Biscuit aux amandes et pêches blanches pochées à la verveine

Comme promis, le gâteau réalisé pour mes invités de dimanche dernier. Il est constitué de deux plaques d’appareil à macaron, de crème chantilly et de pêches blanches pochées à la verveine.

Je l’ai improvisé à partir des pêches pochées : j’avais préparé celles-ci pour un autre invité, et elles étaient initialement accompagnées de glace vanille, de tuiles aux amandes et d’un peu du sirop de cuisson des pêches. Nous avions bien mangé, bien parlé, nous n’avions plus très faim et sur les 4 pêches préparées, nous n’en n’avons mangé qu’une seule à nous deux. Donc, les pêches restantes sont devenues la base de ce nouveau dessert.

Les pêches se conservent facilement 1 semaine au frigo dans leur sirop de cuisson, et le biscuit macaron peut se préparer entre 1 et 2 jours à l’avance. En revanche, il faut faire la chantilly le jour même et idéalement, monter le gâteau avant de passer à table, parce que les pêches vont rendre du jus et détremper le gâteau.
C’est ce qu’il m’est arrivé, mais cela n’a pas empêché mes invités de trouver le gâteau beau et bon. Il suffit simplement d’égoutter un peu le plat de service avant de l’apporter à table.

Normalement, l’appareil à macaron est chi… à faire, parce qu’il faut mixer ensemble et tamiser le sucre glace et la poudre d’amandes, pour obtenir de belles coques bien lisses. Ici, le biscuit est recouvert de pêches et de crème, donc pas besoin de se prendre la tête. (suite…)

Menu de la semaine : achats de foodista et biscuit aux amandes et pêches pochées

Un petit avant-goût des prochains billets sur le blog :
Le gâteau que vous voyez là, est réalisé sur une base de biscuit macaron, recouvert de crème chantilly et fourré de pêches blanches pochées à la verveine. Testé et approuvé par les amis qui sont venus chez moi ce midi, ce sera la prochaine recette à paraître ici même.

J’ai fait une virée à la grande épicerie du Bon Marché après  une longue et agréable séance de papotage amical tout près de là, et ramené tout ce que vous voyez sur la photo. Compte-rendu critique dans les semaines à venir, au fur et à mesure de mes tests » maison ». J’ai gardé le ticket de caisse, donc il y aura une rubrique « rapport qualité prix » ! 😉

Ce que vous ne verrez pas : la rencontre avec Nawal et Pascale dans un chouette resto indien du quartier la Chapelle : toutes mes photos sont floues, la honte ! Mais ça a été un très très chouette moment, à réitérer dès que possible. J’y ai acheté un paquet de préparation pour idlis et des feuilles de curry (le truc que je n’ai jamais sous la main) pour réaliser les recettes d’Apolonia. Je ne pense pas devenir une spécialiste de la cuisine indienne, mais si je fais des trucs concluants, j’en reparlerai ici

Bonne semaine !

Biscuits à la farine de châtaigne (sans œufs)

biscuits à la chataîgne ©cocineraloca.fr

Mon kiné est allergique aux œufs. J’avais vu passer sur un blog des biscuits sans œufs à la farine de châtaigne et je lui avais promis de les faire. Manque de pot, j’ai été incapable de retrouver la recette en question. Voici donc une invention personnelle pour honorer ma promesse.
Je ne suis pas une pro de la farine de châtaigne, mais mes origines méditerranéennes m’ont fait mettre de l’orange confite et du pastis dans la pâte pour parfumer les biscuits. On peut mettre de l’anis en poudre à la place du pastis, mais je n’en avais pas sous la main.
Je n’ai pas cherché la sophistication dans la décoration de mes biscuits, mais on peut très bien étaler la pâte au rouleau et détailler les biscuits à l’emporte-pièce si on veut.
Il s’agissait d’une première et au goût je trouve ces biscuits un petit peu trop sucrés. Mon kiné, lui a trouvé que c’était bien. (suite…)

En visitant La Cocinera loca, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus

Les cookies utilisés par La Cocinera loca sont utilisés uniquement pour faciliter votre navigation ou votre expérience utilisateur. Aucun usage commercial ou de suivi n'est effectué.
En poursuivant votre navigation vous acceptez leur utilisation. Si vous ne souhaitez pas utiliser les cookies de la Cocinera loca, merci de quitter le site, car ceux-ci sont indispensables à la navigation au sein de celui-ci.

Et son administrateur, croyez-le, n'aime les utilisations commerciales des cookies !

Fermer