Seiche à l’encre

seiche à l'encre ©cocineraloca.fr

Je suis revenue du marché avec une belle seiche et je l’ai préparée à l’encre : non seulement la couleur est spectaculaire, mais surtout, l’encre donne un très bon goût à ce plat. Amateurs de cuisine méditerranéenne, cette recette est pour vous !

Si vous êtes cuisinier niveau Padawan ou alors, un rien bégueule, ce plat présente deux petites difficultés : le nettoyage de la seiche sans percer la poche d’encre, et ensuite, la récupération de l’encre contenue dans la poche. Opérations à faire toutes deux au-dessus de l’évier, avec un grand tablier, parce que ça tache !
Si vraiment ça vous rebute, on trouve chez certains poissonniers de la seiche déjà nettoyée ainsi que de l’encre en sachet… À bon entendeur… (suite…)

Voyage gourmand en Croatie

Je suis revenue il y a quelques jours de mon 7ème voyage en Croatie : j’y ai des amis très chers que j’ai connus pendant la guerre et je séjourne régulièrement dans le pays.  J’y ai même été l’invitée d’honneur d’un festival gastronomique, il y a quelques années.
Sans être une spécialiste, je commence à bien connaître la culture gastronomique croate et j’ai eu envie de vous en parler, en allant un peu plus loin qu’une simple présentation de plats et de clichés touristiques.

La destination est à la mode, si vous projetez de vous y rendre, ce petit compte-rendu culinaire vous permettra de vous faire une idée de ce que vous pourrez y déguster, si ce n’est pas le cas cela vous fera peut-être rêver un peu.
J’ai mélangé  photos de cuisine et photos de vacances, j’espère que cela vous plaira. (suite…)

La soupe de moules à la tomate et au basilic d’Eugenio

 

On ne peut pas dire que cette recette soit vraiment de saison pour un mois de février finissant, mais disons qu’un somptueux ras-le-bol de l’hiver constitue un bon prétexte pour la publier.
Cette recette me vient d’un ami napolitain, le fameux Eugenio du titre et se fait à l’origine avec un restant de moules marinières cuisinées  avec leur jus de cuisson.
J’ai écrit la recette « comme si » on préparait la recette de A à Z, donc en commençant par cuire les moules marinières, pour ceux d’entre mes lecteurs qui voudraient faire exclusivement cette recette en zappant une soirée moules-frites. Pour ma part, il s’agit toujours du deuxième service le lendemain de ladite soirée, histoire de liquider les restes en renouvelant un peu le goût des moules. (suite…)

Biscuits à la farine de châtaigne (sans œufs)

biscuits à la chataîgne ©cocineraloca.fr

Mon kiné est allergique aux œufs. J’avais vu passer sur un blog des biscuits sans œufs à la farine de châtaigne et je lui avais promis de les faire. Manque de pot, j’ai été incapable de retrouver la recette en question. Voici donc une invention personnelle pour honorer ma promesse.
Je ne suis pas une pro de la farine de châtaigne, mais mes origines méditerranéennes m’ont fait mettre de l’orange confite et du pastis dans la pâte pour parfumer les biscuits. On peut mettre de l’anis en poudre à la place du pastis, mais je n’en avais pas sous la main.
Je n’ai pas cherché la sophistication dans la décoration de mes biscuits, mais on peut très bien étaler la pâte au rouleau et détailler les biscuits à l’emporte-pièce si on veut.
Il s’agissait d’une première et au goût je trouve ces biscuits un petit peu trop sucrés. Mon kiné, lui a trouvé que c’était bien. (suite…)

En visitant La Cocinera loca, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus

Les cookies utilisés par La Cocinera loca sont utilisés uniquement pour faciliter votre navigation ou votre expérience utilisateur. Aucun usage commercial ou de suivi n'est effectué.
En poursuivant votre navigation vous acceptez leur utilisation. Si vous ne souhaitez pas utiliser les cookies de la Cocinera loca, merci de quitter le site, car ceux-ci sont indispensables à la navigation au sein de celui-ci.

Et son administrateur, croyez-le, n'aime les utilisations commerciales des cookies !

Fermer