Cuisine de Tahiti : le gâteau sauce tomate de Mareva

gateau sauce tomate tahitien ©cocineraloca.fr

Oui, vous avez bien lu, c’est une recette de gâteau sucré à la sauce tomate que je vous propose aujourd’hui. Et en plus, c’est une recette qui vient de Tahiti.
Comme on trouve aux États-Unis des recettes de gâteaux à la soupe à la tomate Campbell’s, je soupçonne les missionnaires anglo-saxons, ou plutôt leurs épouses, d’avoir répandu cette recette en Polynésie au cours du 19ème siècle, en plus de la bonne parole protestante ! (suite…)

Porc au sucre calédonien

Porc au sucre ©cocineraloca.fr

Après le Vanuatu en début de semaine, on va aujourd’hui en Nouvelle Calédonie pour faire un porc au sucre.

Cette recette est un clin d’œil à Létitia et Véronique : je me suis inspirée de leurs recettes respectives pour mijoter ce plat du Caillou.

Je n’en connais pas vraiment les origines mais le porc au sucre ressemble comme deux gouttes d’eau au porc au caramel vietnamien.

Suivant les recettes, certains y mettent de la poitrine de porc fraîche, d’autres de l’échine, voir du filet. La recette traditionnelle utilise de la poitrine que d’aucuns trouvent grasse. Pour ma part, j’ai choisi de l’échine, je trouve que c’est un bon compromis pour toutes les recettes de porc en sauce. (suite…)

Lap Lap du Vanuatu, version urbaine

Lap Lap du Vanuatu, les feuilles de pâtate douce ©cocineraloca.fr

Ça faisait longtemps que je ne vous avais pas emmené en Océanie, vous ne trouvez pas ?
Aujourd’hui, on part faire un tour au Vanuatu avec le Lap Lap, le plat national des Ni-Vanuatu.
Il s’agit d’une purée/bouillie de manioc agrémentée de viande et de légumes, qu’on cuit à l’étouffée dans des feuilles de bananier. Si vous connaissez les tamales du Yucatan ou le po’e tahitien, la préparation est assez similaire. (suite…)

Un barbecue à Hawaï : poulet Huli Huli

Aloha ! Un barbecue made in Hawaï ça vous dit ?
Huli signifie « tourner » en hawaïen, si vous ne connaissez rien aux langues polynésiennes 😉

Le poulet Huli Huli est donc un poulet qu’on a fait mariner et qu’on tourne et retourne ensuite sur la braise, en prenant soin de l’enduire d’une sauce sucrée salée à chaque tour. (suite…)

Ahima’a en kit : faire un four tahitien dans une marmite !

L’ahima’a en français dans le texte, c’est la méthode traditionnelle tahitienne pour cuire les aliments, et ce n’est pas à la portée du premier venu.

En effet, faire un authentique ahima’a implique de pouvoir cuisiner en plein air, de faire un trou dans le sol, d’y faire brûler du bois sur lequel on fait chauffer à blanc des pierres volcaniques , puis de disposer les aliments à cuire sur les pierres, de recouvrir le tout de feuilles de bananiers, puis de sacs de jute, puis de terre et d’attendre plusieurs heures avant de pouvoir déguster les aliments. Ceux-ci auront pris au cours de la cuisson un délicieux goût fumé.
Bref, c‘est faisable en Polynésie et encore pas vraiment en milieu urbain, mais nettement plus dur en région parisienne….

Si vous avez lu mon dernier billet, vous savez que j’ai reconstitué un four tahitien dans une marmite lors d’une bringue à la maison. Nous avons testé une méthode proposée par un site maori , pour faire un hangi. J’étais tombée là-dessus il y a quelques mois et je m’étais promis d’essayer, voilà qui est fait. Je confirme ce que dit l’auteur : ça marche ! (suite…)

En visitant La Cocinera loca, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus

Les cookies utilisés par La Cocinera loca sont utilisés uniquement pour faciliter votre navigation ou votre expérience utilisateur. Aucun usage commercial ou de suivi n'est effectué.
En poursuivant votre navigation vous acceptez leur utilisation. Si vous ne souhaitez pas utiliser les cookies de la Cocinera loca, merci de quitter le site, car ceux-ci sont indispensables à la navigation au sein de celui-ci.

Et son administrateur, croyez-le, n'aime les utilisations commerciales des cookies !

Fermer