ajouté des flocons de noix de coco sucrés sur le dessus pour faire joli. (suite…)

Fête des morts : le Pan de muerto mexicain

pain des morts 1 © cocineraloca.fr

Aujourd’hui, je vous propose le pain des morts qu’on mange traditionnellement au Mexique pour la Fête des morts, le 2 novembre c’est-à-dire demain. Il s’agit plus d’une brioche qu’un pain, et le goût me rappelle beaucoup la Mouna que nous autres pieds-noirs mangeons à Pâques, est-ce également un signe de résurrection ?
Il y a différentes formes, je vous propose la plus classique : les petits bâtons que vous voyez autour de la boule centrale symbolisent les os des défunts. Sur la photo, un pain des morts que j’ai réalisé il y a deux ans, quand je travaillais pour l’association Arômes et Saveurs. Nous avions organisé une exposition sur les fêtes des morts dans le monde et j’avais fait ce pain pour l’affiche de l’expo. Les têtes de morts (calaveras en espagnol) que vous voyez autour n’ont rien à voir avec les gadgets vendus pour Halloween : on les trouve partout au Mexique pour cette fête, tout comme de petites têtes en sucre qu’on croque d’une seule bouchée. (suite…)

En visitant La Cocinera loca, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus

Les cookies utilisés par La Cocinera loca sont utilisés uniquement pour faciliter votre navigation ou votre expérience utilisateur. Aucun usage commercial ou de suivi n'est effectué.
En poursuivant votre navigation vous acceptez leur utilisation. Si vous ne souhaitez pas utiliser les cookies de la Cocinera loca, merci de quitter le site, car ceux-ci sont indispensables à la navigation au sein de celui-ci.

Et son administrateur, croyez-le, n'aime les utilisations commerciales des cookies !

Fermer