Boule de neige meringuée aux marrons et au coulis de cassis

boule de neige meringuée cassis marrons 1 ©cocineraloca.fr

C’est Noël, pourquoi pas finir le repas avec un dessert tout blanc, tout frais ?
Ce dessert rappelle à la fois le vacherin glacé, et le Mont-Blanc aux marrons. J’ai caché une couche de coulis de cassis entre deux couches de crème aux marrons, le tout enfermé entre des disques de meringue et dissimulé sous une neige de crème Chantilly, pour faire un beau gâteau de fête. C’est moelleux, craquant, onctueux, doux et acidulé à la fois.
Je me suis amusée à faire une décoration très rétro, genre années 50 parce que la Chantilly se prête bien à ce genre de choses. (suite…)

Des cassis, de la crème d’amande et une pâte à tarte pour de petits gâteaux slurpiques

Ces petits gâteaux n’ont pas de nom, mais ils étaient super bons !
J’ai bidouillé ces petits gâteaux à partir de la forme d’une recette traditionnelle anglaise, les « Richmond Maids of Honour » pour utiliser du cassis qui dormait dans mon congélateur. La réalisation est un peu longue, mais le résultat en vaut la peine ! J’en profite pour remercier ma tante, les cassis venaient de son jardin, merci tata chérie !

La crème d’amande est exactement celle qui sert à fourrer les galettes des rois, et j’ai trouvé que ça accompagnerait bien l’acidité du cassis. Je n’ai pas sucré ceux-ci, et mes goûteurs ont apprécié tel quel. Si vous aimez les gâteaux très sucrés, roulez les cassis dans une cuillerée à soupe de sucre avant de garnir les gâteaux.

En saison, ne pas hésiter à utiliser des framboises ou des groseilles à la place du cassis

Oh ! Une dernière précision : ça me fait toujours marrer quand je lis sur un blog la question « comment faire pour avoir ½ œuf pour une recette? ». Élémentaire, mon cher Watson, il suffit de battre un œuf à la fourchette dans un petit ramequin, et de verser la moitié du mélange dans la préparation. Le reste non utilisé ira enrichir une omelette, ou dorer des petits pains au lait

(suite…)

Glace au cassis sans sorbetière

glace au cassis ©cocineraloca.fr

J’ai réalisé cette glace « par inadvertance » : il me restait de la préparation du Flummery au cassis, et je l’ai versée vite fait dans un récipient en plastique hermétique et envoyé au congélateur. Normalement, quand on n’a pas de sorbetière, on doit remuer la préparation à la fourchette à intervalles réguliers (toutes les 30 min environ) jusqu’à ce que la glace prenne. Mais voilà, j’avais fait le flummery pour des invités et au cours de la soirée, j’ai oublié ma boîte qui dormait dans le congélateur. Et le lendemain, surprise, j’ai obtenu une glace moelleuse tout plein ! A sortir quand même du congélo 10 min avant la dégustation.
Pour la recette, je vous renvoie au flummery, la seule différence, c’est qu’il n’y a pas de couches de purée de cassis dans la glace. Et pardon pour la photo : ce n’est pas ce que j’ai fait de mieux, mais la glace ça fond.

Flummery au cassis (cuisine anglaise, suite)

flummery au cassis ©cocineraloca.fr

Voici une deuxième recette anglaise traditionnelle tirée de mon livre du National Trust. Le mot « flummery » viendrait du gallois« ilimru » et désignait à l’origine des plats à base d’avoine consommés avec des sauces de fruits. Cette version à base de crème fouettée daterait du 19ème siècle.

J’ai choisi cette recette parce qu’elle est à base de cassis, un petit fruit que j’adore (et encore plus l’odeur des feuilles des pieds de cassis) et qui me semble passé de mode en région parisienne. On trouve facilement des framboises, des myrtilles ou des groseilles sur les étals de marchés parisiens, mais du cassis ? J’ai dû ramener le mien d’un week-end en Normandie pour pouvoir faire cette recette. Les proportions sont généreuses et j’ai congelé le surplus de préparation, qui s’est transformé en délicieuse glace au cassis ! Pensez-y si vous vous lancez dans cette recette. (suite…)

En visitant La Cocinera loca, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus

Les cookies utilisés par La Cocinera loca sont utilisés uniquement pour faciliter votre navigation ou votre expérience utilisateur. Aucun usage commercial ou de suivi n'est effectué.
En poursuivant votre navigation vous acceptez leur utilisation. Si vous ne souhaitez pas utiliser les cookies de la Cocinera loca, merci de quitter le site, car ceux-ci sont indispensables à la navigation au sein de celui-ci.

Et son administrateur, croyez-le, n'aime les utilisations commerciales des cookies !

Fermer