douillons ou bourdelots au poires ©cocineraloca.fr

Aujourd’hui, pas de crêpes ou de galettes chez moi pour la Chandeleur, mais une recette bien normande, les douillons ou bourdelots aux poires. C’est un dessert fermier qu’on fait aussi bien aux pommes qu’aux poires et que Guy de Maupassant a immortalisé dans une nouvelle célèbre « Le vieux ». Depuis le 19e siècle, la recette a évolué et on utilise maintenant de la pâte feuilletée, avant, on faisait plutôt une pâte brisée sucrée pour faire les bourdelots.

Si vous cherchez sur Internet, vous verrez que d’aucuns disent que le douillon c’est le mot utilisé pour les poires et bourdelot, pour les pommes. Que nenni : le mot « douillon » est employé en Haute-Normandie, tandis que les » bourdelots » ou même « bourdots » sont les termes usités en Basse-Normandie. Bref, c’est une question de patois, qui n’est pas tout à fait le même dans les deux régions. Chez, moi, en Basse-Normandie, ce sont donc des bourdelots. Nous avons aussi des bourdins, qui sont une espèce de tarte aux pommes, mais c’est une autre histoire…

Sous son apparente simplicité, cette recette demande un peu d’attention et de savoir-faire. Il faut en particulier veiller à employer des petits fruits (pommes ou poires), autrement, la pâte feuilletée sera cuite mais les fruits seront encore crus à cœur à la sortie du four. Pour ma part, j’ai trouvé des petites poires Conférence dans un magasin bio, et c’était parfait.

Ensuite, il faut employer de la pâte feuilletée de bonne qualité. Sur la photo, j’ai utilisé une pâte faite par mes petites mains. 🙂 Si vous ne savez pas faire, commandez-en chez un pâtissier, le résultat sera bien meilleur qu’avec une pâte feuilletée de supermarché.

douillons bourdelots aux poires ©cocineraloca.fr

Ingrédients
8 petites poires (Conférence pour moi)
500 g de pâte feuilletée à étaler
4 cuillers à soupe bombées de sucre
1 pincée de vanille en poudre
1 œuf
Jus d’1/2 citron
Eau

Réalisation
Remplir un saladier d’eau, y ajouter le jus de citron. Éplucher les poires en gardant la queue, et évider le trognon et les pépins par la base, à l’aide d’un petit couteau. Déposer les poires dans le saladier rempli d’eau citronnée pour les empêcher de noircir.
Préchauffer le four à 200°C.
Étaler la pâte feuilletée sur le plan de travail fariné à l’aide d’un rouleau à pâtisserie. Découpler la pâte en 8 carrés.
Mélanger le sucre et la vanille. Égoutter soigneusement les poires et les rouler dans le sucre vanillé.
Poser chaque poire au centre d’un carré de pâte et remonter les bords de la pâte pour enfermer chaque fruit, en laissant dépasser la queue. Bien souder la pâte.
Battre l’œuf à la fourchette et badigeonner chaque douillon d’œuf battu, à l’aide d’un pinceau de cuisine.
Déposer sur une plaque à pâtisserie chemisée de papier cuisson et enfourner pour 30 minutes environ.
Servir tiède ou froid.

Si vous n’avez pas de vanille en poudre, utilisez des sachets de sucre vanillé. On peut aussi remplacer la vanille par un peu de cannelle.

En cuisant, les poires vont rendre du jus, qui va détremper la base des bourdelots. C’est normal, mais du coup, il faut faire attention pour les enlever de la plaque à la sortie du four. Mieux vaut utiliser une spatule plate ou une pelle à tarte pour les soulever que de les enlever en se servant de la queue des poires. Vous voilà prévenus !

%d blogueurs aiment cette page :

En visitant La Cocinera loca, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus

Les cookies utilisés par La Cocinera loca sont utilisés uniquement pour faciliter votre navigation ou votre expérience utilisateur. Aucun usage commercial ou de suivi n'est effectué.
En poursuivant votre navigation vous acceptez leur utilisation. Si vous ne souhaitez pas utiliser les cookies de la Cocinera loca, merci de quitter le site, car ceux-ci sont indispensables à la navigation au sein de celui-ci.

Et son administrateur, croyez-le, n'aime les utilisations commerciales des cookies !

Fermer