Croquetas de jamón : croquettes de jambon à l'espagnole ©cocineraloca.fr

Après la salade russe et les anchois au vinaigre, je continue ma série espagnole « tapas de comptoir » avec les croquettes de jambon. On en trouve souvent dans les bars en Espagne, quelquefois elles sont confectionnées aussi avec de la morue.

Si vous savez faire une béchamel et que la friture ne vous rebute pas, cette recette est pour vous.

Comme ça n’est pas léger, léger et qu’en général je sers les croquettes avec plein d’autres choses, la recette est prévue juste pour une dizaine de croquettes de la taille d’un doigt.
Elles se congèlent bien, vous pouvez donc doubler la quantité et en congeler la moitié pour une utilisation ultérieure si ça vous chante.

Pour donner plus de goût à mes croquettes, j’ai fait chauffer le jambon coupé en petits morceaux dans le lait avant d’incorporer le tout à mon roux.
José, un copain espagnol fait autrement : il fait chauffer le beurre, il met les morceaux de jambon au milieu et une fois dorés, il ajoute la farine.
À vous de voir ce qui vous convient le mieux.

Croquetas de jamón : croquettes de jambon à l'espagnole 2 ©cocineraloca.fr

Matériel spécifique : poêle à frire ou friteuse, plat rectangulaire de  18 X 13 X 4 cm, papier cuisson

Ingrédients pour 10 croquettes
35g de beurre
35g de farine
½ l de lait
½ gousse d’ail
¼ d’oignon
125g de jambon serrano
Sel, poivre
Noix de muscade
Pour la panure
1 œuf
Farine
Chapelure
Huile de friture

Croquetas de jamón : croquettes de jambon à l'espagnole 3©cocineraloca.fr

Réalisation
Découper le jambon en tout petits morceaux.
Verser le lait dans une casserole, ajouter les morceaux de jambon et faire chauffer. Cuire à feu doux une dizaine de minutes et laisser refroidir.
Pendant ce temps, hacher l’ail et l’oignon très finement.
Dans une casserole, faire chauffer le beurre à feu doux, y faire revenir l’ail et l’oignon haché jusqu’à ce qu’ils soient tendres, sans les faire dorer. Autrement, l’ail devient amer.
Ajouter la farine d’un seul coup et bien mélanger. Cuire environ 2 minutes toujours en mélangeant pour cuire la farine. Le mélange doit être épais.
Hors du feu, ajouter le lait au jambon par petites quantités, mélanger et mettre à épaissir sur le feu, toujours en remuant. Répéter cette opération jusqu’à ce que tout le lait soit incorporé. Le fait de procéder par petite quantité évite les grumeaux.
Remettre sur le feu et porter à ébullition, toujours en mélangeant, pour obtenir une béchamel épaisse.
Ajouter la noix de muscade râpée, le poivre et du sel si nécessaire : le jambon étant salé, ce n’est peut-être pas la peine.
Tapisser le plat de papier cuisson et y verser la béchamel. Tapoter sur le plan de travail pour égaliser l’épaisseur. Laisser refroidir.
Une fois la béchamel refroidie, entreposer le plat 25 min au congélateur pour faciliter le façonnage des croquettes.
Sortir le plat du congélateur et diviser la pâte en 10 portions à l’aide d’un couteau.
Préparer la panure. Disposer de la farine dans une assiette creuse, l’œuf battu dans un bol et la chapelure dans une autre assiette creuse.
Rouler chaque portion dans la farine, puis dans l’œuf battu, égoutter et rouler enfin dans la chapelure. Déposer sur un plat chemisé de papier cuisson.
Répéter l’opération pour chaque croquette. Une fois toutes les croquettes panées, on peut les congeler à plat sur un plateau ou bien passer directement à la friture.
Faire chauffer l’huile de friture et frire les croquettes de chaque côté dans l’huile bien chaude, jusqu’à ce qu’elles soient bien dorées.
Égoutter sur du papier absorbant et servir bien chaud.

Source : je me suis inspirée de cette recette (en espagnol)

En visitant La Cocinera loca, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus

Les cookies utilisés par La Cocinera loca sont utilisés uniquement pour faciliter votre navigation ou votre expérience utilisateur. Aucun usage commercial ou de suivi n'est effectué.
En poursuivant votre navigation vous acceptez leur utilisation. Si vous ne souhaitez pas utiliser les cookies de la Cocinera loca, merci de quitter le site, car ceux-ci sont indispensables à la navigation au sein de celui-ci.

Et son administrateur, croyez-le, n'aime les utilisations commerciales des cookies !

Fermer