Tarte aux groseilles et framboises, meringue à la noisette

tarte groseilles framboises meringue noisettes ©cocineraloca.fr

Il y a quelques semaines, j’ai participé à une réunion de famille en Normandie. Nous étions chez ma tante, nous étions 17 à table, et j’ai été chargée de préparer les desserts, avec les fruits du congélateur, qui venaient initialement du jardin.
J’ai donc préparé trois tartes avec tous ces fruits congelés, l’une à la rhubarbe, l’autre aux mirabelles et celle-ci, aux fruits rouges et à la noisette, qui a remporté tous les suffrages.
Pour le meringage, mon oncle a gentiment pris la peine d’ouvrir des noisettes encore en coques, que j’ai ensuite grillées, puis moulues.

Voici donc la recette, que vous pouvez faire avec des fruits congelés pour l’instant, mais patience, les beaux jours arrivent, et bientôt, vous pourrez faire cette tarte avec les fruits du jardin. Pour la photo, pas de fioritures : c’est un instantané, « avec l’assiette en carton » pris juste avant dégustation. J’étais un peu chiffonnée de ne pas avoir de plus belle photo, mais après sondage sur Facebook, la réponse a été unanime : « Publie la recette, c’est un ordre ! ». Donc, voilà, je m’exécute… (suite…)

Glace à la meringue, sans sorbetière

Ayé, le soleil est enfin revenu sur Paname ! Pour fêter ça, voici une recette de glace pour profiter des beaux jours.

Cette glace a une longue histoire… Quand j’étais étudiante, j’ai séjourné à Sienne en Italie pendant quelques mois, dans le cadre d’une bourse Erasmus. J’y ai eu comme professeur Antonio Tabucchi, mais c’est une autre histoire, que je vous raconterai peut-être un jour. (suite…)

Petits babas aux fraises et au rhum (et à la vanille aussi)

D’accord, ça n’est pas encore la saison des fraises, sauf celles en plastique espagnoles, mais je suis tombée en arrêt devant un magnifique Baba dans le dernier Thuriès magazine qui m’a donné envie d’en faire un. J’aime bien ce gâteau, qui me rappelle la ville de Naples où on en trouve quasiment partout, et où les gourmands les dégustent souvent dans la rue…

J’ai adapté la recette en question, qu’il s’agisse de la présentation et des proportions. La photo du magazine montre un long, magnifique baba à présenter à la coupe, garni de fruits rouges, j’ai préféré faire des babas individuels, parce qu’on peut congeler les gâteaux avant de les imbiber et les servir à la demande, pour une invitation improvisée. Le sirop peut aussi se préparer à l’avance, et se garde un bon mois au frigo, conservé dans une bouteille bien fermée.
Je prépare toujours mes pâtes levées la veille pour le lendemain, pour avoir une meilleure levée et plus de moelleux, donc si vous le pouvez, faites de même.
En ce qui concerne les proportions, la recette donnait pour base 500g de farine, pour un baba de  4 personnes, et en divisant les quantités par deux, j’ai obtenu 10 babas individuels.

La recette originale est de Richard Bourlon (La Mammounia, Marrakech), et voici donc ma version
Si vous n’avez jamais fait de baba, lisez bien mes notes à la fin de la recette avant de commencer.

(suite…)

Dessert de l’instant

La petite improvisation d’hier soir, sans prétention, avec ce qui trainait au frigo. C’est-à-dire du fromage blanc au bifidus, des framboises et des fraises des bois cueillies dans le jardin de ma mère, un reste de fraises achetée au marché, et de la marmelade de coco, faite  spécialement pour agrémenter fromage blanc et yaourts.

Si vous voulez faire de la marmelade de coco, la recette est ici. Je m’en suis servie pour fourrer des beignets à la mode des îles Samoa, et aussi pour faire des genres de Bounty. Cette marmelade se conserve environ 15 jours au frigo et se congèle aussi très bien.
Sur la photo, la noix de coco est brune parce que j’ai sucré avec du sucre de coco, pour essayer. On trouve ce sucre en magasin bio pour un prix prohibitif, et j’avais déjà fait la marmelade avec du sucre blanc, donc on peut très bien s’en passer.  Le goût du sucre de coco est assez proche du piloncillo mexicain, ou du sucre de canne non raffiné, si vous avez.

Le montage de la petite verrine :
Au fond des petits fruits rouges, poudrés d’une toute petite pincée de sucre et arrosés de quelques gouttes de citron vert et recouverts d’un peu de marmelade de coco.
Par-dessus du fromage blanc, nature sans sucre et rebelote sur le dessus, des fruits rouges avec un  voile de sucre et du jus de citron vert et marmelade coco.
Je ne suis pas très bec sucré, et j’ai laissé volontairement le fromage blanc nature : avec du bifidus, le goût n’est pas du tout acide. Si vous aimez très sucré, ajoutez-donc du sucre au fromage blanc.

À consommer sans attendre

Un dessert fait avec les fraises des bois du jardin de ma mère

fraises des bois 01 ©cocineraloca.fr

Je suis revenue de chez elle avec une petite barquette de fraises des bois, que j’ai transformées en dessert un tantinet régressif. Une base de meringue, de la chantilly à la vanille, et les fraises des bois piquées dedans, pour un mélange de texture et de saveurs : croquant et moelleux, sucré et acidulé.
A faire avec des framboises si vous n’avez pas de fraises des bois sous la main. (suite…)

En visitant La Cocinera loca, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus

Les cookies utilisés par La Cocinera loca sont utilisés uniquement pour faciliter votre navigation ou votre expérience utilisateur. Aucun usage commercial ou de suivi n'est effectué.
En poursuivant votre navigation vous acceptez leur utilisation. Si vous ne souhaitez pas utiliser les cookies de la Cocinera loca, merci de quitter le site, car ceux-ci sont indispensables à la navigation au sein de celui-ci.

Et son administrateur, croyez-le, n'aime les utilisations commerciales des cookies !

Fermer