Aujourd’hui, je vous propose une recette tirée tout droit de mon enfance dans les années 70, très simple à réaliser, mais qui peut rendre très bien pour conclure un repas de fête. La recette certifiée vintage à 100% me vient d’une amie de ma mère.
Elle date du temps où le papier film n’existait pas dans les cuisines familiales, et pour démouler ce gâteau, il fallait beurrer  un grand bol, plonger le fond du bol dans de l’eau chaude et s’aider éventuellement d’un couteau pour le déloger facilement.
La photo fait très vintage aussi : impossible pour moi de faire de belles photos en lumière naturelle en novembre, c’est malheureusement incompatible avec mes horaires de bureau.

En surfant sur le Net qui n’existait pas dans mon jeune temps, j’ai découvert qu’il s’agissait d’une vraie spécialité de la ville de Reims, à base de biscuits de Reims rose.

J’adorais et j’adore toujours ce gâteau, et mes collègues qui l’ont goûté l’ont apprécié tout autant que moi et c’est pour eux que je publie la recette.

C’est un gâteau riche qui se mange en petites parts, donc ne vous affolez pas quand vous découvrirez son faible volume, il suffit largement pour 8 personnes. Vous pouvez le servir avec une crème anglaise pour faire chic, mais pour ma part, je le préfère nature.

J’ai précisé « sans four » dans le titre, parce que oui, ça arrive d’avoir une cuisine minuscule sans four alors qu’on a très très envie d’un gâteau

Pour 8 personnes
À préparer la veille

Ingrédients
27 biscuits de Reims roses (200g, j’ai pesé)
2 œufs
125g de beurre + 30g
125g de sucre
100g de chocolat
3 cuillers à soupe de rhum (obligatoire, et du bon)

Réalisation
Écraser les biscuits. Je les mets dans un grand sac congélation, je ferme bien, et je balance le sac 2-3 fois par terre. Pour les finitions, mettre les miettes dans un grand saladier, et finir d’écrabouiller avec les doigts. Faire fondre le beurre à feu doux. Ajouter le beurre fondu et le rhum aux biscuits, bien mélanger. Casser les œufs, séparer les blancs des jaunes. Ajouter les jaunes à la préparation, et bien mélanger. Incorporer le sucre en poudre. Battre les blancs en neige ferme, et les incorporer au mélange précédent. Tapisser un grand bol de papier film et y verser le mélange. Tasser un peu, recouvrir de papier film et laisser une nuit au frigo.
Le lendemain démouler le gâteau et enlever le papier film. Faire fondre le chocolat à feu très doux avec les 30g de beurre restant, et glacer le gâteau avec le chocolat fondu. Si le gâteau vient juste de sortir du frigo, le glaçage prendra très vite. Poser sur le plat de service et laisser au frais jusqu’au moment de la dégustation.

Pour la déco, j’ai mis des perles argentée et des miettes de biscuits écrasés, pour un petit côté kitch

%d blogueurs aiment cette page :

En visitant La Cocinera loca, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus

Les cookies utilisés par La Cocinera loca sont utilisés uniquement pour faciliter votre navigation ou votre expérience utilisateur. Aucun usage commercial ou de suivi n'est effectué.
En poursuivant votre navigation vous acceptez leur utilisation. Si vous ne souhaitez pas utiliser les cookies de la Cocinera loca, merci de quitter le site, car ceux-ci sont indispensables à la navigation au sein de celui-ci.

Et son administrateur, croyez-le, n'aime les utilisations commerciales des cookies !

Fermer