Culurzones aux crevettes et à la dorade sébaste, sauce au cerfeuil et à la crème crue

Voici la recette des raviolis que nous avons fabriqués avec Létitia et Pascale il y a peu, lors de notre week-end gastro folies. Même si ces raviolis adoptent la forme traditionnelle d’une recette sarde, les culurzones, il s’agit en fait d’une idée née dans ma petite tête.

En effet, je préfère les farces au poisson à celles à la viande et j’aime beaucoup associer le cerfeuil avec les crustacés. Pour la sauce, c’est une version un peu modifiée d’un grand classique français, la sauce armoricaine (ou américaine). Bref, ces culurzones sont un bel exemple de syncrétisme culinaire.
Mes copines ont accepté de me suivre dans l’aventure, et heureusement, parce que pour être honnête, cette recette est super bonne, mais quel boulot ! Mieux vaut s’y mettre à plusieurs pour oublier le temps de travail et s’affairer dans la bonne humeur. (suite…)

Une petite soupe pour se remettre des fêtes

soupe de cerfeuil © cocineraloca.fr

Après cette débauche de dinde, foie gras, bûche etc. j’ai pensé qu’une soupe de légumes serait bienvenue. Celle-ci est liée en fin de cuisson avec un jaune d’œuf et de la crème, comme une blanquette, pour en faire un joli velouté. Elle doit sa couleur orangée aux légumes qui la composent : n’ajoutez pas le vert des poireaux et épluchez la courgette, sous peine d’en modifier et le goût, et la couleur. J’aime bien le petit goût anisé donné par le cerfeuil. (suite…)

Salade de coquilles Saint-Jacques aux agrumes et au cerfeuil

salade de st-jacques © cocineraloca.fr

Voici une recette simple à réaliser et très festive à la fois. Je la proposais à mes élèves quand je donnais des cours de cuisine pour cette raison. On peut d’ailleurs préparer la plupart des éléments à l’avance.
Je vous donne en fin de recette tous les petits trucs et astuces qui font le « plus » d’une recette.
J’en profite aussi pour vous parler du cerfeuil, une herbe que j’aime beaucoup et qui me semble un peu passée de mode : on la trouve rarement dans les recettes contemporaines et c’est bien dommage, son petit goût délicat rehausse pas mal de plats. Si vous l’aimez autant que moi, n’hésitez pas à agrémenter votre mesclun de pluches de cerfeuil, il s’en portera très bien !

 

(suite…)

En visitant La Cocinera loca, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus

Les cookies utilisés par La Cocinera loca sont utilisés uniquement pour faciliter votre navigation ou votre expérience utilisateur. Aucun usage commercial ou de suivi n'est effectué.
En poursuivant votre navigation vous acceptez leur utilisation. Si vous ne souhaitez pas utiliser les cookies de la Cocinera loca, merci de quitter le site, car ceux-ci sont indispensables à la navigation au sein de celui-ci.

Et son administrateur, croyez-le, n'aime les utilisations commerciales des cookies !

Fermer