Gelée de mandarines de Sicile

Gelée de mandarines de Sicile

Cette gelée de mandarines est fantastique ! Quand j’étais petite, on trouvait beaucoup plus facilement des mandarines que des clémentines, puis la tendance s’est inversée. La faute paraît-il aux pépins… Et puis miracle, mon épicerie de quartier préférée en vend maintenant tous les ans, des vraies, des bonnes, à l’arôme incomparable. J’ai voulu capturer cet arôme dans un pot, pour le retrouver une fois la saison des agrumes passée.

C’est pour cela que l’utilisation de pectine est indispensable pour cette recette : elle permet une prise rapide du jus de mandarines et la cuisson ultracourte préserve tous les arômes du fruit. Si j’avais fait une marmelade, le goût aurait été très différent.

(suite…)

Cake réussi à la confiture ratée

Cake réussi à la confiture ratée  ©cocineraloca.fr

Je ne suis pas très en forme en ce moment et ma cuisine s’en ressent : j’ai splendidement raté une gelée de citron, qui s’est révélée amère et trop cuite. Bref, vraiment pas bonne à manger telle quelle.

Comme j’en avais fait trois pots et que je n’aime pas jeter, je me suis creusée la tête pour la recycler et ça a donné ce cake, qui lui est très bon ! C’est un gâteau de goûter, idéal pour l’hiver un peu moche que nous avons en ce moment, quand on a envie de rester au chaud. Après cuisson, le gâteau est très moelleux. Il se conserve plusieurs jours à température ambiante, bien enveloppé dans un sac congélation.

Mes collègues ont adoré et comme il me reste encore 2 pots à liquider, j’ai été priée de le refaire rapidement. (suite…)

Idiosyncrasie du week end et confiture d’abricot

Ce week-end, j’avais prévu pas mal de choses, mais absolument pas de faire de la cuisine, ne serait-ce qu’à cause des températures caniculaires et d’un état de fatigue générale.
Il aura suffi de la conjonction d’une petite visite sur le blog de Marcia et d’un tour au marché d’Aligre où j’ai acheté des abricots pour la modique somme de 0,98 € le kilo, du collier d’agneau et de splendides figues pour que je me retrouve à faire tout ça:

L’achat d’une sorbetière avec des bons cadeaux qui n’attendaient qu’à être dépensés et la fabrication de la glace à la figue quasi concomitante

Une chorba parce que bon, même si je ne fais pas ramadan, un ramadan sans chorba chez moi ça n’existe pas

Et les 5 pots de confiture ci-dessous dont je vous donne la recette en passant. EDIT du 24 août : j’aurais du dire Idiosyncrasie et grosse fatigue : je me suis bien plantée en faisant mes étiquettes de confiture ! J’ai bien fait mes pots ce dimanche et non pas il y a 10 ans ! 😉

Rassurez-moi : est-ce que vous auriez fait pareil? (suite…)

Gelée de pommes pour Dumè

gelée de pommes2 ©cocineraloca.fr

Dumè m’a demandé la recette qui accompagne la photo de gelée de pommes ci-dessous. Le hic, c’est que je l’ai faite il y a un an, et tout ce qui me reste de la recette, c’est un post it marqué « 850g de sucre au kilo de jus »

Donc je suppose que j’ai fait comme ça :
Lavé les pommes, les ai pelées et épépinées et mis les pépins et la peau dans un morceau de gaze. Mis le tout dans une casserole, et mis à cuire jusqu’à ce que les pommes soient cuites.
Installé mon égouttoir à nouilles (qui est sur pieds) dans un grand saladier. Déplié un torchon dans l’égouttoir et versé dedans le contenu de la casserole. Laissé égoutter toute une nuit, sans y toucher (si on presse la compote de pommes, la gelée sera trouble).
Le lendemain : Lavé les pots et les couvercles à l’eau bouillante, et tout retourné sur un torchon.
Récupéré le jus, l’ai pesé et remis dans une casserole. Pesé la dose de sucre correspondante et mis à cuire le tout jusqu’à ce que la gelée prenne. Combien de temps ? Mystère.

Pour savoir si la gelée est prise, verser quelques gouttes sur une assiette froide, et passer le doigt au milieu : si la goutte ne se referme pas, c’est prêt. Verser en pots, et fermer immédiatement. Renverser les pots au bout d’une dizaine de minutes en s’aidant d’un torchon pour les stériliser à chaud. Il faut vraiment attendre un peu, sinon la gelée est trop liquide, et ça coule hors du pot…

Je sépare les épluchures et les pépins pour pouvoir récupérer la pulpe de pommes, pour en faire de la pâte de fruits. Si vous n’avez pas cette intention, contentez-vous de laver et de couper les pommes en quartiers. Les épluchures et les pépins sont indispensables, c’est la pectine qu’ils contiennent qui fait prendre la gelée.

D’habitude, je suis plus précise, mais là… je ne sais plus combien de kilos de pommes j’ai bien pu utiliser. Et ne me demandez pas la recette des petits pains qui supportent la gelée, je ne sais pas non plus ce que c’est !

Confiture de patates douces pour vos crêpes

confiture de patate douces © cocineraloca.fr

Je n’aurai pas le temps de vous proposer des crêpes pour la Chandeleur : pour moi c’est soir de danse tahitienne, et je rentrai trop tard pour pouvoir faire des crêpes. Voici donc une recette de confiture qu’on peut faire l’hiver et qui accompagnera à merveilles vos crêpes. La saveur de cette confiture rappelle un peu la crème de marron et la confiture de courge, en plus fin. J’aime bien y ajouter un peu de zeste d’orange, mais pour une première je vous conseille de la faire nature, pour faire connaissance avec le « vrai goût » de cette confiture.
Quand j’étais petite, nous en avions ramené d’Algérie, où ça s’achetait en grosses boîtes de conserves. Impossible d’en trouver en France, et la pâte de patate douce faite par les Argentins est une cousine trop éloignée pour que je m’en contente. Faute de pouvoir en acheter ici, j’ai donc décidé de la faire moi-même. (suite…)

En visitant La Cocinera loca, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus

Les cookies utilisés par La Cocinera loca sont utilisés uniquement pour faciliter votre navigation ou votre expérience utilisateur. Aucun usage commercial ou de suivi n'est effectué.
En poursuivant votre navigation vous acceptez leur utilisation. Si vous ne souhaitez pas utiliser les cookies de la Cocinera loca, merci de quitter le site, car ceux-ci sont indispensables à la navigation au sein de celui-ci.

Et son administrateur, croyez-le, n'aime les utilisations commerciales des cookies !

Fermer