Si vous êtes du Nord de la France, cette recette vous changera sûrement de la bûche. Pour ma part, je fais déjà une overdose de trucs sucrés et crémeux avant même le réveillon et j’avais envie de vous présenter la pompe à l’huile, une pâte briochée un peu sèche qui parle à mes origines méditerranéennes.
C’est un dessert qui date d’une époque où le simple fait d’incorporer de l’huile, du sucre et des œufs à une pâte à pain faisait figure de luxe incroyable, à méditer à notre époque d’abondance alimentaire et de surconsommation…
La pompe à l’huile fait traditionnellement partie des 13 desserts de Noël. Quand  je suis partie en Croatie, Janine m’a donné sa recette familiale pour ma présentation aux médias. À mon tour de vous livrer sa recette, elle est impeccable. Merci Janine !

Je vous souhaite de très bonnes fêtes de fin d’année. Je suis en vacances à partir de ce soir, si l’envie m’en prend, je bloguerai peut-être entre Noël et le jour de l’An, sinon (ce sont les vacances n’est-ce pas?), je vous donne rendez-vous  l’année prochaine ! Si vous séchez pour vos menus de fête, passez faire un tour sur ma compilation pour piocher des idées

J’ai juste changé un petit truc à la recette (pas pu m’en empêcher) : au lieu de dorer la pâte à mi-cuisson avec du lait, je l’ai enduite d’un mélange d’eau de fleur d’oranger et de sucre pour lui donner un beau brillant !

Ingrédients
500 g de farine :
20 g de levure de boulangerie fraîche
4 gros œufs :
100 g de sucre :
4 cuillerées à soupe d’huile d’olive :
4 cuillerées à soupe  d’eau de fleurs d’oranger :
1 pincée de sel
Pour le badigeon
2 cuillers à soupe bombées de sucre glace
2 cuillers à soupe d’eau de fleur d’oranger

Réalisation
À la main : délayer la levure dans l’eau de fleur d’oranger. Mélanger la farine, le sucre et le sel dans un saladier. Creuser au centre du mélange et ajouter les œufs battus, la levure délayée et l’huile d’olive. Mélanger tous les ingrédients, quand la pâte se rassemble en boule, la pétrir sur le plan de travail fariné 10 à 12 minutes. Remettre la pâte dans le saladier, recouvrir de papier film ou d’un torchon propre et laisser lever dans un endroit tiède et  à l’abri des courants d’air jusqu’à ce que la pâte double de volume, soit 1h à 1h30.
À la machine : mettre tous les ingrédients dans la machine dans l’ordre indiqué par le fabricant et mettre en route sur le programme « pâte seule » ou pizza. Procéder comme ci-dessous à la fin du programme.
Au bout de ce temps, pétrir à nouveau quelques instants pour chasser l’air et façonner en forme de galette ronde, en étalant la pâte à l’aide d’un rouleau à pâtisserie, sur une épaisseur d’environ 2,5 cm. Faire 4 entailles à l’aide d’un couteau pointu et les écarter largement, sinon elles se refermeront pendant la levée.
Laisser lever encore jusqu’à ce que la pâte double de volume (environ 1h). Préparer le badigeon : mélanger l’eau de fleur d’oranger et le sucre glace, et laisser reposer pour que le sucre fonde.
Préchauffer le four à 180°C et enfourner pour 40 minutes de cuisson environ, jusqu’à ce que la pompe à l’huile soit cuite.
Badigeonner dès la sortie du four du mélange d’eau de fleur d’oranger et de sucre glace. Laisser refroidir sur une grille.

Pour une pompe plus riche, on peut ajouter à la pâte des écorces d’orange confite hachées, ou des grains d’anis, juste avant la 2ème levée.

Il faut absolument  badigeonner la pompe brûlante à la sortie du four, sinon, celle-ci absorbera l’humidité comme une éponge.

Attention à la taille des œufs : la 1ère fois que j’ai fait la pompe, j’avais des œufs de moyen calibre à disposition et ma pâte était trop sèche, j’ai dû ajouter 30 ml de lait pour pouvoir la rassembler en boule. La seconde fois, j’avais des gros œufs et le résultat était impeccable.

La pâte est assez sèche et elle est assez longue à lever.

%d blogueurs aiment cette page :

En visitant La Cocinera loca, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus

Les cookies utilisés par La Cocinera loca sont utilisés uniquement pour faciliter votre navigation ou votre expérience utilisateur. Aucun usage commercial ou de suivi n'est effectué.
En poursuivant votre navigation vous acceptez leur utilisation. Si vous ne souhaitez pas utiliser les cookies de la Cocinera loca, merci de quitter le site, car ceux-ci sont indispensables à la navigation au sein de celui-ci.

Et son administrateur, croyez-le, n'aime les utilisations commerciales des cookies !

Fermer