Brochettes d’agneau aux épices et mousse d’aubergines aux petits suisses

brochette d'agneau cannelle cumin ©cocineraloca.fr

Ce week-end c’est Pâques et qui dit Pâques dit agneau ! Comme il a fait très beau ces derniers jours, je vous propose une recette presque estivale et aussi très méditerranéenne c’est-à-dire des brochettes d’agneau mariné au cumin et à la cannelle, le tout accompagné d’une mousse d’aubergines.

(suite…)

Salade d’endives aux dattes, pommes et noix

salade endives dattes noix ©cocineraloca.fr

Voici une petite salade d’hiver que je sers souvent en accompagnement d’une pastilla de pigeon. Très fraîche, elle apporte de la légèreté en bouche, en accompagnement des plats de fête.
La douceur des dattes tempère l’amertume des endives, tandis que les noix apportent du croquant et les pommes de la fraîcheur.

Je l’ai servie aujourd’hui en entrée, pour précéder une pintade tandoori. Celle-ci était accompagnée de cette recette de marrons à l’indienne. En dessert, une marquise au chocolat et au turron de Jijona.
Bref, cette salade était parfaite pour tempérer la richesse du reste du menu.
Petit plus, j’ai fini les restes ce soir, et elle n’avait pas perdu de sa fraîcheur.
J’espère que cette recette vous inspirera pour les fêtes. (suite…)

Ninjin Shirishiri : carottes râpées japonaises au thon et à l’œuf

Ninjin Shirishiri carottes râpées japonaises ©cocineraloca.fr

Comme promis, la 1ère recette japonaise « zéro sushi » de mon blog.

Je l’avais dénichée chez Pich à la fraise il y a quelque mois et elle m’a séduite par sa simplicité. Je l’ai revisitée à ma manière. Il s’agit donc d’une recette de la région d’Okinawa, facile et rapide à faire. (suite…)

Les marrons et les haricots d’Apolina, pour accompagner une dinde avec une « Indian Touch »

Haricots et marrons sautés à la noix de coco et aux épices

Aujourd’hui, je ne vous parlerai pas de la fin du monde (aucune espèce d’intérêt) mais du super plat quApolina nous a présenté au salon du blog culinaire de Soissons.

J’ai tellement apprécié sa recette que je l’ai refaite immédiatement de retour à la maison. Vous vous demandez ce qu’ils ont de spécial ces haricots et ces marrons ? Ils sont sautés avec du cumin des feuilles de curry et de la noix de coco !
Comme je lui disais hier soir, j’imagine très bien un Noël indianisé, avec une dinde Tandoori ou un chapon Tikka Masala accompagné avec ce plat de légumes. (suite…)

Salade de poivrons et tomates grillés au basilic (slata mechouia version fond de frigo)

salade de poivrons et tomates grillés

Je publie cette recette vite fait avant que l’automne soit tout à fait là et tant qu’on trouve encore des poivrons, un de mes légumes préférées.

Cette salade n’est ni plus ni moins qu’une classique slata mechouia du Maghreb, traduisez en gros « salade de légumes grillés », sauf que mon cœur appelait de la coriandre fraîche là où mon frigo ne proposait que du basilic. J’ai donc bidouillé cette version qui est très bonne aussi. (suite…)

Salade tiède d’agretti (salsola soda) à la mozzarella di bufala

Comme je vous le disais la semaine dernière, je suis revenue avec des légumes rigolos de mon séjour romain.
La veille du départ, je me baladais au marché du quartier, et j’ai demandé au maraîcher ce qu’on faisait avec les agretti. Il m’a répondu qu’on les faisait cuire à l’eau, puis qu’on les servait avec de l’huile d’olive, du citron et de l’ail:
Je n’avais pas la moindre idée de ce que j’étais en train d’acheter, mais la curiosité aidant, je suis revenue avec 200g d’agretti dans mes bagages. Cela peut paraître peu, mais c’est  assez volumineux, et ça suffit pour une entrée pour 4 personnes.

Une fois à Paris, j’ai fait un tour sur Internet pour savoir ce qu’étaient les agretti. Et là, j’ai découvert que j’avais acheté de la soude ! Oui oui, la plante qui servait autrefois à produire le carbonate de soude, pour faire du savon. Je ne savais pas que ça se mangeait.
Le petit nom latin de la chose c’est Salsola soda, pour les botanistes. (suite…)

Salade tiède de blettes multicolores à la féta

L’autre jour, j’ai trouvé des blettes multicolores au marché, et j’ai acheté une botte pour jouer avec, même si le maraicher m’a expliqué que la couleur partait à la cuisson.

J’ai fait le pari que la couleur partait à la cuisson à l’eau : on a gardé l’habitude de blanchir les blettes pour enlever l’amertume avant de la cuisiner, alors que les variétés qu’on trouve maintenant sur les marchés ne sont plus amères.

J’ai donc décidé de cuire mes blettes à la poêle dans un peu d’huile d’olive pour faire une salade. Mon choix a été bon : zéro amertume, et des couleurs encore présentes bien qu’un peu moins vives. (suite…)

Salade de fenouil aux crevettes et à l’ananas, vinaigre à la vanille

Oui, oui, dit comme ça, le mélange paraît improbable, et pourtant…. J’ai découvert par hasard que l’association fenouil ananas fonctionne très bien, un jour où j’avais mis dans la même assiette l’entrée, le fenouil et le dessert, l’ananas. Tout ça parce que je n’ai pas de lave-vaisselle, et que je n’aime pas du tout, mais alors pas du tout faire la vaisselle ! Et en goûtant les deux ensemble, nature sans aucun apprêt, j’ai trouvé ça vraiment très bon.
Essayez cette petite salade de fin d’hiver, en attendant les petits radis, les oignons nouveaux et toutes les bonnes choses qui arriveront avec le printemps 🙂

J’ai trouvé le vinaigre à la vanille au Salon de l’agriculture,  en musardant sur les stands. C’est un vinaigre très doux, sucré qui m’a fait penser au Mirin japonais, la vanille en plus.
Je crois qu’on peut le fabriquer à partir de ce que j’ai lu sur l’étiquette : mélanger du vinaigre blanc, du sucre (environ 20g pour 100ml de vinaigre), y faire macérer pendant un bon mois une gousse de vanille fendue en deux, et voilà, un beau vinaigre à la vanille fait maison!

(suite…)

En visitant La Cocinera loca, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus

Les cookies utilisés par La Cocinera loca sont utilisés uniquement pour faciliter votre navigation ou votre expérience utilisateur. Aucun usage commercial ou de suivi n'est effectué.
En poursuivant votre navigation vous acceptez leur utilisation. Si vous ne souhaitez pas utiliser les cookies de la Cocinera loca, merci de quitter le site, car ceux-ci sont indispensables à la navigation au sein de celui-ci.

Et son administrateur, croyez-le, n'aime les utilisations commerciales des cookies !

Fermer