flans aux cerises express ©cocineraloca.fr

C’est la saison des cerises et pour ne pas perdre une grosse poignée qui menaçait de tourner dans mon compotier, j’ai improvisé en deux temps trois mouvements ces petits flans, lointains cousins du clafoutis.
Je n’avais ni lait ni crème sous la main, mais un petit tube de lait concentré sucré à moitié entamé dormait dans mon frigo. Je m’en suis donc servie et j’ai mis un trait d’amaretto dans mon appareil à flan pour lui donner un petit goût d’amande.

Je n’ai pas pris la peine de dénoyauter mes cerises, d’une part parce que je voulais faire vite et d’autre part parce que le fait de laisser le noyau donne plus de goût à ce dessert. À vous de voir si vous avez envie de dénoyauter vos cerises ou pas.

Pour 3 ramequins
Ingrédients
1 œuf
60 ml de lait concentré sucré
10g de maïzena
20 ml d’eau
1 cuiller à café d’amaretto
150g de cerises
Beurre pour les ramequins
Sucre glace pour la décoration

Réalisation
Battre l’œuf en omelette, y incorporer le lait concentré sucré, puis la maïzena préalablement diluée dans les 20ml d’eau. Ajouter l’amaretto et bien mélanger
Beurrer les ramequins. Laver et équeuter les cerises. Répartir les cerises dans les ramequins et verser la crème à l’amaretto par-dessus.
Enfourner dans le four préchauffé à 180°C pour 30 min environ. Les flans vont monter comme des soufflés, puis retomber après cuisson. En tenir compte et faire attention à ne pas remplir les ramequins à ras bord avant d’enfourner.
Laisser refroidir et saupoudrer de sucre glace au moment de servir.

%d blogueurs aiment cette page :

En visitant La Cocinera loca, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus

Les cookies utilisés par La Cocinera loca sont utilisés uniquement pour faciliter votre navigation ou votre expérience utilisateur. Aucun usage commercial ou de suivi n'est effectué.
En poursuivant votre navigation vous acceptez leur utilisation. Si vous ne souhaitez pas utiliser les cookies de la Cocinera loca, merci de quitter le site, car ceux-ci sont indispensables à la navigation au sein de celui-ci.

Et son administrateur, croyez-le, n'aime les utilisations commerciales des cookies !

Fermer