Cake réussi à la confiture ratée

Cake réussi à la confiture ratée  ©cocineraloca.fr

Je ne suis pas très en forme en ce moment et ma cuisine s’en ressent : j’ai splendidement raté une gelée de citron, qui s’est révélée amère et trop cuite. Bref, vraiment pas bonne à manger telle quelle.

Comme j’en avais fait trois pots et que je n’aime pas jeter, je me suis creusée la tête pour la recycler et ça a donné ce cake, qui lui est très bon ! C’est un gâteau de goûter, idéal pour l’hiver un peu moche que nous avons en ce moment, quand on a envie de rester au chaud. Après cuisson, le gâteau est très moelleux. Il se conserve plusieurs jours à température ambiante, bien enveloppé dans un sac congélation.

Mes collègues ont adoré et comme il me reste encore 2 pots à liquider, j’ai été priée de le refaire rapidement. (suite…)

La recette ultra secrète du cake aux fruits confits de ma mère

En fait, non pas ultra secrète : tout bêtement, je ne lui avais jamais demandé.
Il faut vous dire que ma mère fait des cakes d’anthologie, à faire envie à tous ceux qui sont réfractaires aux gâteaux aux fruits confits.
Et comme ils sont à tomber par terre, elle les prépare par 3 et en congèle deux. Ce qui fait qu’il y a toujours eu abondance de cakes à la maison et que je n’avais jamais songé à lui demander sa recette.

Mais cette semaine, je suis allée voir une amie qui vient d’avoir un accouchement difficile, et pour la réconforter, j’ai pensé à ce cake. Un petit coup de fil à ma mère, une prise de note rapide et hop !
J’avais le graal à portée de main… (suite…)

En visitant La Cocinera loca, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus

Les cookies utilisés par La Cocinera loca sont utilisés uniquement pour faciliter votre navigation ou votre expérience utilisateur. Aucun usage commercial ou de suivi n'est effectué.
En poursuivant votre navigation vous acceptez leur utilisation. Si vous ne souhaitez pas utiliser les cookies de la Cocinera loca, merci de quitter le site, car ceux-ci sont indispensables à la navigation au sein de celui-ci.

Et son administrateur, croyez-le, n'aime les utilisations commerciales des cookies !

Fermer